Saint Seiya Lost Saint


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des larmes pour les damnés...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Siren no Sorrento
Général de la Sirene Maléfique
Général de la Sirene Maléfique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Des larmes pour les damnés...   Sam 9 Fév - 23:52

Une chambre derrière la salle du trône du grand Pope, a l’abris des regards, isolé de tous ou seul le grand représentant peu prétendre y entrer, c’est ici le lieu de vie de celle qui a était désigné pour veillez sur six milliard d’âmes et souffrir a leurs place. Douce Pallas, celle qui protège notre belle planète depuis plus de deux milles ans, vierge éternelle à l’allure de guerrière des temps anciens. La belle qui fut autrefois Saori Kido, héritière de l’empire financier japonais de la fondation de son grand père adoptif, était allonger sur un vulgaire lit simple qui conviendrait plus a une personne pauvre, preuve s’il était nécessaire de la grande humilité de la personne qui y résidait. Pourtant, la vue qu’elle offrait pendant son sommeil n’était point celle d’une femme pauvre, l’armure d’or, Kamui divine fabriqué par le forgeron Héphaïstos, étant richement décoré et ornée. Pourtant, elle ne portait point la grande robe blanche habituelle. C’était dans un esprit de combat que Pallas vivait ses derniers temps. Rappelant des temps révolus ou elle faisait la guerre aux titanides, Athéna avait revêtu simplement son armure guerrière. Les parties qui accompagnaient habituellement la robe de la déesse étaient venues mouler ses jambes, laissant tout de même le haut de ses cuisses à nue. Quand a l’armure de la taille, elle ressemblait d’avantage à un body qu’a une robe maintenant. Pire encore, un glaive était apparut dans les mains de la déesse. Elle le portait comme un gisant, allonger sur son lit, presque comme si l’on venait pleurer sa mort. Cet objet, qu’elle avait pourtant interdit dans le passé, était revenu au sanctuaire après des siècles d’absences sur ses ordres, usant de la complicité de Shaka de la vierge et d’Hermès, le messager de Zeus, pour le sortir de l’Olympe sans se faire remarquer des divinités lui étant hostile. Le retour de celui a qui elle avait tout apprit sous les ordres de Gaïa l’avait forcé a cette mesure extrême. Alexandre le Grand, le plus puissant des conquérant et homme a qui elle avait transmis son savoir stratégique, avait était divinisé par l’une des trois divinités mère qui rechercher a prendre sa revanche, et contre ses adversaires, se privé d’arme serait tout simplement suicidaire ! Cependant, elle serait la seule a porté l’arme de la justice. Les Gold pourraient eux compter sur l’aide du chevalier de la Balance qui portait l’arsenal sacré pour les aidé dans leurs missions…Voir tous ses anciens héros se retourner contre elle était attristant, mais elle devrait composer avec, tenter une alliance avec quelqu’un qui s’était associer a Gaïa était tout bonnement vain.

Mais ce n’était point la seule chose qui préoccuper l’esprit de la pureté incarné en ses instants décisif. En effet, Athéna semblait rongée par le jugement subit par ses anciens serviteurs. Si Shaka, maitrisant le huitième sens, y avait sans mal échapper, d’autant plus qu’Athéna avait utilisé sa grâce divine pour le sauver, il en était différent des onze autres. Tous avaient donné leurs vie pour sauver le monde et protégé sa divine personne pourtant immortel, mais la seule récompense qu’ils reçurent fut le déshonneur et la plongée dans l’oublie éternel. Pourtant, tous c’était fourvoyez, l’Athéna Exclamation n’avait pas grand-chose à voir dans leurs jugements…Ils avaient tous osés lever la main sur le mur des lamentations, un lieu sacré que les dieux avaient interdit de détruire. Le débat avait énormément porté la dessus, entre Athéna et Déméter, favorable a une grâce, tandis que les autres, particulièrement Arès, réclamait la tête des Gold Saints. C’est dans ses circonstances troublée qu’apparut la divination d’Alexandre le Grand, et les positions se radicalisèrent encore plus. Poséidon fit justement remarquer que l’on n’avait pas vraiment le temps de s’intéresser a des mortels, a la grande surprise de Déméter, tandis qu’Athéna semblait résigner de convaincre ses collègues. Elle avait abandonnée ? Pas tout à fait…En fait, elle savait très bien qu’Hadès allait une fois plus tenter de les réutilisés contre elle. Une fois de plus, elle allait devoir tester leur fidélité à travers la plus pénible des épreuves. Dans son sommeil, elle pouvait sentir la haine que les chevaliers d’or damnés lui portaient, mais aussi parfois l’incompréhension et l’espoir. Ainsi, la douce Pallas pleurait dans son sommeil a cause de la souffrance qu’elle avait dut infliger a ses chevaliers. Ses larmes étaient cependant particulières : il s’agissait de larmes de sang…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypermyth.forum-actif.net/index.htm
Leo no Ikki
Chevalier d'or du Lion...dit Coeur de Lion
Chevalier d'or du Lion...dit Coeur de Lion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 29
Camps : Athéna
Date d'inscription : 27/11/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 12

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Dim 10 Fév - 1:51

Le sanctuaire… Lieu divin où gouvernait la belle et douce princesse guerrière : Athéna. Elle qui devait veillait sur plus d’un milliard d’âme sur cette terre, elle qui devait porter le malheur des mortel sur ses frêles épaules… seul.

Enfin non, la déesse de la guerre ne serait jamais seul pour affronter toute les péripétie qui s’annoncer : une nouvelle menace commençait à émerger au loin… Mais pour le Chevalier d’or présent au sanctuaire en ce moment même, cela ne lui parlait pas. Il n’aurait su donner un nom à cette puissance qui venait d’émerger. Le jeune chevalier se trouvait sans sa demeure, emmitoufler sous une cape blanche qui masquait son visage… il se contentait de regarder l’horizon au loin. Mais cet observation fut de courte de durer car étant revenu au sanctuaire il y a peu, le Gold devait se rendre auprès de la princesse guerrière afin de lui annoncer son retour.
Il se décida alors enfin a se diriger vers la chambre sacré : le plus au lieu du sanctuaire… là où résidait Athéna. L’ascension qui s’annonçait pour le jeune chevalier était plus qu’étrange car voir toute ses maisons sacrées vide, sans protecteur… cela lui faisait un petit pincement au cœur car ses amis, ses frères d’armes… n’étaient plus la. Voulant aider la princesse guerrière à battre le seigneur des ténèbres, chacun des anciens chevaliers d’or avaient donner leur vie afin de détruire le mur des lamentations. Acte noble et courageux, ses fiers guerriers n’ont malheureusement pas pus voir la victoire de leur bien aimé déesse. Mais le jeune Gold avait prit une décision : honorer la mémoire de ses valeureux combattants en ce comportent en digne successeur et protéger coûte que coûte la vie de la princesse guerrière…

L’ascension fut plus longue qu’il ne l’aurait crut, mais il arriva enfin devant l’entrée de la salle du grand pope. Derrière cette dernière se trouvait la chambre divine, là où devait se trouver probablement Athéna. Il posa alors ses mains sur les immenses portes qui lui faisait face et les poussa avec force afin de rentrer dans la chambre. Là, en face de lui se trouvait un immense trône doré… vide. Aucun représentant divin ne semblait avoir était choisit pour le moment, mais peut lui importait. Pour l’heure, il était venu voir la princesse guerrière. Il s’avança alors vers le trône et s’arrêta juste avant l’immense rideau rouge qui était derrière et cachait la chambre divine d’Athéna. Le mystérieux chevalier d’or retira alors la capuche qui masquait son visage et posa un genoux à terre. Le visage du chevalier d’or apparut alors enfin au grand jour, et ce n’était d’autre que… Ikki…


Ô déesse Athéna, me voici moi, le Chevalier d’or du Lion : Ikki. Je viens tout juste de revenir au sanctuaire et il semblerait que je sois le premier. Je viens donc vous faire de nouveau allégeance…


Le vieux loup solitaire venait enfin de refaire son apparition auprès de sa déesse. La guerre qui venait de se finir lui avait ouvert les yeux, il devait rester ici et protéger ses lieux sacrer afin d’éradiquer le mal sur terre…
Il attendit alors patiemment l’arriver de la princesse guerrière…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seiya
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 39
Camps : Athéna
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
203/203  (203/203)
Point de Cosmos:
211/211  (211/211)
Point d'Exp total: 16

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Dim 10 Fév - 11:36

En ces temps difficiles, le trouble de ce monde n'en est plus que perceptibles. Si les nuages flottent allègrement dans ce merveilleux ciel bleu, le soleil trônent toujours, maître d'un monde infini. Le doux zéphir qui carresse les cheveux du nouveau chevalier du Sagittaire est un pur moment de plaisir. Là, les mains dans les poches, il semble se perdre à contempler cette immensité qui se dresse devant lui. Un sourire sur son visage et il est temps d'aller rejoindre sa Déesse. Un hochement de la tête et il continue sa marche avec toute la bonhommie qui le caractérise. Il pourrait courir mais quelle perte de temps alors que le monde ne va pas si mal. Certes, un malaise s'est instauré dans le Sanctuaire mais de là à dire qu'un nouveau danger guette, il y a un pas qu'il ne souhaite pas franchir. Le calme avant la tempête n'est-ce pas ?


Il profiterait de ce moment d'acalmie à fond alors. Passer du temps avec sa soeur devenait, souvent, bien plus important que faire son devoir de Chevalier. Être avec Marine ou Shina lui importait plus que d'aller guerroyer dans les quatres coins de la terre. Après tout, n'a-t-il pas offert sa vie pour ce monde ? Il s'était cru mort lors de la dernière guerre sainte. Le revoilà vivant... Et avec l'armure du Sagittaire en prime. Soupirant, il continua son ascension jusqu'à parvenir au Temple de la Déesse. Il y entra.

Quelle ne fut sa surprise lorsqu'il rencontra Ikki, le nouveau possesseur de l'armure du Lion. Il se dirigea vers son compagnon et lui tapota amicalement l'épaule. Un sourire éclaira son visage, symbole de sa joie de retrouver un de ses plus proches compagnons d'armes.



" Et bien Ikki, que t'arrives-t-il ? D'habitude, tu es toujours le dernier à entrer en scène et maintenant, je vois que tu le premier parmi nous à saluer Athéna ? T'ennuierais-tu dans ton temple ? Mis à part cela, je viens voir Athéna. Tu sais où elle est ? " Demanda le Chevalier d'or alors qu'il regarda autour de lui, la cherchant partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siren no Sorrento
Général de la Sirene Maléfique
Général de la Sirene Maléfique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Dim 10 Fév - 23:00

Une voix forte et puissante venait de tiré la douce Pallas de son sommeil de souffrance, celui ou elle percevait l’aura négative de ceux qu’elle avait une nouvelle fois envoyé à la damnation pour pouvoir disposer de leur force. Les chevaliers d’or, garde d’élite de la déesse, était tombé en disgrâce pour avoir détruit le mur des lamentations et s’être ainsi opposé a la loi divine. L’oublie des trous noirs leurs fut cependant épargner par Hadès, le dieu des enfers, qui les a ressuscité sous forme de spectre. En ouvrant les yeux, Pallas ressenti une douleur. Portant sa main gauche a son visage, elle put voir les larmes de sang qui luisait dans les reflets de son armure, tandis qu’elle entendait difficilement la voix d’Ikki qui venait lui faire de nouveau un serment d’allégeance. Cachant son glaive sacré rapidement sous son lit, puisque personne a part Shaka ne devait savoir qu’il se trouvait la, la belle vierge prit ensuite un mouchoir histoire d’essuyer les larmes qu’elle avait laissé couler par sa souffrance. Elle devait se montrer forte devant son, ou plutôt ses chevaliers, puisqu’un autre Cosmo venait d’approcher. A sa voie, elle reconnu l’ancien chevalier de bronze du Pégase, Seiya. Alors deux ancien bronze était devenu des Gold…Cela était intéressant, mais la déesse ne pensait pas cette fois risquer inutilement leurs vies. Tous avaient des gens important pour eux, ils se devaient de vivre pour ses personnes et de laisser de nouveau de coté. Non pas qu’elle refusait leur aide, loin de la, mais elle préféré les laisser en dehors des problèmes, c’était l’une des raisons pour lesquelles elle ne s’était pas battu jusqu’aux bout pour la grâce des anciens chevaliers d’or. Ne prenant pas son pavois divin, elle tira le grand rideau rouge pour apparaitre en armure complète devant ses deux chevaliers. Ses derniers devait être bien surprit de voir leur déesse ainsi, mais elle allait maintenant arrêter de s’enfuir et faire face a l’ennemi du mieux qu’elle le pourrait. Espérant être parvenu à faire disparaitre les traces de sang laissé par ses larmes, elle laissa quelques paroles se diffuser dans la pièce, entrouvrant a peine les lèvres pour les prononcer

« Ikki, chevalier du lion, il n’est pas nécessaire de renouveler votre serment, c’est avec grand plaisir que je vous retrouve en pleine santé. »

Pas de mot sur la mission ou autre chose, juste quelques paroles aimables. Elle posa une main sur l’épaule du chevalier du lion, comme une mère l’aurait fait devant son fils agenouiller. Puis le regard de la déesse se tourna vers Seiya. A vrai dire, elle ne savait pas vraiment quoi lui dire. Elle savait très bien qu’il n’était pas mort, car elle ressentait toujours la cosmo énergie de tous ses chevaliers. Mais il fallait trouver un moyen de ne pas les mouiller de trop dans les affaires du moment !

« Chevalier du sagittaire, soyez de nouveau la bienvenue en ses lieux. Puisque vous êtes maintenant des chevaliers d’or, il y a plusieurs chose que je dois vous expliquez. »

Leur tournant le dos quelques instant pour se placer a égale distance des deux, la déesse de la guerre et de la sagesse se retourna pour leur faire face, un sourire bienveillant aux lèvres. La trouver dans cette tenue de guerrière et non la grande robe blanche qu’elle arborait d’habitude devait être surprenant pour les deux chevaliers, mais cela n’était pas l’important pour elle. Elle reprit donc l’explication la ou elle l’avait laissé

« En tant que chevalier d’or, votre mission principal consistera à protéger le sanctuaire et les douze maison en cas d’attaque. Vous êtes maintenant l’élite des guerriers, mes fidèles compagnons. Ne l’oublier jamais, c’est sur vous que je compte en cas d’attaque de l’ennemi, et cela n’est pas à écarter en ses temps troublés. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypermyth.forum-actif.net/index.htm
Aries no Kiki
Chevalier d'or du Bélier
Chevalier d'or du Bélier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 24
Camps : Athéna
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Lun 11 Fév - 20:35

Kiki était à présent devenu l’un des douze chevaliers d’or d’Athéna. Son maître lui avait laissé la Pandora Box qui contenait l’armure du bélier. Il en était à présent le nouveau propriétaire, mais la porter relevait d’une grande fierté, et il allait falloir avant toute chose être accepté comme chevalier par cette guerrière pour laquelle Mü avait consacré la vie entière et l’avait finalement sacrifié. Ainsi, il parti de Jamir et après quelques heures de voyage arriva enfin en Grèce. La ville était aussi impressionnante que lui avait mentionné son maître et au sommet d’une colline qui surplombait la ville démarrait un long escalier qui devait accéder au temple du bélier, première des douze maisons qui constituaient le sanctuaire sacré de la déesse Athéna. Ce sanctuaire était paraît-il invisible aux yeux de simples mortels.

Il marcha donc en sa direction et, vérifiant qu’il n’était pas observé, il commença à monter les marches de l’immense escalier se dressant devant lui. Il arriva finalement au premier temple qui serait bientôt son nouvel habitat, la première des douze maisons, celle du bélier, jadis habitée par son maître. Il ne s’y attarda pas trop longtemps et entama la montée des onze autres maisons. Taureau, gémeaux, cancer, lion, vierge, balance, scorpion, sagittaire, capricorne, verseau, poissons. Après cette dernière, un immense tapis de fleurs recouvrait le dernier des escaliers. Celles-ci dégageaient un doux parfum enivrant qui lui donnait la sensation de récupérer les forces qu’il avait usées pour arriver jusqu’ici.

Il arriva finalement au dernier bâtiment, la salle du grand Pope. Elle était totalement vide et l’accès à la cour arrière était libre. Il pénétra dans la cour et devant lui se dressait une immense statue d’Athéna. Elle se dressait devant lui d’un air imposant, portant le bouclier et la déesse de la victoire Niké, et à ses pieds se trouvaient déjà quelques personnes portant d’autres armures d’or, apparemment celle du sagittaire et celle du lion. La troisième personne ne portait pas d’armure. C’était une femme portant une longue robe blanche, dégageant le cosmos le plus impressionnant des trois personnes présentes. C’était donc à elle que Kiki devait prêter serment, c’était elle pour qui son maître avait donné la vie, la déesse de la guerre et de la justice Athéna. Kiki s’avança vers elle et posa un genou à terre.

« Permettez-moi de me présenter. Je suis Kiki d’Appendix, élève de Mü, défunt chevalier d’or du bélier. L’heure est venue pour moi de prendre la place de mon maître, Mü de Jamir, mais encore faut-il que vous, chère déesse, soyez d’accord pour m’accepter dans vos rang. Je prête serment devant vous avec l’espoir que vous me fassiez confiance. Car, comme mon maître, j’irai sacrifier jusqu’à ma vie pour vous protéger ! »

Kiki redoutait à présent la réponse de la déesse. Et si elle ne voulait pas de lui ? De quoi aurait-il l’air ? Son corps battait sans relâche en attendant sa réponse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo no Ikki
Chevalier d'or du Lion...dit Coeur de Lion
Chevalier d'or du Lion...dit Coeur de Lion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 29
Camps : Athéna
Date d'inscription : 27/11/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 12

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Lun 11 Fév - 22:00

L’attente du Chevalier du Lion ne fut pas longue… en effet, à peine avait-il poser genoux à terre et parler afin que sa déesse l’entende, que l’immense porte de la salle du Pope s’ouvrit et un nouvel arrivant fit son entrée. Ikki tourna alors la tête et reconnu tout de suite cet homme : assez grand, cheveux brun, l’air décontracté… Seiya était de retour également. Un large sourire se dessina sur le visage en voyant s’avancer son frère d’arme vers lui… Ce dernier arriva alors à sa hauteur et posa une main amical sur le Chevalier du Lion…

" Et bien Ikki, que t'arrives-t-il ? D'habitude, tu es toujours le dernier à entrer en scène et maintenant, je vois que tu le premier parmi nous à saluer Athéna ? T'ennuierais-tu dans ton temple ? Mis à part cela, je viens voir Athéna. Tu sais où elle est ? "

Eh oui mon ami, le passage de Chevalier de bronze à Chevalier d’or à changer mon état d’esprit… Nous avons encore plus de responsabilités maintenant et je tient à les assumer tout de suite. Concernant Athéna, elle doit sûrement se trouver derrière ce rideau, j’ai ressenti sa cosmo énergie tout à l’heure. Il nous faut attendre…


Une fois cela dit, Ikki tourna sa tête de nouveau vers le rideau rouge car il avait sentit du mouvement de ce coter là. Et il avait vu juste, le rideau se leva alors tout à coups afin de laisser apparaître la belle princesse guerrière, maîtresse du sanctuaire. Mais quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il la vit vêtu d’une armure divine alors qu’a son habitude elle était vêtu d’une longue robe blanche…


« Ikki, chevalier du lion, il n’est pas nécessaire de renouveler votre serment, c’est avec grand plaisir que je vous retrouve en pleine santé.
Chevalier du sagittaire, soyez de nouveau la bienvenue en ses lieux. Puisque vous êtes maintenant des chevaliers d’or, il y a plusieurs chose que je dois vous expliquez.
En tant que chevalier d’or, votre mission principal consistera à protéger le sanctuaire et les douze maison en cas d’attaque. Vous êtes maintenant l’élite des guerriers, mes fidèles compagnons. Ne l’oublier jamais, c’est sur vous que je compte en cas d’attaque de l’ennemi, et cela n’est pas à écarter en ses temps troublés. »


Voici donc les premiers ordres que leurs déesse venait de leurs donner, mais Ikki trouvait que quelque chose n’allait pas. Elle semblait pensive, ailleurs… comme si quelques choses la troublait fortement Mais peut être était-ce simplement le fruit de son imagination. Athéna ne serait pas du genre à cacher quelques chose à ses Chevaliers et même si cela devait être grave, elle pourrait toujours compter sur eux quoi qu’il arrive.

Athéna, vous pouvez être sur qu’avec nous, le Sanctuaire sera bien garder, aucun ennemi ne parviendras jusqu’à vous, vous avez ma parole. Mais une chose me tracasse… Avant de venir vous voir, j’ai ressenti une étrange puissance qui était entrain d’émerger peu à peu, en savez-vous davantage ?

Puis Ikki se tût et attendit la réponse de la princesse guerrière. Puis quelques secondes après, la porte s’ouvrit de nouveau pour laisser entrer un nouveau Chevalier. Cette fois-ci ce fut Kiki, l’apprenti que Mü avait prit sous aile semblait avoir gagner en force et en assurance. Il s’avança alors devant Athéna et lui prêta allégeance également.
Maintenant que ses trois Chvelaiers étaient réuni, qu’allait-il se passer au sanctuaire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seiya
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 39
Camps : Athéna
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
203/203  (203/203)
Point de Cosmos:
211/211  (211/211)
Point d'Exp total: 16

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Mar 12 Fév - 9:57

" Eh oui mon ami, le passage de Chevalier de bronze à Chevalier d’or à changer mon état d’esprit… Nous avons encore plus de responsabilités maintenant et je tient à les assumer tout de suite. Concernant Athéna, elle doit sûrement se trouver derrière ce rideau, j’ai ressenti sa cosmo énergie tout à l’heure. Il nous faut attendre… " Déclarait Ikki alors qu'il souriait à Seiya.

" Du stade de chevalier bronze à Chevalier d'or dis-tu ? Bof...Moi, je me demande encore comment cela se fait que nous n'ayons plus nos armures divines. Nous aurions été plus aptes à défendre le Sanctuaire...Mais bon..L'Armure d'Or du Sagittaire n'est pas mal non plus...C'est tout un symbole ! Je ne peux pas attendre plus, je vais voir ce que fait Athéna ! " Répondit Seiya alors qu'il se dirigea vers le Grand Rideau Rouge.


Athéna ne semblait pas être pressée. Mais que faisait-elle ? Attendre... Patienter... Quelle perte de temps ! Seiya soupira tout en haussant la tête et allait se diriger vers le Grand Rideau Rouge pour s'assurer qu'elle allait bien quand un nouveau chevalier fit son apparition. Il s'agissait de Kiki, l'élève de Mü. Diable ! Qu'est ce qu'il avait grandi !


" Permettez-moi de me présenter. Je suis Kiki d’Appendix, élève de Mü, défunt chevalier d’or du bélier. L’heure est venue pour moi de prendre la place de mon maître, Mü de Jamir, mais encore faut-il que vous, chère déesse, soyez d’accord pour m’accepter dans vos rang. Je prête serment devant vous avec l’espoir que vous me fassiez confiance. Car, comme mon maître, j’irai sacrifier jusqu’à ma vie pour vous protéger ! " Jura le Nouveau Posesseur de l'Armure du Bélier avec toute l'assurance qui lui seyait. Ce qui arracha un sourire à Seiya.


" Te sacrifier ? Oh là ! Comme tu y vas toi...Nous n'en sommes pas encore là...On protège personne quand on est un Kamikaze " Poursuivit le Chevalier du Sagittaire avant de se reprendre en riant un peu. " Quoique je suis mal placé pour dire ça aussi hé hé..."


Enfin Athéna entra en scène. Lorsque Seiya se retourna, il la vit parée de sa Kamui. Elle semblait plus que soucieuse , presque apeurée par une situation qu'elle seule devait connaître et qui n'était jusque là qu'une sombre impression pour Seiya. Cela confiremait qu'une nouvelle guerre allait éclater. De plus, Seiya remarqua; comme du premier coup, que sa très chère Déesse avait pleuré. Des larmes inhabituelles: très discrètement, Seiya se gratta le coin de l'oeil pour montrer à Athéna qu'il lui restait une petite trace de sang sous son oeil droit. Il se maîtrisa tant bien que mal pour garder son calme.

" Ikki, chevalier du lion, il n’est pas nécessaire de renouveler votre serment, c’est avec grand plaisir que je vous retrouve en pleine santé.
Chevalier du sagittaire, soyez de nouveau la bienvenue en ses lieux. Puisque vous êtes maintenant des chevaliers d’or, il y a plusieurs chose que je dois vous expliquez.
En tant que chevalier d’or, votre mission principal consistera à protéger le sanctuaire et les douze maison en cas d’attaque. Vous êtes maintenant l’élite des guerriers, mes fidèles compagnons. Ne l’oublier jamais, c’est sur vous que je compte en cas d’attaque de l’ennemi, et cela n’est pas à écarter en ses temps troublés. "
Annonça Athéna qui se tenait, maintenant, devant les trois chevaliers dorés.


" Athéna... Merci de nous rappeler notre devoir en tant que Chevalier d'or du Sanctuaire ! Car, j'avais presque eu peur de l'avoir oublié. " Commença Seiya avec toute l'ironie qu'on lui commençait alors qu'il s'approchait d'elle.


" Cinq longues années de paix et de tranquilité se sont passés et maintenant, à te voir vêtue de tes plus beaux habits, il semblerait qu'une nouvelle guerre soit en train d'éclater. Les Dieux ne nous laisseront donc jamais en paix ? Dis nous ce qui se passe Athéna..Dis nous...Tout ! " Poursuivit impulsivement Seiya alors qu'il s'arrêtait non loin d'elle. Presque tout proche d'elle. Peut être que seul Seiya pouvait se permettre ce genre s'attitude envers celle qu'il vénérait... Et qu'il aimait du plus profond de son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siren no Sorrento
Général de la Sirene Maléfique
Général de la Sirene Maléfique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Jeu 14 Fév - 18:59

Un troisième chevalier vint faire son apparition, il s’agissait de Kiki, qui prenait la place de Mü en tant que chevalier d’or du Bélier. Il avait bien grandi en cinq ans et sa nomination a se poste était plus que logique. Comme pour Ikki, Athéna s’approcha de lui et vint poser sa main sur son épaule, lui accordant un regard emplit de compassion et de volonté protectrice. Elle avait assez souffert comme cela. Et même si la souffrance que les anciens chevaliers d’or, dont le maître de Kiki, subissait chaque jours allaient encore la mettre en difficulté elle-même, elle ferait les efforts nécessaire pour rester parfaitement dans ses bottes et ainsi paraitre pour une figure forte, retrouvant son image de la déesse des bons coté de la guerre, en opposition avec Arès qui représente les mauvais cotés lui.

« Bienvenue au sanctuaire chevalier du Bélier. La perte de votre maître fut durement ressentit par tous, j’ose espérer que vous ferez honneurs à sa réputation en vous montrant aussi doué que lui. »

Elle n’avait guère trouvé mieux pour montrer qu’elle l’acceptait dans sa garde personnelle, comme les autres chevaliers qui viendrait jusqu’à elle. Néanmoins, son réveil trop brutal avait laissé des marques sur son visage d’ange et elle le savait bien. Tout comme elle, ils avaient put ressentir l’élévation au neuvième sens du grand Alexandre le conquérant, celui la même qu’elle entrainât plus de deux millénaire plutôt afin de rependre sa volonté divine dans le monde. L’un de ses élèves les plus doué, peut-être son préféré. Il avait fait revenir un à un des anciens héros qu’elle avait choyé. Les voir aujourd’hui contre elle était un vrai crève cœur. De plus, pour vaincre le dieu, elle savait qu’elle ne pourrait compter que sur elle-même, et cette fois un simple sceptre ne suffirait pas a venir a bout du plus grand combattant que la terre est porté ! Ainsi, elle avait fait revenir son glaive dans le plus grand secret, se préparant à enfreindre la loi divine qu’elle avait elle-même crée.

Ikki fit part de son inquiétude à ce sujet. Poliment et respectueusement, comme a son habitude, l’ancien roi des enfers demanda a la demoiselle divine des explications sur cette curieuse cosmo énergie qui c’était fait ressentir, quelque chose d’en rien habituelle. En devenant des Gold Saint, il semblait que la perception, au moins du Phoenix, c’était grandement améliorer. Mais il ne fut pas le seul à faire une remarque. Seiya se gratta sous l’œil comme pour lui faire remarquer qu’elle avait encore une trace de sang. Pourtant, la déesse choisit, volontairement ou non, de la laisser couler, affichant un air plus sur d’elle-même alors que cette goutte traversée sa joue droite de haut en bas très doucement, elle avait une assez bonne explication pour qu’il ne se pose guère plus de question après qu’elle aurait fini de parler…Malheureusement, Seiya semblait soupçonner autre chose, a l’air dont il la fixer alors qu’il s’était rapprocher un peu trop près d’elle a son gout. Il devait comprendre que même si elle emprunter encore les traits de Saori Kido, elle n’avait absolument plus rien à voir avec cette dernière, aussi, pour conserver le protocole, elle fit un pas en arrière, histoire de le maintenir a bonne distance

« Il se trouve que l’une des trois déesses mère, Gaïa, est de retour. Elle a élevé au neuvième sens l’un de mes meilleurs élèves, Alexandre le Grand, pour le retourner contre moi. Ce dernier utilise d’ancienne grande figure de la chevalerie également, des gens en qui j’avais confiance…Il m’est très difficile de supporter leur trahison. Je vous demanderez simplement de ne pas affronter cet homme. C’est moi qui lui a tout apprit c’est a moi d’en finir avec lui…Oh chevalier du sagittaire, même si j’emprunte encore les trais physiques de votre amie, je n’ai plus rien à voir avec elle…J’ose espérer a l’avenir que vous saurez rester a votre place… »

Le ton ne s’était pas fait menaçant, comme si ses paroles manquaient de conviction. En fait, elle ne faisait qu’énoncer un fait établit et non une menace…


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypermyth.forum-actif.net/index.htm
Kami
Chevalier de bronze de Pégase
Chevalier de bronze de Pégase


Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 33
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
120/120  (120/120)
Point de Cosmos:
120/120  (120/120)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Jeu 14 Fév - 22:00

Magnus était d'accord avec Kami pour aller voir la déesse Athéna. Mais le jeune pégase avait réussi à trouver un point sensible par rapport à notre phénix qui ne semblait rien ressentir. Donc il était en guerre face aux chevaliers noirs, cela était intéressant à entendre. Une fois la discussion terminé, le chevalier pégase marcha pour aller vers les escaliers et pouvoir monté tout en haut. Quand il vit le nombre de marche qu'il devait monté cela l'ennuya plus qu'autre chose et il se demanda pourquoi Athéna ne descendais pas elle même. Il avait laché un tout petit soupire qui pouvait se faire entendre. Puis il dit en regardant la statue :

"Pourquoi notre chère déesse ne veut pas descendre. Elle a peur de se fatiguer ou de se fouler une cheville. Pffffff."

Il reprit alors la montée des escaliers après avoir fait une remarque qu'il pouvait se garder. Heureusement qu'Athéna n'était pas à ses côtés sinon il aurait pu être puni et être destitué de la chevalerie d'Athéna. Il se frappa tout de même la tête pour avoir dit ça. Il était toujours accompagné de son ami Magnus même si au premier abord ils se sont accrochés un tout petit peu. Mais Kami voulait testé le caractère de son interlocuteur pour pouvoir mieux le connaitre et mieux le cerné. Pendant son ascension, il ne savait pas quoi trop faire à part monter, monter et monter pour voir Arthéna au pied de la statue. Mais il trouvait tout de même bizarre le fait que les maisons qu'il traversait étaient toutes vides. Les maisons étaient vides de cosmos et de vie. A croire que c'était les premiers chevaliers à être en ces lieux. Une fois derrière la maison du poisson, le chemin qui mène à la chambre du Pope est recouverte de roses. Il avait envie d'en recueillir une pour pouvoir la donner mais il se rappela de ce que sont maître lui avait dit au sujet de ces roses. Il se remit à courir. Une fois dans le temple du Pope il passa derrière le trône de celui-ci et il arriva en face de la statue.

Kami sentit alors plein de cosmos dans les airs. Il voyait Athéna habillé de sa kamui et il pouvait distinguer trois chevaliers d'or. Il se sentait faible en voyant ses quatre personnes et il avait raison quand il avait ressenti d'autre cosmos que celui d'Athéna. Mais il fut content qu'elle soit protégé par eux. Il arriva en plein milieu d'une discussion mais il s'en foutait, il voulait leur coupé la discussion pour pouvoir allé faire ce qu'il doit faire. Il avança d'un pas sur avec la pandora box sur son dos. Ses yeux étaient rivés sur une seul personne qui était Athéna. Une fois arrivé devant elle il posa le genou droit sur le sol en baissant la tête et il lui dit :



"Déesse, je viens ici pour vous porter serment de vous défendre et de défendre la justice sur la terre. Moi Kami, chevalier de pégase accepté moi dans vos rangs pour que justice soit faite."

Kami avait fait sa demande assez rapidement. Il ne voulait pas s'éterniser sur un dialogue trop encombrant pour ne pas perdre la jolie déesse. Et maintenant il n'attend qu'une chose qui est sa réponse et il espère qu'elle sera favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix no Magnus
Chevalier de bronze du Phoenix
Chevalier de bronze du Phoenix
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 33
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
120/120  (120/120)
Point de Cosmos:
120/120  (120/120)
Point d'Exp total: +12pts

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Jeu 14 Fév - 22:36

Magnus marchait avec Kami. L'ascension était longue. Il ne prètait presque aucune attention à Kami.
Quand Pégase commentait sur le fait que Athéna ne voulait pas descendre, il le jétait un regard furieux. "Ne dites pas de choses comme ca. Nous sommes des Chevaliers... elle est une Déesse. Et une Déesse qui... si je sens correct n'est pas seule pour le moment".

"C'est bizarre... personne gardant les Maison" il disait. "Mème pas des Chevaliers d'Argent" il disait. "Je suppose que tous les Chevaliers D'Or sont avec Athéna ou en mission" Magnus continuait, regardant autour de lui avec un certain degré de caution.

Il voyait les fleures mais les ignorait. Il avait déjà longtemps arreté d'apprecier les fleures. Death Queen Island était une region mort et presque sans vegetation. Il s'était habitué a cela.

Soudain ils arrivaient, dans la presence d'Athéna et des Chevaliers d'Or. Kami réagissait immediatement.
Il devait admettre une chose, Pégase semblait dans la possesion d'une grande energie.
Les cosmos d'Athéna et les Chevaliers d'Or étaient impressionants, mèmes colossale. Mais le Phénix restait calme et avancait avec un certaine dignité. Magnus aussi posait un genou sur le sol et bassait sa tete, comme signe de respect. Sa main gauche sur son genou gauche.
Athéna avait sauvé sa vie sur Death Queen Island. C'était une dette qu'il payerait avec sa vie.
Il parlait avec son accent Anglais distinct "Ma Déesse, je suis venu pour te jurer fidelité et d'offre ma vie et ma force pour ta cause"
Mème le Phénix qui était un home sévère et un peu distant avait des problèmes à rester complètement calme devant la Déesse et les Chevaliers d'Or. Il avait vue des Chevalier de Bronze, des Chevaliers d'Argent et des Chevaliers Noirs dans le passé mais jamais les Chevalier D'Or. Et il n'avait jamais rencontré Athéna dans une forme physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.yahoo.com/group/SaintSeiyaEvolution/
Seiya
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 39
Camps : Athéna
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
203/203  (203/203)
Point de Cosmos:
211/211  (211/211)
Point d'Exp total: 16

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Mar 19 Fév - 12:06

" Il se trouve que l’une des trois déesses mère, Gaïa, est de retour. Elle a élevé au neuvième sens l’un de mes meilleurs élèves, Alexandre le Grand, pour le retourner contre moi. Ce dernier utilise d’ancienne grande figure de la chevalerie également, des gens en qui j’avais confiance…Il m’est très difficile de supporter leur trahison. Je vous demanderez simplement de ne pas affronter cet homme. C’est moi qui lui a tout apprit c’est a moi d’en finir avec lui… "


Une sensation de déjà vu dans l'esprit du Chevalier Pégase. Futile...Rapide...Inintéressante...Mais existante. Ainsi l'une des Grandes Déesse de l'Existence avait fait sa réapparition et avait réveillé Alexandre Le Grand. D'autre part, ils allaient affronté d'autres grands noms de l'Histoire de la Chevalerie.


" Oh chevalier du sagittaire, même si j’emprunte encore les trais physiques de votre amie, je n’ai plus rien à voir avec elle…J’ose espérer a l’avenir que vous saurez rester a votre place… "


Seiya soupira et regarda le plafond du temple. Puis, alors qu'il allait répondre à Athéna, les paroles qui sortit de sa bouche le blessa profondémment. La distance qu'elle mettait à son égard, il la connaissait. Il savait bien qu'elle voulait le protéger. Mais tout de même...Ils avaient presque sacrifier sa vie pour elle. Lui avait vu la mort de près... De bien trop prêt...Et pourquoi ? Pour cela ?


" C'est tout ce dont tu as à dire Athéna. Nous avons défier la mort pour toi et pour ton idéal. J'ai bien failli ne plus revoir ma très chère soeur. Et maintenant, tu oses te comporter ainsi avec tant de froideur ? Mais dis moi ! Quelle est la finalité de tout ça devant tant de froideur de ta part ? " Interrogea Seiya avec une colère naissante alors qu'il continuait de s'avancer vers elle.


" Alexandre le Grand aété réveillé par Gaia et il voudrait maintenantse révolter contre toi ? Si tu lui parlais ainsi auparavant, cela ne m'étonne pas le moindre du monde. Après tout, nous ne sommes pas des chiens à ton service. Nous te défendons parce que nous le voulons bien et que nous croyons en toi. Qu'il vienne et je saurais l'accueillir comme il se doit ! Personne ne menacera ce monde sans qu'il ait affaire à moi ! Personne ne sedressera devant toi sans qu'il ne m'est passé sur le corps..." Jura Seiya alors que son regard perçant se jeta sur celui de la déesse.


Ni Kami, ni Magnus ne prirent une relative attention aux yeux du Chevalier du Sagittaire. Pas même Ikki, son fidèle compagnion à travers les âges d'une longue séried e guerre incessantes. Non ! A ce moment là, ça se passait entre Seiya et Athéna. Et non entre Seiya et Saori...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aries no Kiki
Chevalier d'or du Bélier
Chevalier d'or du Bélier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 24
Camps : Athéna
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Mar 19 Fév - 23:17

"Bienvenue au sanctuaire chevalier du Bélier. La perte de votre maître fut durement ressentit par tous, j’ose espérer que vous ferez honneurs à sa réputation en vous montrant aussi doué que lui."

Ainsi Kiki avait été accepté parmi les siens et avait sa place chez les grands chevaliers d'or d'Athéna. Ému par cette nouvelle et empli de fierté, il posa la Pandora Box au sol et posa ses mains sur le couvercle supérieur. Une lumière jailli de la boîte et celle-ci s'ouvrit lentement devant les yeux des chevaliers présents. L'armure qui avait toujours la forme du bélier s'éleva dans les airs et se fractura en plusieurs morceaux dont chacun se posa sur un endroit déterminé du corps de Kiki. L'armure le recouvrait désormais et le nouveau chevalier du bélier, successeur du grand Mü de Jamir, était désigné. Il se releva et rejoignit les autres chevaliers qui étaient à présent ses alliés directs. La déesse reprit ensuite la parole afin d'exposer les fiats actuels.


"Il se trouve que l’une des trois déesses mère, Gaïa, est de retour. Elle a élevé au neuvième sens l’un de mes meilleurs élèves, Alexandre le Grand, pour le retourner contre moi. Ce dernier utilise d’ancienne grande figure de la chevalerie également, des gens en qui j’avais confiance…Il m’est très difficile de supporter leur trahison. Je vous demanderez simplement de ne pas affronter cet homme. C’est moi qui lui a tout apprit c’est a moi d’en finir avec lui…Oh chevalier du sagittaire, même si j’emprunte encore les trais physiques de votre amie, je n’ai plus rien à voir avec elle…J’ose espérer à l’avenir que vous saurez rester a votre place…"

Les dernières paroles posèrent un sourire sur les lèvres de chacun des chevaliers présents, sauf le chevalier Seiya du sagittaire qui resta bouche bée et bégaya afin de tenter de se justifier envers la déesse. Celle-ci avait ses sourcils froncés sur le chevalier et n'avait pas vraiment l'air de plaisanter. Elle avait tout de même une mentalité bien différente de l'ancienne femme qui hébergeait l'âme de la déesse et celle-ci, sous des traits d'une immense beauté, n'avait pas l'intention de se faire passer pour n'importe qui. Son autorité avait tout de même eu le mérite de calmer immédiatement un chevalier d'or toujours bouche bée qui avait renoncé à toute réponse. Mais pour les choses plus sérieuses, l'un des plus grands héros de l'histoire s'était vu acquérir des pouvoirs divins et se retournait contre la déesse qui lui avait tout appris. Ainsi cette nouvelle guerre sainte avait déjà trouvé son ennemi et son objectif principal. Le chevalier du sagittaire retrouva la force d'aller à l'encontre de la déesse et ses paroles laissaient naître en Kiki une ironie assez grande. Deux autres chevaliers, l'un du phœnix, l'autre de pégase, étaient arrivés et avaient déjà prêté serment. Ceux-ci écoutaient les paroles du chevalier colérique avec des yeux assez ouverts, probablement étonnés que ce qu'ils entendaient, des paroles mesquines et puériles, venaient d'un chevalier d'or.

"Hé bien Seiya, mon maître m'avait déjà parlé de toi et je pensais assez bien te connaître. Mais voilà que les paroles que tu prononces font naître dans mon esprit une image de quelqu'un d'assez idiot, même possédant une armure d'or. N'aurais-tu pas remarqué que tu n'as point Saori devant toi, mais la déesse de la justice Athéna? Une fille non pas âgée d'une dizaine d'années, mais une déesse vieille de milliers d'années?"

Le chevalier se tourna vers la déesse et lui adressa quelques paroles :

"Sans vouloir vous offenser bien sûr!"

Et redirigea son attention sur le chevalier d'or.

"Je pense que tu oublies également que, ne serait-ce qu'en claquant des doigts, elle pourrait t'envoyer directement rejoindre les démons de l'enfer sans aucune pitié. Là est la force d'une déesse. Tu dis qu'elle te traite comme un chien-chien, mais n'est-ce pas ce que nous sommes face à un être divin finalement?"

Puis il reparla à la déesse, ne l'ayant toujours pas remerciée de lui accorder sa confiance.

"Je vous remercie de m'accepter dans vos rangs, et vos ennemis se feront une joie de rejoindre mes autres victimes dans les profondeurs démoniaques de l'enfer. Je combattrai jusqu'à la mort pour éradiquer Alexandre et ses sbires de ce monde."

Sur ce, il se retira et attendit une réaction soit du chevalier Seiya qui semblait plus irrité que jamais, soit de la déesse qui semblait assez mise en colère par cet homme à la mentalité indigne de son rang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siren no Sorrento
Général de la Sirene Maléfique
Général de la Sirene Maléfique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Mar 26 Fév - 23:42

Sa réponse eut le mérite de placé le nouveau Gold du sagittaire dans l’expectative. La déesse en fut satisfaite et put ainsi se concentrer sur la suite des évènements. Deux chevaliers de bronze qui étaient apparemment en groupe venaient d’entrer dans la salle du Grand Pope pour prêter serment. Il s’agissait de Pégase et Phoenix. Ironie du sort, les deux anciens propriétaires de ses armures étaient présents dans la pièce et leur remplaçant semblait en quelque sorte leur ressembler parfaitement. Kami, le chevalier du cheval ailée, semblait être un homme arrogant et assez sur de lui. Pour faire son serment qui n’était pas très utiles, car le fait qu’il porte l’armure suffisait amplement à devenir un chevalier, n’avait guère hésité à couper la conversation. Cela n’était cependant pas une gène mais une véritable libération pour la divinité de la guerre et de la sagesse qui pouvait maintenant oublier définitivement Seiya. Passant devant lui sans même le regarder, laissant sa chevelure balayer son champ de vision, elle prit la même initiative que lorsque Kiki était entré dans la pièce, posant les deux mains sur les épaules des chevaliers et leur souriant doucement avant de prononcer quelques mots pour montrer leur acceptation dans l’ordre

« Bienvenue a vous chevalier du Pégase et du Phoenix. Vous faites maintenant officiellement partie de l’ordre de la chevalerie. Sachez-vous en rendre digne en assurant vos missions futures pour le sanctuaire… »

Son discours fut bref mais assez explicite pour permettre aux deux hommes de comprendre. Kiki reçut lui son acceptation comme un droit de porter son armure d’or et posant sa Pandora Box devant lui, il laissa ses composantes l’entourer totalement. Cependant, Seiya venait de reprendre ses esprits et se lançait dans la tirade de l’amoureux éconduit en pleine crise de jalousie… Il revendiquait une place spéciale, cela se lisait dans son regard malgré qu’il parlait au pluriel pour inclure ses camarades de combat dans sa constatation. Mais Athéna ne se laissa guère démonter, soutenant son regard perçant sans aucun soucis ! Après tout, elle était une déesse et lui un simple mortel. Néanmoins, elle ne prenait pas ses chevaliers comme de simple chienchien a son service, non ils étaient tous bien plus important que cela. Avant même qu’elle n’ait le temps d’user d’acerbes palabres pour remettre le Sagittaire dans le droit chemin, Kiki intervint pour affirmer qu’il était assez idiot pour confondre la princesse Saori avec une déesse vieille de plusieurs millénaire, puis se tournant vers elle, affirmant qu’il ne recherchait guère a l’offenser. Mais il ne l’avait pas fait et elle lui fit comprendre d’un signe de tête : en effet, pour une divinité, l’âge ne comptait pas, seul la puissance était importante. Il affirma ensuite curieusement assumer un certain statut de chienchien envers la déesse et qu’elle pourrait se débarrasser de lui en un claquement de doigt. C’était d’autant plus vrai que l’humain ne serait pas la en train de l’insulter si elle n’avait pas usé de sa Cosmo Energie pour lui sauvé la vie en Elysion. Enfin, il remerciât la virginale pour l’avoir accepté dans ses rangs, affirmant que personne ne parviendrait à le vaincre…Ah la force de la jeunesse !

« Kiki, je te remercie de prendre ma défense, mais tu ne doit pas te considéré comme un simple jouet entre mes mains. J’aime tous mes chevaliers a ma façon et les protèges de ma Cosmo Energie, leur offrant la possibilité de surmonté les obstacles et vaincre leurs ennemis. Vous les anciens, le savait encore mieux que Kiki ou les chevaliers de Bronze actuel. L’aurait tu oublier toi aussi Seiya ? »

Reculant quelque peu, elle tourna le dos a ses chevaliers quelques instant, présentant son immaculé cape a ses derniers. Ainsi, personne ne pouvait voir la forme rebondi de son fessier. Fermant les yeux un instant, elle lâcha un soupir avant de se retourner vers eux, surveillant particulièrement Seiya bien sur

« Vous avez tous une valeur énorme à mes yeux qui me pousse à vous défendre comme vous me défendez. Ne l’oubliez jamais chevaliers, votre mission est certes sacré, mais même si donnez votre vie pour elle est quelque chose de noble, vous ne devez pas le faire dans quelques chose d’inutile et perdu d’avance… »

Puis se tournant vers Ikki, la déesse à l’apparence de jeune femme regarda le chevalier du lion. Elle avait un service à lui demander. Se tournant ensuite vers le nouveau chevalier du Phoenix, il lui vint l’idée d’associer l’ancien et le nouveau dans une mission qui ne devrait pas vraiment posé de problème.


« Ikki, j’ai besoin de tes services. Je crois savoir que tu a de bon rapport avec le général de la Sirène Maléfique, Sorrento. J’aimerais que tu aille le revoir pour que l’on puisse traiter avec lui. Il ne faut pas laisser Poséidon se lié avec des divinités négatives. Essayons de conclure une trêve, au moins le temps d’écarter Alexandre de l’équation guerrière. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypermyth.forum-actif.net/index.htm
Phoenix no Magnus
Chevalier de bronze du Phoenix
Chevalier de bronze du Phoenix
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 33
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
120/120  (120/120)
Point de Cosmos:
120/120  (120/120)
Point d'Exp total: +12pts

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Mer 27 Fév - 1:37

Magnus se levait après avoir été accepté. L'attention d'Athéna bien que brève l'avait facilement monté le morale. La moindre mot, regard ou sentiment d'Athena semblait motiver les Chevaliers. Il pouvait apprecier sa. Le morale était vitale dans une guerre. Une guerre normale ou une Guerre Sainte... les règles du stratégie restaient similaire.
Le protocol avait été respecté et etre trop humble ou trop stricte n'était pas la méthode du Phénix. Magnus préferait faire les choses d'une facon effective mais aussi seule.
Il restait silent et attendait qu'Athéna lui disait de partir ou qu'elle donnait des instructions.
La tension dans l'air était apparent. Les Chevaliers d'Or n'étaient pas exactement comme il les avait envisagé. Mais il savait bien que les histoires était souvent idylique. Et leur cosmos était preuve de leur pouvoir. Et puis... peut-etre cette comportement était rare. Après tous il semblait que les Chevaliers D'or commencaient qu'à ce rallier autour d'Athéna de nouveau.
Ikki du Lion était adressé et il sentait un étrange joye quand la Déesse le regardait. Ca le dérangeait, il ne savait pas comment se comporter après les souffrances de Death Queen Island. La gentilesse ou une cosmos si chaude et bonne... était complètement bizzare pour lui qui avait seulement connu le rage et la violence.
'Une trève ou alliance avec les Marina's?' pensait Magnus. Le Phénix comprennait l'utilité du pragmatisme mais Poseidon restait un des ennemis les plus ancien d'Athéna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.yahoo.com/group/SaintSeiyaEvolution/
Leo no Ikki
Chevalier d'or du Lion...dit Coeur de Lion
Chevalier d'or du Lion...dit Coeur de Lion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 29
Camps : Athéna
Date d'inscription : 27/11/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 12

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Ven 29 Fév - 12:51

La situation dans la salle divine d’Athéna commençait à dérivait en n’importe quoi. Seiya, ne savait plus se tenir face à une déesse… il semblerait qu’il n’est pas encore compris que Saori n’existait plus et qu’Athéna avait prit la possession de son corps à par entière. Le Chevalier du Sagittaire lui devait alors respect et allégeance.
Un genou à terre depuis le début, Ikki décida enfin de se lever afin de reprendre Seiya sur ses paroles et son comportement, mais quelqu’un d’autres fut plus rapide que lui…


"Hé bien Seiya, mon maître m'avait déjà parlé de toi et je pensais assez bien te connaître. Mais voilà que les paroles que tu prononces font naître dans mon esprit une image de quelqu'un d'assez idiot, même possédant une armure d'or. N'aurais-tu pas remarqué que tu n'as point Saori devant toi, mais la déesse de la justice Athéna? Une fille non pas âgée d'une dizaine d'années, mais une déesse vieille de milliers d'années?"

Ikki fut étonné de voir le jeune Kiki prendre la parole comme sa face à Seiya. Il se souvenait de lui comme étant un petit garçon qui restait dans son coin et regarder la situation passé, mais aujourd’hui, on dirait bien que le disciple de Mü est prit de l’assurance. Un léger sourire se dessina alors sur le visage du Chevalier du Lion.
Le plus étonnant, c’est que Athéna était ravi de l’intervention de Kiki… elle qui d’habitude prenait toujours la défense de Seiya, pour une fois, elle était contre lui…


« Kiki, je te remercie de prendre ma défense, mais tu ne doit pas te considérer comme un simple jouet entre mes mains. J’aime tous mes chevaliers a ma façon et les protèges de ma Cosmo Energie, leur offrant la possibilité de surmonté les obstacles et vaincre leurs ennemis. Vous les anciens, le savait encore mieux que Kiki ou les chevaliers de Bronze actuel. L’aurait tu oublier toi aussi Seiya ? »


Elle disait vrai. A chaque fois, elle faisait tout pour éviter le combat à ses protecteurs, mais elle oubliait une chose : les chevaliers sont là pour la protéger et l’aider dans sa mission principal : de faire régner le bien sur le terre entière. Mais il semblerait qu’à cause de toutes les guerres, la déesse de la guerre voulait faire cavalier seul cette fois-ci. Une nouvelle fois, Ikki voulu prendre la parole afin de réagir par rapport à ce qui venait de se passer, mais Athéna prit une nouvelle fois la parole, cette fois-ci en s’adressant au vieux loup solitaire…

« Ikki, j’ai besoin de tes services. Je crois savoir que tu as de bon rapport avec le général de la Sirène Maléfique, Sorrento. J’aimerais que tu ailles le revoir pour que l’on puisse traiter avec lui. Il ne faut pas laisser Poséidon se lié avec des divinités négatives. Essayons de conclure une trêve, au moins le temps d’écarter Alexandre de l’équation guerrière. »


Le Chevalier du Lion fut étonné de la proposition… il était vrai qu’il avait de bon rapport avec Sorrento, mais à savoir q’il arrivait à le convaincre d’une trêve entre leurs deux camps … telle était la question. Mais Ikki voulait se rendre utile pour une fois et cessé de jouer les solitaire… maintenant il avait un rôle beaucoup plus important au seins de son camps, il ne voulait en aucun décevoir la déesse de la guerre à qui il avait prêter serment…

Je veux bien m’acquitter de cette tâche. Je me rends de ce pas chez Poséidon… mais avant j’aurais quelques choses à vous dire… où plutôt vous demander…

Ikki regardait maintenant Athéna droit dans les yeux afin de la questionner. Car quelques choses le tracasser…

Athéna… tenteriez-vous une nouvelle fois de nous écarter du combat ? Je sens en vous une étrange douleur, où plutôt quelques choses de très difficile à percevoir. Mais avant que vous ne me répondiez, je tenais à vous dire que quoique vous décidiez, pour ma part, je me battrai pour vous, même si vous ne voulez pas… Je suis un de vos Chevaliers et je suis prêt à donner ma vie pour vous et la cause pour laquelle nous nous battons : le bien… Vous ne devez pas tout le temps vous préoccupez de nous car si nous mourrons, d’autres Chevaliers nous remplacerons, alors que vous, ce n’est pas aussi simple. L’enfer ne me fait pas peur, car je la connais mais il est hors de question de vous laissez agir seul sur ce coups…
Alexandre le Grand a obtenu des pouvoir divin grâce à Gaïa, et bien nous l’empêcherons de nuire comme nous l’avons fait auparavant pour tout les autres.
Nous vous devons respect, allégeance et protection, c’est aussi simple que sa !!


En disant cette dernière phrase, Ikki regarda du coin de l’œil Seiya car elle lui était destiné. En espérant qu’il arrête son comportement actuel pour adapter celui qui irait le mieux. Ikki c’était stopper un moment, mais reprit alors aussitôt car il avat une dernière question à poser à la déesse de la guerre…

Dois- je emmener quelqu’un avec moi chez Poséidon, où dois-je y aller tout seul ?

Puis cette fois-ci, Ikki se tût et attendit une réponse à tout ce qu’il venait de dire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seiya
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 39
Camps : Athéna
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
203/203  (203/203)
Point de Cosmos:
211/211  (211/211)
Point d'Exp total: 16

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Dim 2 Mar - 19:39

" Hé bien Seiya, mon maître m'avait déjà parlé de toi et je pensais assez bien te connaître. Mais voilà que les paroles que tu prononces font naître dans mon esprit une image de quelqu'un d'assez idiot, même possédant une armure d'or. N'aurais-tu pas remarqué que tu n'as point Saori devant toi, mais la déesse de la justice Athéna? Une fille non pas âgée d'une dizaine d'années, mais une déesse vieille de milliers d'années? " Fit remarquer Kiki, ce qui provoqua la colère du Chevalier du Sagittaire.


" Me crois tu assez stupide pour ne pas faire la différence ? J'ai combattu bien plus de dangerque toi en son nom. Ce n'est donc pas un nabot dans ton genre qui va me faire de leçon. " Rétorqua froidement Seiya alors qu'il se dirigea vers lui pour aller régler ses comptes.


" Je pense que tu oublies également que, ne serait-ce qu'en claquant des doigts, elle pourrait t'envoyer directement rejoindre les démons de l'enfer sans aucune pitié. Là est la force d'une déesse. Tu dis qu'elle te traite comme un chien-chien, mais n'est-ce pas ce que nous sommes face à un être divin finalement ? " Remarqua le nouveau Chevalier du Bélier.


" Et bien si elle veut me tuer, qu'elle le fasse ici et maintenant. Les hommes n'ont pas besoin des dieux, nous sommes libres de faire ce que nous voulons et aucun dieu, ni aucune déesse ne peut nous priver de notre droit de vivre. C'est la raison d'Athéna et j'ai affronté de nombreux dangers pour ça. Peux tu en dire autant ? Toi qui n'a jamais rien fait pour elle ? " Demanda Seiya alors qu'il empoigna Kiki et le jeta à terre comme un malpropre.


Une colère grandissait en lui comme un volcan qui explosait. Il n'avait jamais connu cela encore et, e son for intérieur, il se demandait bien pourquoi il agissait ainsi. Pourtant, c'était plus fort que lui: Athéna l'avait vraiment déçu. Peut être se sentat-iil le privilégié d'Athéna ? Et alors? Si tel devait être le cas, cela ne serait pas anormal...Lui qui a toujours cru en elle ? Lui qui a offert sa vie pour elle... Lui qui s'est opposé à hadès alors que son épée allait trancher le coeur de SA déesse. Est-ce de la jalousie ? De la possession ? Autant de sentiments incompréhensibles qui flottent dans son esprit embumé par la dstabilisation.


" Kiki, je te remercie de prendre ma défense, mais tu ne doit pas te considéré comme un simple jouet entre mes mains. J’aime tous mes chevaliers a ma façon et les protèges de ma Cosmo Energie, leur offrant la possibilité de surmonté les obstacles et vaincre leurs ennemis. Vous les anciens, le savait encore mieux que Kiki ou les chevaliers de Bronze actuel. L’aurait tu oublier toi aussi Seiya ? " Interrogea Athéna alors qu'elle se retourna pour cacher unvéritable soupir. Encore une fois, Seiya le remarqua et cela tendit à le calmer un peu.


" Vous avez tous une valeur énorme à mes yeux qui me pousse à vous défendre comme vous me défendez. Ne l’oubliez jamais chevaliers, votre mission est certes sacré, mais même si donnez votre vie pour elle est quelque chose de noble, vous ne devez pas le faire dans quelques chose d’inutile et perdu d’avance… " Poursuivit Athéna alors qu'elle regardait devant elle.


" De toute façon, tu sais bien que nous sacrifierons notre vie pour toi. Ne te trouves donc point d'excuses pour te sauver la face. Tu étais là pour nous... Mais maintenant...Quand, je te vois... je me demande si c'est une bonne chose que je me sois sacrifié pour toi...Cependant, la bonne nouvelle, c'est que je revois Shina, Marine et ma soeur comme avant. A bien des égards, nous sommes une famille dans ce milieu de chaos naissant...C'est bien purquoi je reste ici mais..." Commença Seiya alors qu'il s'interromppit et recula dans l'ombre pur s'adosser contre une colonne. Il croisa les bras, ferma les yeux et les paroles qui suivirent ne furent plus qu'une vague sensation de bruits. Oui, il entendait qu'Athéna demandait à Ikki de se rendre sur l'Île de la mort dans le but de pactiser ave Poséidon. cela fut n'importe quoi pour lui. De mmême réponse d'Ikki ne fut qu'un loitain son. Néanmoins, sa question fut pertinente. Athéna chercherait-elle à les empêcher de combattre ? De toute façon, elle pouvait toujours essayer, elle n'y parviendrait pas.


Le Chevalier du Sagittaire se redressa un peu et sortit de sa cachette. il se dirigea une nouvelle fois devant la Déesse et se posta droit devant elle. Son regard croisa le sien.Ses yeux se posèrent sur les siens. Puis, il se retourna et s'apprêta à quitter la salle du temple.


" Tu as assez de chevalier pour faire ce dont tu désires. Un chevalier d'or... Deux Chevaliers de Bronzes...C'est bien suffisant pour l'instant. Moi, je plie bagage et je n'attends rien de toi. Je quitte le sanctuaire. Je reviendrais quand j'en aurais envie. A plus ! " Salua Seiya alors qu'il quitta le temple et se retrouva maintenant sur les marches de la Demeure d''Athéna. Puis, il descendit les marches en direction de son temple...Du temple d'Aiolos plutôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aries no Kiki
Chevalier d'or du Bélier
Chevalier d'or du Bélier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 24
Camps : Athéna
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Dim 2 Mar - 22:09

Les remarques de Kiki n’avaient bien entendu pas plu au chevalier du sagittaire, mais la réaction qu’il eut fut assez inattendue. Il s’approcha du chevalier du bélier et l’empoigna, le jetant à terre et Kiki disparu dans un nuage de fumée. Apparemment, la colère de Seiya l’empêchait même de s’apercevoir de l’illusion qui avait été provoquée. Il avait été jusqu’à tenter de jeter un chevalier d’or comme un chien avec comme seule motivation celle d’être reconnu plus que tous par la déesse. Ce sentiment avait répugné plus que tout le chevalier du bélier qui écouta les paroles du chevalier complètement abruti par l’attitude du monde présent ici. Après qu’Athéna ait envoyé le chevalier du lion pour une mission en Atlantide, Seiya parti lâchement sous prétexte qu’il en avait marre et qu’il y avait assez de chevalier ainsi. L’atmosphère s’était rapidement détendue dans le temple avec le départ de cet énergumène qui avait vraiment la mentalité d’un gamin. Voilà à quoi ressemblait donc un héros : un être se croyant supérieur à tous et voulant toujours attirer attention sur lui. Médiocre. Après son départ, Kiki pris à son tour la parole après que Ikki ait demandé qui devait l’accompagner.

« Si vous avez besoin de qui que ce soit, il y a dans ce sanctuaire certaines personnes que j’ai rencontrée durant mon apprentissage au cours de certains entraînement, notamment les guerrières Isis et Iryké. Si vous avez besoin de quelqu’un pour accompagner Ikki dans sa mission, je suis tout disposé. Mais bien que je croie cela inutile, ses relations avec Sorrento devraient lui permettre d’acquérir cette trêve. Et n'oublions pas que son successeur est également présent. Bref à vous de décider, et je suis présent, au cas où… »

Sur ce, Kiki recula un peu derrière Ikki, attendant la réponse de la déesse toujours légèrement étonnée de la réaction du chevalier du sagittaire. Il voulait porter service aux siens le plus vite possible et espérait acquérir un devoir au plus vite, mais seule une personne décidait de cela en ce moment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Grand Pope
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 32
Date d'inscription : 05/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total:

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Ven 14 Mar - 11:57

C'était en pleine méditation que je fut surpris par cette sensation si étrange mais qui m'était si familière. Je me remet debout et remarque que notre déesse la toute puissante Athéna est enfin revenu parmi nous. C'est la première fois, depuis mon accession au rang de grand Pope, que sa présence se fit ressentir et cela ne pouvait signifier qu'une chose, la terre est de nouveau menacé. Je me dirige alors d'un pas svelte jusqu'au rideau sombre, mon allure, qui avait gardé toute la sérénité qui m'étais propre, ne laissait transparaître aucun sentiments, aucune émotions. J'arrive maintenant devant Athéna, et posant le genou à terre, lui présente mes hommage sans dire un mot. Ici régnait une tension des plus palpable. Ce Seiya ne changerait-il donc jamais ? Mais ce n'était point la raison de ma présence en ces lieux.

" Déesse Athéna, c'est ici même que je prosterne devant vous. J'assure mon rôle avec honneur, celui de vous servir et viens vous rendre compte de mes délibérations. Je ne pense pas vous apprendre que des choses se passent en ce moment même dans le sanctuaire sous-marin. De sombres présences sont apparu dans ce royaume mais je puis vous assurer que ce ne sont pas des spectres. Deux cosmos plus que familier je suis parvenu à ressentir. Des cosmos en tout point semblable à ceux que dégageaient les chevaliers d'or qui ont attenté à votre vie il y a de ça plusieurs années maintenant. Oui, par la sagesse de Bouddha je peux l'affirmer, Saga et Mü sont, en ce moment même, dans le domaine du grand Poséidon. Avec votre permission, je me rend de ce pas en ces lieux me rendre compte moi même de leurs intentions."

Je me tourne alors vers Ikki, ce chevalier de bronze, le seul qui ai réussi à me faire douter et qui défendait maintenant la déesse sous le signe du Lion.

" Ikki, je te laisse me rejoindre quand tu le pourras, à moins que tu puisse le faire dès à présent..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siren no Sorrento
Général de la Sirene Maléfique
Général de la Sirene Maléfique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Ven 14 Mar - 14:33

La situation n’avait pas vraiment évolué. La déesse se heurtait à une incompréhension de ses chevaliers. Autrefois trop passive, elle s’était reposée trop souvent sur eux et aujourd’hui ne parvenait plus à retrouver son rôle de guerrière…Quelle ironie ! Que dirait Arès s’il la voyait ainsi ? Qu’il était le seul a mérité le titre de dieu de la guerre…Et leur querelle éternelle reprendrait de plus belle ! Ce Couard n’avait même pas daigné se présenter au procès des chevaliers d’or, remplacé par sa maitresse, Aphrodite. Elle n’avait pas peur celle la, affichait clairement devant l’Olympe entier qu’elle trompait son mari avec n’importe quel parvenu ! Magnus demanda si la déesse avait l’intention de faire une trêve ou une alliance avec Poséidon. Dans son esprit, il ne s’agissait que d’une trêve, puisque son oncle, enfermé dans ses convictions d’Utopia, ne saurait jamais s’aligner avec elle sur les choses à faire et adopter son point de vue. Par contre, parvenir a un cessez le feu le temps de se débarrasser d’Alexandre était quelque chose de tout a fait faisable. Alors qu’elle comptait répondre à Magnus, Ikki intervint, ne lui laissant guère le loisir de parler. Voila ce qui arrivé quand il y avait trop de monde dans une même pièce. Il exposa son point de vue, affirmant qu’il était prêt a faire barrage a Alexandre pour lui sauvé la vie. Bien évidement, elle était touché par la volonté inébranlable de ses chevaliers, mais tout ses sacrifices menaient toujours a la même chose au final : Hadès en profitait pour agrandir ses rangs en corrompant les aigris, ceux qu’elle n’avait su protégé ou satisfaire…Non, cela allait cessez !

« Je comprends ta volonté Ikki, comme vous tous mais vous devez comprendre qu’Alexandre avait la force d’un dieu alors qu’il n’était qu’un mortel. Au niveau de l’art de l’épée, je dirais que seul Hadès serait capable de le surpassé en combat singulier »

Mais voila que Seiya en remettait une ultime louche ! Qu’il était stupide, colérique et complètement à coté de la plaque, il ne comprenait pas la véritable situation actuelle et s’enfermer dans ses certitudes stupide ! Mais qu’avait t’elle fait pour qu’il soit a se point possessif avec elle ? Devait-elle offrir ses faveurs à chaque chevalier pour satisfaire sa vision de la justice ? C’était proprement idiot ! Ultime caprice, monsieur décida de quitter la pièce…C’était moche a avouer, mais elle pensa bon débarras, car dans son état actuel, il était plus dangereux pour le moral des troupes qu’autre chose ! Peu importe ou il allait les Pégases étaient toujours trop indiscipliné de toute façon ! Kiki se proposa pour allez avec le chevalier du lion chez Poséidon, mais il avait d’autre chose à faire : partir pour Asgard et renoué les liens avec les guerriers du nord était quelque chose de primordial également, avant que quelqu’un de plus ambitieux ne la double comme a l’époque ! Avant qu’elle ne puisse donner les ordres, Shaka, le Grand Pope, fit son apparition et demanda la permission de se rendre lui-même chez Poséidon, ayant senti les Cosmos de Mü et Saga la bas…Elle n’aurait pas voulu qu’il en parle tout de suite, mais il était trop tard…

« Accordé…J’ai entière confiance en toi Shaka, rend toi chez Poséidon le premier. Soit prudent, l’on ne sait pas ce que veulent les anciens chevaliers d’or…Kiki, je veux que tu partes en Asgard, il nous faut renouer les liens avec les alliés du nord. Emmène donc Magnus avec toi et apprend lui les rudiments du métier de chevalier. Oh une dernière chose… »

Elle marquât une pause, hésitante…Il fallait donner cette ordre pour la sécurité de chacun, mais allaient t’ils comprendre ? Le devoir avant tout…

« J’interdis a quiconque de poursuivre Seiya du Sagittaire, j’espère avoir était clair sur ce point ! Je vous laisse, j’ai besoin de repos… »

La goutte de sang était maintenant arrivé jusqu'à la position de son nombril sur la Kamui, l’avoir laisser coulé lui avait causé beaucoup de douleur, mais en comparaison de ce que devait subir les anciens Gold ce n’était pas grand-chose…Tirant sa cape immaculé, la déesse se retira, laissant ses chevaliers seuls…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypermyth.forum-actif.net/index.htm
Phoenix no Magnus
Chevalier de bronze du Phoenix
Chevalier de bronze du Phoenix
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 33
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
120/120  (120/120)
Point de Cosmos:
120/120  (120/120)
Point d'Exp total: +12pts

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Ven 14 Mar - 15:00

« Accordé…J’ai entière confiance en toi Shaka, rend toi chez Poséidon le premier. Soit prudent, l’on ne sait pas ce que veulent les anciens chevaliers d’or…Kiki, je veux que tu partes en Asgard, il nous faut renouer les liens avec les alliés du nord. Emmène donc Magnus avec toi et apprend lui les rudiments du métier de chevalier. Oh une dernière chose… »

Magnus écoutait les mots de sa Déesse. Athéna restait bien calme devant l'excès verbale et les comportements irrationnel. La scène devant lui avait été un peu... étrange mais heureusement tous devenait à nouveau normale.
Le nouveau Phénix, jetait un regard à Ikki, son prédécesseur. D'une façon il avait était devenu le plus fort de tous les Chevaliers. Immortelle, toujours renaitront plus fort... .
Ça restait étrange de voir son 'héros' et prédécesseur comme le nouveau Chevalier d'or du Lion.
Il était de toute façon content de recevoir une mission d'une telle importance après ses longues années d'entrainement infernale sur Death Queen Island et des petits mission reçu via-via. Pour un instant il pensait à dire quelque chose mais décidait de rein faire. De la manière qu'elle le regardait et tous les autres, il était claire qu'Athéna savait ce qu'il ressentait.

« J’interdis a quiconque de poursuivre Seiya du Sagittaire, j’espère avoir était clair sur ce point ! Je vous laisse, j’ai besoin de repos… »

L'héros Pégase était vraiment un problème. Il ne se comportait pas comme dans les histoires. Peut-être il avait changé par le passé ou comme si souvent les histoires étaient embelli? Dans chaque cas... si quelqu'un aurait été problématique sa aurait du être lui. Son entrainement l'avait laissé dans un état de rage latente constant. Mais il semblait que c'était le Sagittaire qui était défiant.
Magnus se levait calmement.
La Déesse semblait... malade... un peu affaibli. Et il était surprise qu'il sentait une étrange douleur à la voire ainsi.
Le Phénix Magnus ne bougeait plus. C'était au Chevalier d'or de parler le premier. Et c'était à Ikki de donner le signal de s'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.yahoo.com/group/SaintSeiyaEvolution/
Aries no Kiki
Chevalier d'or du Bélier
Chevalier d'or du Bélier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 24
Camps : Athéna
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Ven 14 Mar - 22:37

Ainsi donc le plus bel exemple de courage et de puissance pour Kiki mis à part son maître Mü était devenu le nouveau grand Pope. Descendant direct du Dieu Bouddha et l’un des guerriers qui formaient l’élite. Ainsi donc Shaka de la vierge était toujours en vie malgré qu’il ait sacrifié tout ce qu’il possédait pour ouvrir un passage vers l’Elision. Une étape que l’ancien chevalier du bélier n’avait pu surmonter au grand désarroi de son élève. Mais celui-ci restait confiant et croyait en lui, il savait qu’un jour ou l’autre, ils se reverraient. Et cela pourrait avoir lieu plus vite que prévu car Shaka prétendit avoir ressenti son cosmos ainsi que celui de Saga des gémeaux. Il s’apprêta à faire sa demande pour se rendre en Atlantide, mais cette tâche fut confiée par la déesse au Pope qui se chargerait personnellement de ce voyage. Une autre mission attendait Kiki, elle n’était pas aussi chère à son cœur, mais tout aussi importante pour sa déesse. Il devrait aller parlementer avec les puissants guerriers divins habitant les contrées gelées et nordiques d’Asgard. Et celui qui l’accompagnerait n’était autre que le nouveau phoenix, Magnus, successeur de l’actuel chevalier d’or.

« Très bien je ferai selon vos ordres déesse. Je tenterai d’établir un pacte avec les protecteurs des 7 saphirs, j’espère ne pas vous décevoir dans ma quête, mais également dans la formation de notre nouveau phoenix. »

Se tournant à présent vers Magnus, il l’observa d’un regard chaleureux, avant de lui adresser quelques paroles.

« Bien, si tu es disposé a partir, je suis prêt à t’apprendre tout ce dont tu as besoin sur le terrain. Si tu n’as rien d’autre à faire avant, nous partons de suite vers les contrées gelées du Nord du monde, à savoir le domaine des guerriers divins d’Asgard. »

Se retournant, le chevalier du phoenix le suivant avec des regards un peu perturbés, il se dirigea vers la sortie. Se retournant une dernière fois, il adressa quelques mots à Ikki.

« Ne t’inquiète pas, car celui-ci s’appellera un jour j’en suis sûr Magnus du Lion. A bon entendeur ! Let’s rock ! »

Attrapant Magnus par le bras sans que celui-ci n’ait le temps de réagir, un éclair de lumière empli la salle et après un sifflement, le chevalier du bélier et le bronze disparu dans un éclat. Prochaine étape, le royaume d’Asgard…

_________________

A toi mon maître, qui restera gravé dans mon cœur à jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix no Magnus
Chevalier de bronze du Phoenix
Chevalier de bronze du Phoenix
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 33
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
120/120  (120/120)
Point de Cosmos:
120/120  (120/120)
Point d'Exp total: +12pts

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Ven 14 Mar - 23:04

Magnus parlait avec du respect "Je suis pret Kiki du Aries...". Puis tous allait vite et Kiki adressait Ikki.
Un instant plus tard il les avait téléporté envers une nouvel destination.
Kiki semblait bien un peu... 'hyper' mais aussi d'un caractère sympathique.

EXIT -> Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.yahoo.com/group/SaintSeiyaEvolution/
Myst
Guerrier divin d'Alpha....dit Iceman
Guerrier divin d'Alpha....dit Iceman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Camps : Asgard
Date d'inscription : 27/11/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
201/201  (201/201)
Point de Cosmos:
205/205  (205/205)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Sam 15 Mar - 21:51

Magnus... Les poste 5 lignes minimum merci.

_________________

Il aimait la mort, elle aimait la vie,
Il vivait pour elle, elle est morte pour lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo no Ikki
Chevalier d'or du Lion...dit Coeur de Lion
Chevalier d'or du Lion...dit Coeur de Lion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 29
Camps : Athéna
Date d'inscription : 27/11/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 12

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Lun 17 Mar - 0:52

Ainsi donc, Seiya n’avait pas changer depuis le temps… toujours aussi borné… Mais pour le moment, cela importait peu au Chevalier du Lion qui avait reçu une mission de la part de sa déesse.
Ikki devait se rendre chez le Dieu des 7 mers : Poséidon afin de tenter une alliance possible ou du moins un trêve. L’attente du Chevalier d’or fut écourté par une venu que ce dernier ne s’attendait pas à voir : en effet, Shaka ancien Chevalier d’or de la Vierge fit alors son apparition derrière l’immense rideau rouge. Ikki fut étonné de voir ce puissant guerrier en vie… il semblerait que sa connaissance du huitième sens l’est aidée lors de la destruction du mur des lamentations. Mais quelque chose semblait être différent chez lui…


" Déesse Athéna, c'est ici même que je prosterne devant vous. J'assure mon rôle avec honneur, celui de vous servir et viens vous rendre compte de mes délibérations. Je ne pense pas vous apprendre que des choses se passent en ce moment même dans le sanctuaire sous-marin. De sombres présences sont apparues dans ce royaume mais je puis vous assurer que ce ne sont pas des spectres. Deux cosmos plus que familier je suis parvenu à ressentir. Des cosmos en tout point semblable à ceux que dégageaient les chevaliers d'or qui ont attenté à votre vie il y a de ça plusieurs années maintenant. Oui, par la sagesse de Bouddha je peux l'affirmer, Saga et Mü sont, en ce moment même, dans le domaine du grand Poséidon. Avec votre permission, je me rend de ce pas en ces lieux me rendre compte moi même de leurs intentions."

Ikki qui attendait patiemment une réponse d’Athéna pour savoir s’il devait emmener quelqu’un avec lui, l’eu tout de suite car elle sortirent de la bouche de Shaka. Il voulait se rendre dans le royaume de Poséidon car ils sembleraient que Saga et Mü et commençaient à bouger… Il semblerait qu’Hadès et bouger ses premiers pions.
L’ancien Chevalier d’or de la Vierge, après acceptation de la Déesse de la guerre partit alors en direction du sanctuaire sous-marin. Au passage, il fixa Ikki et lui dit alors…


" Ikki, je te laisse me rejoindre quand tu le pourras, à moins que tu puisse le faire dès à présent..."

Le Chevalier d’or du Lion acquiesça d’un signe de tête comme réponse. Il allait bientôt partirent lui aussi car si d’anciens Chevalier d’or se trouvaient sur place, Shaka aurait peut être du mal… enfin il ne fallait pas prendre de risques, aucune pertes n’étaient à envisager…
Ikki se tourna alors vers la Déesse de la guerre et lui dit quelques mots d’apaisement avant de partir…


"Athéna, ne vous inquiétez pas pour Seiya, il reviendra, je pense qu’il faut lui laisser un peu de temps. Et s’il le faut, j’irais moi-même le chercher de gré ou de force.
Et concernant Alexandre, ce n’est pas son maniement de l’épée qui pourrait me faire peur, même s’il à reçu votre enseignement, vous êtes la seul à pouvoir l’arrêter… mais pas toute seul. Nous serons toujours là pour vous prêter main forte et donner notre vie pour la cause que nous défendons tous : la Justice."


Ikki émit un léger sourire avant de passer la grande porte de la salle du Grand Pope. Il devait maintenant se rendre dans le sanctuaire sous-marin afin de commencer sa première mission…

Arrow Royaume sous-marin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 34
Date d'inscription : 15/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 5

MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   Mar 18 Mar - 14:04

Après avoir passé les six temples et la salle du Grand Pope, me voici devant la Statue d'Athéna. Je sens à nouveau mon coeur battre et ses battements s'accélérer. Sans doute est-ce l'angoisse de me retrouver ici après tant d'années.
Avoir traversé les temples me séparant de la Statue ont ravivé en moi tant de souvenirs, tout comme mon retour il y a quelques heures après cinq longues années d'absence.

Cela fait déjà si longtemps et pourtant j'ai l'impression que cela c'est passé hier. Je nous revois encore, Seiya, Shiryu, Hyoga et moi, devant la Statue d'Athéna. Nos yeux, embrumés de larmes, posés sur le sang de Saori. Shion nous expliqua alors, après avoir calmé notre fougue vengeresse, la véritable raison de la mort de Saori.
Puis devant nos yeux ébahis, il réveilla l'armure divine d'Athéna et nous offrit de nouvelles armures de bronze plus puissante grâce au sang d'Athéna. C'est à partir de là qu'à commencé notre guerre contre Hadès. La dernière de notre adolescence.

C'est étrange mais cela me rappelle un souvenir... un bijou plus précisément. Mon pendentif qui permettait à Hadès de savoir que j'étais toujours en vie. J'avais toujours cru que c'était un cadeau de notre mère mais c'est à Guidecca que j'ai appris la vérité sur ce pendentif.
Maintenant c'est fini. Ikki l'a détruit lors de sa confrontation avec le dieu des Enfers. Bien que possédé et assomé par le choc, j'ai ressenti son cosmos. Et je suis persuadé que c'est le fait d'avoir ressenti cette force si familière à mon coeur et protectrice, qui m'a permit de reprendre, pour quelques temps, le contrôle de mon corps et empêcher Hadès de porter un coup fatal à mon frère bien aimé.

Je pose un genou à terre en laissant ses souvenirs s'évanouir dans un recoin de ma mémoire, puis la main sur mon coeur je baisse la tête.


Déesse Athéna, moi Shun ancien chevalier de Bronze d'Andromède et nouveau chevalier d'Or de la Vierge suis de retour au Domaine pour vous protéger ainsi que tout les habitants de la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des larmes pour les damnés...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des larmes pour les damnés...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des larmes pour obtenir justice ^
» Requiem pour un damné
» L'homme qui pleurait
» Malcolm McDowell
» Rire aux larmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Lost Saint :: Le monde RP :: Le royaume d'Athéna :: Les douze temples du zodiaque :: Statue d'Athéna-
Sauter vers: