Saint Seiya Lost Saint


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'éveil des Célestes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aquarius No Camus
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Age : 31
Camps : Camp des abysses, Au service d'Hadès - Fidèle à Athéna malgré tout
Date d'inscription : 11/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
204/204  (204/204)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: L'éveil des Célestes...   Mer 6 Fév - 22:52

Un sifflement dans un silence mortuaire…
Un trait de lumière dans l’ombre des ténèbres…
Une nouvelle vie venait éclore…
Un saint se réveillait dans le royaume de la mort…

La dernière guerre sainte avait amené la défaite du royaume des ombres, des forces du seigneur des ténèbres… Sa grande et terrifiante majesté Hadès lui-même. Cependant, bien qu’il était l’ennemi à abattre, le dieu du mal et de la destruction, il fut le seul qui montra un tant soit peu de clémence lors du jugement divin de six chevaliers. Des chevaliers d’or qui avaient vouer leur existence à Athéna mais qui, lors de cet ultime conflit sacré, furent amené à enfreindre les règles de la chevalerie en usant de l’attaque interdite… L’Athéna Exclamation.
L’un de ces chevaliers était le seigneur des glaces… Camus du Verseau !

Comme ces cinq compères, le chevalier des glaces dut attendre son tour afin de passer devant le tribunal divin. Là, se trouvait Zeus, Athéna et bon nombres de Dieux que le français n’aurait jamais cru rencontrer un jour. Tous mentionnèrent alors, un par un, les nombreux faits de guerres héroïques du chevalier d’or. Son triomphe contre les titans, sa position ambiguë lors de la purification du sanctuaire, son retour lors de l’incident avec le dieu Abel. Enfin, son aide dans la guerre de Poséidon en offrant l’armure du Verseau à son apprenti. Tout cela avant d’entamer le sujet brûlant. Celui de sa fausse trahison lors de l’affrontement contre Hadès. Bien évidemment, la raison de son comportement et de ses agissements ne fut nullement remit en cause. Cependant, malgré tous ses loyaux services, la faute qu’il avait commise en usant à deux reprises de l’Athéna Exclamation lui amena la disgrâce éternelle. Celle qu’il acceptait et qu’il avait tant redouter. Son sacrifice sur le mur des lamentions aurait pu expier ses pêchés. Tout du moins, c’est ce qu’il avait cru mais, la vérité et la volonté divine en était tout autre. Pourtant, rien ne fut plus dur à supporter que la condamnation que lui infligea sa déesse, Athéna. Les paroles des autres Dieux n’avaient pas eu autant d’impact à ses yeux.

Abandonné… Désavoué… Camus perdit son armure et son titre de chevalier. Tout ce pourquoi il avait lutté, tout ce pourquoi il avait continué à surmonter les dangers venaient de se réduire à néant en un claquement de doigts. Toute sa vie ne fut plus rien. Il n’était même plus digne d’être un homme. Cela dit, le destin lui avait réservé un autre sort que celui d’errer dans le torrent interstellaire de l’oubli. Le trou noir de la honte ne serait pas sien. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que le plus cruel et le plus abjecte des Dieux s’était avéré être le seul être clément qui vint recueillir une âme tourmentée et en peine.

Un bruit sourd se fit entendre au bas des marches du palais de Guidecca. Un nuage de poussière vint légèrement masqué un corps recouvert d’une armure mauve. Un corps qui avait été symbolisé par ce sifflement et cette lumière dans ce lieu sombre ou aucun signe de vie ne transperçait.
Doucement, les diverses parties de ce corps commencèrent à se mettre en branle. L’individu se mit à bouger, lentement d’abord pour prendre appui sur le sol, afin de venir se redresser et ainsi affronter la nouvelle réalité de l’existence qui était la sienne.

Camus, sauvé par les volontés du seigneur des ténèbres, revint vêtu du surplis qu’il avait porté lors de la dernière guerre. Ainsi, un pacte avait été passé, un accord avait été scellé. Une nouvelle guilde de chevalier allait voir le jour dans cet univers et le chevalier des glaces en fut l’un des premiers membres…

_________________
Servir Hadès... Fidèle à Athéna... Un chevalier sans divinité...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
Dieu des Enfers


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 34
Camps : Enfers
Date d'inscription : 03/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
414/414  (414/414)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Jeu 7 Fév - 0:51

Hadès descendit de ses appartements. Alors qu'il arrivait vers les marches il ressentit un cosmos qu'il connaissait. Le seigneur des Enfers poursuivit son chemin perdu dans ses pensées.

*Il y a tant à faire...*.

Reformer les armées infernales, rétablir l'ordre et puis après il verrait le moment venu. Le monde était plus troublé que jamais. Gaïa avait profité du désordre aux Enfers pour libérer Alexandre et d'autres héros, Athéna préparait elle aussi ses forces et avait surement de l'avance compte tenu qu'elel avait été en partie victorieuse. En partie puisqu'elle avait gagné Alexandre comme ennemi. Nul doute qu'il voudra reprendre ses terres.

Hadès arriva dans le hall du palais. Au centre se trouvait un chevalier. Camus du Verseau ou du moins le surplis du Verseau.

*Comment Athéna a t-elle pu délaisser ses chevaliers ? Pas un mot pour les défendre lors de leur jugement. Et après elle va me dire qu'elle est le sens de la justice.*

Hadès avait auparavant rencontré Camus. Lors de la précédente guerre, Pandore avait eu la bonne idée d'utiliser les Chevaliers d'ors morts il y a quelques temps. Hadès n'avait jamais cru à leur fidélité envers lui ce qui fut avéré par la suite. Mais cetet fois-ci les choses étaient différentes. De là où il se trouvait il pouvait sentir la colère du chevalier.

Hadès s'approcha de Camus. Son réveil semblait l'avoir quelque peu épuisé.

*Bienvenue Camus. comme tu le vois, j'ai tenu ma promesse lors de ton jugement. Ton corps est endolori pour l'instant mais cela est normal. D'ici peu tu te sentiras comme vivant."

Hadès fit une pause puis reprit.

"Je suppose que tu dois avoir pleins d'idées de vengeances en tête, moi aussi j'enrage pour ce qui a été causé aux Enfers et les conséquences."

Hadès avait perdu son enveloppe charnelle dans cette guerre. Il en avait trouvé une très semblable, mais il en gardait une certaine rancoeur. Puis Athéna avait semé le chaos aux Enfers.

"Pour l'instant nous devons rétablir nos forces. Je compte sur ton aide pour cela. Comme tu es le premier, je te charge d'accueillir tes compagnons. En attendant leur venue, prends du repos. Tu en as plus que besoin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dol-celeb.com
Aquarius No Camus
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Age : 31
Camps : Camp des abysses, Au service d'Hadès - Fidèle à Athéna malgré tout
Date d'inscription : 11/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
204/204  (204/204)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Jeu 7 Fév - 1:23

Qui aurait pu imaginer cela ? Qui, en toute honnêteté, pouvait prétendre qu’Hadès se montrerait si clairement et si aimable envers l’un de ses anciens ennemis ? Personne, absolument personne. Depuis la nuit des temps, il avait reçu ce que l’on appelle le sceau des Ténèbres, celui qui vous qualifie alors de monstre, de criminel et d’être totalement inhumain. Attention, il ne faut pas s’y tromper, Camus savait pertinemment qu’Hadès était ce genre de personnage et que sa gentillesse n’était qu’un outil de manipulation pour avoir à ses services la loyauté de l’ancien gold du Verseau. Néanmoins, Camus avait trop de rage, trop de haine et de frustration qui entourait son cœur et son âme pour réagir de manière un tant soit peu rationnelle. Ces sentiments ne lui fit prêter allégeance qu’au seigneur de la Mort. Le seul être au monde qui lui avait apporté une certaine forme de Justice. Bien évidemment, sa rancœur grandissait encore plus lorsqu’il se disait qu’Hadès était la seule personne juste à son égard.

Quoiqu’il en soit, le monarque avait accueilli son nouveau protégé avec respect et bienveillance. En guise de respect, de remerciement et de serment de servitude auprès de ce seigneur, Camus vint poser un genoux au sol et baissa doucement la tête en écoutant les paroles du souverain. Il ne pourrait plus reculer maintenant. Il serait un ennemi de la Terre, de la Paix et du genre humain. Tout du moins, c’est comme cela qu’il sera jugé jusqu’à la fin des temps. Ce n’est pas vraiment le souvenir que souhaitait laisser cet ancien chevalier à la postérité. Pourquoi ne pas avoir accepté la mort lorsque la sentence de son jugement avait été prononcé ? A cause de l’espoir. Oui, même dans de telles circonstances, lorsque le maître des Enfers lui était apparu, Camus pensait qu’il pourrait alors se racheter, de nouveau prouver au monde entier qu’il était réellement investit du grade de chevalier et que, malgré sa situation, il servait encore la Justice… Il était encore fidèle à Athéna, au plus profond de son cœur, caché sous une immense montagne de haine et de colère.

Ainsi donc, il était le premier des douze nouveaux guerriers célestes élus pour composer les nouveaux rang de l’armée des Ténèbres. Qui plus est, il serait en quelque sorte son représentant, son émissaire, se devant ainsi d’accueillir tous les membres de la nouvelle confrérie. Voilà qui augmentait ainsi son importance et, peut-être, son impact. Tout dépend de qui il allait retrouver. Certainement Shura et Saga mais, pour Mü, Aïolia et son ami Milo, il ne savait encore quelle avait été la sentence.


« Bien votre majesté. Je ferai selon vos désirs, vous pouvez en être assuré. »

Déclara-t-il dans un premier temps de manière solennel.

« Je pourrais effectivement être sous le joug de la colère mais, depuis le début, vous savez comme tout autre que mon cœur n’est bercé par aucune émotion, quelle qu’elle soit. Mon âme accepte son destin et est désormais vôtre. »

Des mots à la fois sincère et mensonger. Néanmoins, la neutralité d’humeur de Camus était telle que l’on pouvait jamais clairement définir ce qu’il ressentait. Pourtant, malgré ses propos, Hadès pouvait aisément ressentir les troubles que ressentait l’âme de l’ancien gold saint. Ce qui prouvait une chose… Que Camus attachait de l’importance à l’image qu’il véhiculait.

« Je remercie votre grandeur pour sa clémence et sa générosité. J’accueillerai les forces de votre nouvelle lignée de guerriers seigneur et nous nous montrons impitoyable envers tous vos ennemis qui seront les nôtres désormais. »

Voilà qui vint clore le discours de notre ami qui resta agenouillé face à son seigneur.

_________________
Servir Hadès... Fidèle à Athéna... Un chevalier sans divinité...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
Dieu des Enfers


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 34
Camps : Enfers
Date d'inscription : 03/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
414/414  (414/414)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Ven 8 Fév - 12:37

Camus.... . Le calme incarné. Il ne laissait transmettre aucune émotion, mais Hadès savait qu'il en était différent en réalité. Le chevalier du Verseau était probablement tiraillé par diverses interrogations. Qui ne le serait pas quand on se retrouvait dans sa situation, une chute dont on ne peut voir le bout. Il avait été de même pour tous les autres spectres et leurs ennemis. Personne n'a jamais pu dire qu'elle serait l'issue de tout cela. Hadès guiderai tous les spectres vers cette fin. Ils prendrait sa revanche sur Athéna, renverrai alexandre où il aurait du rester, quand aux autres, s'ils se dressent sur son chemin, ils le regretteront.

Hadès écouta les paroles de Camus et cela confirma ce qu'il pensait. Il devra être prudent avec les anciens golds d'Athéna dans un premier temps. Peut-être certains d'entre-eux ont été profondemment blessés par leur déesse, mais si certains d'entre eux, ont rejoints les armées infernales en ayant accepté leur sort, il est alors possible qu'ils restent fidèles à Athéna et pourrait donc être une épine dans le pied. Hadès avait les noms en têtes de ceux qu'il mettait dans cette dernière catégorie. Mü, Dokho, Aiolos, Aiola, Milo, Aldébaran. Les autres étaient tous plus ambigus surtout, Death Mask, Aphrodite et Saga.

Plongé dans ses pensées, Hadès se rendit compte que Camus était toujours agenouillé.

"Lèves-toi, Camus. Je vais à la salle trône. Tu es libre d'aller où tu le désires. Nous avons encore du temps avant de penser à combattre. Si tu croises un juge ou une prêtresse envoies-les moi. J'ai besoin de leur parler."

Hadès avança alors vers la salle du trône, posant sa main sur l'épaule de Camus au passage. Il respectait le chevalier comme ses compagnons. Ils étaient tous de grands chevaliers quoique l'on pense d'eux désormais. Hadès était content de les avoir à ses cotés. Non pas uniquement parce qu'il lui apportait plus de puissance, mais aussi parce qu'ils apporteraient un plus de notion d'honneur parmi les spectres et d'autres valeurs qui rendront les spectres plus forts. Parmi eux, Hadès comptait en élire un comme représentant des autres. Pour l'instant Camus accueillera les autres et quand ils seront plus nombreux il fera son choix.

Avant de quiter la salle, Hadès se retourna.

"Ha oui, j'ai oulié, tu dois te demander quel a été le sort de tes compagnons. Ayant fait parti des juges je connait leurs sentences. tous nous rejoindront d'ici peu."

Hadès fit un pause.

"Aussi, certains spectres et même juges ignorent encore que vous êtes ici. En cas de problème, renvois-les moi. Je ne veux pas que mes hommes se battent entre eux."

Il était normal que Camus sache cela. Hadès savait que les chevaliers d'Athéna étaient tous très liés même s'ils avaient parfois des divergences.

Pour les juges et les spectres, en fait très peu le savaient. Récupérer les anciens chevaliers d'Athéna avait été l'idée d'Hadès. Ce genre de décisons ne regadait que lui. La seule personne à qui il l'avait dit était sa prêtresse car elle était amenée à régler parfois le sproblèmes entre spectres.

Arrow salle du trône
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dol-celeb.com
Aquarius No Camus
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Age : 31
Camps : Camp des abysses, Au service d'Hadès - Fidèle à Athéna malgré tout
Date d'inscription : 11/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
204/204  (204/204)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Ven 8 Fév - 15:32

Camus fut libéré assez rapidement de cette courte entrevue. Ne disant mot, le seigneur des Enfers lui intima alors de se relever et de le laisser vaquer à ses occupations. En plus d'avoir été recueilli, Camus était maintenant libre. Libre d'aller où il voulait, libre de rencontrer les spectres et autres juges, libre d'être vivant... Oui, le dieu de la mort savait parfaitement recevoir ses invités et, ce, quels qu'ils soient. De ce fait, l'on pouvait souvent se dire qu'Hadès était à l'image de Satan dans la bible. Le démon au coeur noir qui ne cessait de vous tenter et de vous corrompre durant toute votre existence par ces propos amicaux et une amabilité dont l'on pouvait se méfier. Hadès... En lui-même, Camus ne pu s'empêcher de se demander pourquoi il avait fallu que cela soit seulement ce Dieu qui lui offre la chance de vivre et s'il devait le remercier pour cela ou non? Cette réponse vint bien assez rapidement lorsque le monarque posa sa main sur l'épaule de notre ancien chevalier...

Un geste de fraternité...
Bien qu'il se voulait de marbre, l'esprit de Camus ne pu s'empêcher de replonger dans son passé en voyant un tel geste exécuter sur sa personne...
Un passé qui se situait à la fois en Sibérie mais également au sanctuaire et, enfin, devant le mur des lamentations. Ces trois moments précis où le maître des glaces n'avait point été seul, non. Il était en compagnie de son élève, de son disciple... De celui qui avait été comme son fils depuis toutes ces années... Hyoga... Le nouveau descendant de l'armure d'or du Verseau.
Il se remémora alors ces discours qui avaient été les siens. D'abord, se voulant sévère et pédagogue sur les plaines glacées de Sibérie. Ensuite, déterminé et prêt à faire franchir l'ultime étape pour que Hyoga ne soit plus un simple chevalier de bronze. Et, finalement, des retrouvailles sincères et chaleureuses qui avaient unis les deux chevaliers à tout jamais.
Comme quoi, l'insensibilité de Camus était réellement une image car, s'il l'était vraiment, il ne repenserait pas à tant de choses par un simple geste.

Sur ce, son nouveau Dieu le quitta pour se rendre dans la salle de son trône. Toutefois, il avait des consignes strictes. En cas de rencontre avec un membre des Enfers, le lui envoyer directement. Bien, cela ne devrait pas être trop difficile. Cela dit, la suite des propos fit presque sourire Camus. En effet, en cas de lithige, les spectres devraient automatiquement se rendre devant Hadès. Ainsi, le seigneur des ténèbres n'avait pas fait part de sa décision à son armée. Et bien soit... Mais cette recommandation... Etait-elle utilisée pour protéger l'ancien gold saint...? Où plutôt les spectres de l'empereur...? Aller savoir.


"Votre majesté."

Termina notre ami agenouillé avant que le roi des Enfers ne disparaisse dans son antre.

Camus se redressa alors, faisant volte-face pour se diriger vers l'entrée du temple de Giudecca. Son pas résonnait de manière tonitruante dans ce lieu de silence, son déplacement se voulant calme et serein, tout comme son regard clos qui, comme à l'accoutumé, n'exprimait aucune crainte ni aucun doute. L'un des douze nouveaux jouets d'Hadès profitait de cette fausse liberté qu'il lui était offerte pour venir se poser là où ils retrouveraient ses anciens compagnons, les chevaliers d'or. Mais, cependant, combien d'entre eux reviendront? En effet, les douze avaient du passer devant le conseil divin mais, seulement six d'entre eux avaient commis l'irréparable. Quelle serait alors leur sentence?

Et voilà, une question de plus vint submerger l'esprit du surplis de la onzième constellation solaire. Un surplis qui se posa de manière quelque peu majistral sur le rebord de l'entrée de Giudecca. Le voir dans une telle posture, bras serrés tendus le long du corps et les poings serrés, son corps fixe, ne bougeant absolument pas d'un limite, l'une de ses jambes courbées vers l'avant et son regard mystérieux scrutant l'horizon, rappelait l'époque où il était le gardien du onzième temple sacré du sanctuaire. Lorsqu'il guettait le danger et attendait l'arrivée de son ennemi qui pensait réellement pouvoir accomplir le miracle de traverser la route menant au temple d'Athéna. Un miracle que seul des êtres d'exceptions avaient pu accomplir... Les nobles et courageux chevaliers de bronzes...

Son regard océan était posé sur la douceur d'une désolation macabre, ses cheveux volant alors doucement sous l'effet d'un vent mortuaire, un air froid et glacial qui ne dérangeait aucunement le chevalier du Verseau, si ce n'est par l'aspect de la souffrance d'âmes en peines qui en ressortaient. Bien qu'il ne fut pas troubler par ces complaintes de douleur, son coeur laissa s'échapper la colère et le mal qui le rongeait à l'intérieur avec cette sempiternelle question destinée à une personne qu'il respectait tant.


*Athéna... Pourquoi? Qu'attendez vous de nous? En quoi pouvons nous vous aider? Nôtre déshonneur serait-il une mascarade destinée à venir affaiblir les forces de votre plus grand ennemi?*

Oui, s'il était présent ici, c'est que la déesse des arts et de la guerre l'avait prévu. Ne pas avoir un pardon de sa part n'était tout bonnement pas acceptable. Elle était le symbole même de la douceur, de la pureté, de l'innocence et du pardon. Elle avait compris, il en était sûr. Leur calvaire en tant que surplis... La lourde tâche que lui, Saga, Shura, Masque de Mort, Aphrodite et Shion avaient partagés. Leur recours ultime face à l'attaque interdite afin de masquer leur traîtrise envers le dieu des Enfers...

*Athéna... Quel sera mon destin maintenant...*

Camus ne doutait pas de son devoir, de son avenir. Mais, comme tout homme, il arrive un moment dans votre vie où vous vous sentez égaré, désarçonné, sur le point de tomber de votre monture. Le plus important était de ne rien laisser transparaître et de se remettre en scelle directement. L'avantage chez ce chevalier d'or, une de ses qualités primordiales, est qu'il pouvait chuter sans que l'on s'en rende compte. Aussitôt, il se relevait et, pendant le laps de temps qui avait suivi sa chute, son regard n'avait rien laisser paraître. Mais peut-être, quand l'heure viendra, qu'un jour, Camus laissera enfin son coeur s'exprimer de manière claire et précise sans ne plus rien dissimuler. Mais ce temps était encore bien éloigner malheureusement...

_________________
Servir Hadès... Fidèle à Athéna... Un chevalier sans divinité...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Sam 9 Fév - 16:45

Alors que Camus et Hadès étaient en pleine discussion, dans un autre recoin de Guidecca un nouveau venu venait de faire son apparition.
Il avait, tout comme son frère d'arme du Verseau, été recruté par le sombre monarque après le jugement divin dont il avait fait l'objet, la sentance avait été des plus terribles et des plus injustes à son égard, lui qui avait toujours agit pour un mieux, qui avait donné sa vie pour Athéna, voilà la manière dont on le remerciait alors, quelle sinistre plaisanterie.

Le goût amer de la déception était encore dans sa bouche et il n'avait qu'une seule et unique idée en tête, assouvir sa vengeance même si pour cela il devait détruire ce qu'il avait juré de protéger par le passé, tout cela lui était complètement égal à présent, peu importe son dieu, peu importes les actions qu'il entreprendrai, l'essentiel était qu'il se venge, et ce de la manière la plus violente qui soit...

Hadès venait de regagner la salle de son trône, laissant Camus seul, ce dernier se dirigea alors vers l'entrée du temple de Guidecca et s'y posta; après quelques longues secondes de silence, le surplis du Verseau pu clairement entendre quelqu'un approcher dans son dos de manière à la fois calme et déterminée, et cette aura, emplie de haine et de rancoeur mais pourtant si familière bien que différente.

"Ainsi je te retrouve ici Camus, cela ne m'étonnes qu'à moitié..."

Sortant de l'ombre d'un imposant pilier, Saga se présenta à son ami, il portait lui aussi un surplis, celui des Gémeaux, pour la deuxième fois de son existence, il y était habitué si l'on peu dire.
Ce que Camus pu remarquer dès le premier coup d'oeil, ce fut ce regard si différent de celui du Saga qu'il connaissait; auparavant on pouvait y lire de la douceur et de la sagesse, à présent on y voyait plus que haine, soif de violence et mépris, cela pouvait rappeler le regard d'Arlès, mais pourtant, c'était bien Saga..

"Je suppose qu'Athéna n'a pas plaidé en ta faveur lors de ton jugement.." Il fit une courte pause tout en fermant les yeux "Elle nous a abandonnés."


Dernière édition par Gemini no Saga le Ven 7 Mar - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquarius No Camus
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Age : 31
Camps : Camp des abysses, Au service d'Hadès - Fidèle à Athéna malgré tout
Date d'inscription : 11/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
204/204  (204/204)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Sam 9 Fév - 17:22

Perdu dans ses pensées, le maître des glaces pu alors ressentir une étincelle de vie dans cet endroit sinistre et désert. Un léger cosmos se mit à briller, s'éveiller. Un cosmos qu'il ne connaissait que trop bien, bien qu'il soit tout à fait différent de ce qu'il aurait pu imaginer.
Le mal, le bien... L'amour et la haine réunie dans un même corps pour ne faire qu'un et vivre d'une dualité éternelle. Un être dont la facette pouvait être celle du jour ou de la nuit. Un chevalier capable de la plus grande justice comme du pire des crimes. Oui, c'était bien lui... C'était son cosmos... Celui de l'ancien chevalier d'or.

Pourtant, tout ce qui en avait fait sa grandeur lors du dernier affrontement des chevaliers d'or n'était plus. Avec ce pincement soudain dans son âme et cette crainte de revoir un être terrible refaire surface, Camus eu le ressentiment de revenir quelques conflits en arrière... Lorsqu'Arlès avait pris possession de l'âme de Saga. Une entité démoniaque qui avait transformé ce dieu vivant en un véritable tyran qui avait su soudoyer la loyauté de la majorité des douze gardiens et, ce, de manière très subtile.
Mais, le plus troublant, c'était qu'Arlès n'était plus présent, cela ne se pouvait. Autrement dit, l'aura de colère, de rage et de hain qui émanait de ce nouveau guerrier céleste n'était en aucun cas du à une possession ou autre. Saga était bel et bien redevenu un être vil et cruel.
Constatant cela avec compréhension et amertume, Camus ne laissa aucunement apparaître son avis, venant simplement fermer les yeux en ayant le salut de l'un de ses anciens frères d'armes.


"Saga... Ainsi tu es le premier à me rejoindre au coeurs des Enfers..."

Déclara-t-il de manière sereine et, comme à son habitude, dans une neutralité déconcertante. Il laissa alors son frère chevalier venir à sa hauteur et exprimer sa déception face à l'abandon d'Athéna.
A nouveau, les questions dans l'esprit de Camus s'entremelêrent. Saga avait il raison? Athéna les avait-elle réellement abandonnée ou bien, tout comme il essayait de se le convaincre, ne les avait-elle envoyé ici que pour faire partie d'un plan qui permettrait d'aider la Justice en combattant son plus grand ennemi de l'intérieur?
Ce qui était sûr, c'est que Camus ne partagerait pas ses doutes avec Saga. Ce dernier était trop en colère pour raisonner ou, même, pour être digne de confiance. Comment jurer qu'il y avait encore une once de loyauté sous cette couche de cosmos négatif brut et violent?


"Ainsi-t-elle est notre destin. Nous avons commis l'irréparable et les Dieux n'ont pas voulu nous être clément. Notre nouvelle vie commence ici."

Conclut-il sans rien ajouter de plus. Il était curieux de savoir comment Saga allait répondre à cela. Ne fut ce que son intention de voix ou les propos qu'il tiendrait pourrait au moins éclairer le chevalier des glaces sur les intentions des Gémeaux. Toutefois, comment imaginer que la rancoeur de Saga pourrait le conduire à retourner au sanctuaire pour, une fois de plus et, surtout, une fois pour toute, en finir définitivement avec Athéna?

Quel drôle destin s'offre à ces êtres de légendes qu'ont été nos chevaliers d'or...

_________________
Servir Hadès... Fidèle à Athéna... Un chevalier sans divinité...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Sam 9 Fév - 17:36

Saga, qui était à présent à hauteur de son frère d'armes, écouta ce dernier parler en silence, sans l'interrompre.
Comme à son habitude Camus était froid et on ne pouvait discerner aucune de ses émotions, mais cela, Saga y était habitué, n'importe quel chevalier d'or de leur génération savait pertinemment que le maître de l'eau et de la glace n'était pas du genre à extérioriser ses sentiments ou encore son ressentit, ainsi était-il fait.

Observant le macabre décor qui se trouvait hors de Guidecca, Saga esquissa un léger rictus ironique lorsque Camus fit allusion à la clémence des dieux, il se tourna alors vers le Verseau tout en fronçant les sourcils, il ne partageait apparemment pas l'avis de son homologue et il allait le faire savoir, envolé le Saga sage et complaisant, ce que Camus avait en face de lui était tout à fait l'opposé de ce qu'il connaissait. Saga parla alors avec de la haine plein la voix.

"LA CLEMENCE DES DIEUX? La bonne blague!! Je te rapelle que si nous avons bravé l'interdit, c'était avant tout pour mener à bien notre mission et permettre à Athéna de vaincre!!"

Il fit volte-face et frappa du poing dans un pilier qui se fissura légèrement, non pas qu'il avait perdu de sa force mais il n'avait pas envie d'esquinter la propriété de son nouveau maître.

"Nous avons tout donné pour Athéna..Notre honneur, nos vies...Et voilà comment elle nous remercie, en nous jetans comme des malpropres, des déchets inutiles.."

Au fut et à mesure que Saga crachait son venin, Camus pouvait sentir que l'aura de son ami devenait de plus en plus noire et malsaine, ainsi il avait choisit son camp, et ce n'était celui d'Athéna, mais bien celui de son plus grand ennemi, Hadès.
Se calmant alors de manière aussi subite qu'innatendue, Saga esquissa un léger sourire narquois tout en fermant les yeux, la main posée sur le pilier..

"Mais tu à raison, notre nouvelle vie commence ici...Une vie de plus pour nous venger, ne trouves-tu pas cela magnifique Camus?"

Il rouvrit les yeux et se tourna vers Camus, un sourire de dément figé sur le visage et un regard à faire frissonner le maître de la glace lui-même! C'était maintenant certain, Saga avait basculé dans l'ombre..


Dernière édition par Gemini no Saga le Ven 7 Mar - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquarius No Camus
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Age : 31
Camps : Camp des abysses, Au service d'Hadès - Fidèle à Athéna malgré tout
Date d'inscription : 11/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
204/204  (204/204)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Dim 10 Fév - 8:28

Des propos cinglants et un bruit de pierre venant se briser dans le silence du Cocyte qui se trouvait non loin du palais de son altesse Hadès. Une rage et une colère à en faire ressurgir les morts d'outre-tombe. En effet, Saga n'était plus l'homme sage et posé qu'avait pu connaître Camus. Qui plus est, dans la confrérie des douze anciens chevaliers d'or, Saga était réputé, entre autre, pour avoir un calme, une réflexion et une maîtrise de soi semblable à Shaka ou encore ledit Camus.
Mais non, une décision divine et tout cela s'était envolé en fumée. Un choix qui avait transporté l'un des plus nobles êtres sur terre à celui d'un chien enragé. Pourtant, le maître de l'eau et de la glace ne décida pas de réagir tout de suite, non. Comme à son accoutumé, il préférait laisser son interlocuteur s'exprimer, s'extérioriser, avant de le mettre le nez face à la situation présente et lui faire prendre conscience qu'il était totalement dans son tort. Etait-ce un amusement d'ailleurs pour lui de voir que certains de ces semblables pouvaient tomber plus bas que terre au lieu de se contenter de raisonner et de réfléchir d'une manière calme et posée? Allez savoir...

Quoiqu'il en soit, le chevalier des Gémeaux se donnait presque à coeur joie de venir critiquer le destin qu'on leur avait réservé et la soit disant grandeur d'âme d'Athéna. Bien que cela ne se vit pas, l'âme de Camus se retournait un peu plus face à Saga. Justement, tous les membres des douze maisons d'or avaient donné leur vie pour la déesse de la Justice et obéissait à la moindre de ses injonctions. Pourquoi? Justement parce que cette dernière était juste. Comment pouvait-on alors imaginer un seul instant qu'elle était en tort et que, de ce fait, elle n'était qu'une personne banale à la moralité moyenne qui n'aurait su que distinguer ses intérêts pour avoir les faveurs de son père en se pliant à ces décisions et rien d'autre?
Non, un peu de bon sens voyons. Athéna était l'incarnation de la Justice, l'une, justement, qui était la seule parmi les Dieux qui pouvaient déterminer le destin de tout condamner.

Bref, Saga termina de cracher son venin d'une manière vile et si cupide que, sous l'instant, Camus eu un frisson mélangeant dégoût et terreur qui lui parcouru l'échine. Son compère pouvait-il être si malsain? Pensait-il réellement tout ce qu'il venait de dire? Si oui, le monde pouvait d'ores et déjà trembler. Et pour cause, Saga était l'un des plus puissants chevaliers qui existait en ces terres mortes ou vivantes selon les circonstances. Même si la puissance de Shaka était incommensurable, la colère de Saga pouvait engendrer un pouvoir bien plus grand que l'on n'osait se représenter.


"Une vie nouvelle pour nous venger... C'est magnifique, oui..."

Murmura-t-il.
Ses yeux étaient clos, ses bras toujours le long du corps et ses poings doucement serrés. Cela dit, bien qu'il restait d'un calme absolu, l'on pouvait sentir le froid environnant commencer à s'intensifier doucement, comme si le Verseau retrouvait la puissance de sa cosmo-énergie.


"Pour un être de pacotille qui n'est même pas digne de se prétendre chevalier de bronze ou encore Marinas du dieu des mers..."

Reprit-il alors aussitôt d'une voix plus audible.

"Tu as bien changé Saga. Tu étais un être censé, puissant et qui savait où se trouver la Justice. Néanmoins, au lieu d'être rester ce chevalier plein de noblesse et de rationalité, tu te laisses emporter par un si sombre sentiment que la colère au lieu d'accepter ton destin."

Camus rouvrit alors les yeux sur l'horizon mortuaire des Enfers, le froid qui émanait de sa personne venant alors s'accroître un peu plus à cet instant précis.

"Tout serviteur d'Athéna que nous sommes, nous subissons cette décision, nous nous sentons trahis. Pourtant, intimement, nous savons pertinemment que cette décision est emplie de justesse et de vérité. Nous avons enfreint les lois alors que nous étions ceux chargés de les faire respectés. Qu'elle qu'en soit la cause, cela ne changera rien, la conséquence en restera la même. Après tout, si les chevaliers de bronze n'étaient pas intervenus au moment de l'Athena Exclamation de nos six cosmos réunis, nous aurions pu détruire la Terre et, de ce fait, faire disparaître Athéna qui aurait été condamné à errer comme une âme en peine à travers un univers bouleversé. De plus, malgré la nécessité de la situation, nous avons briser un monument qui, selon les Dieux, ne pouvait subir aucun dommage de quel ordre que ce soit. Nous avons détruit le mur des Lamentations pour sauver le monde. Mais cela fut un crime..."

Il marqua un temps d'arrêt. Le pasteur Camus venait de faire son sermont. Il s'était exprimé et, pour une nouvelle fois dans son existence, avait offert à son interlocuteur un discours plein de bon sens. Mais Saga aurait-il l'envie, ne fut ce qu'un seul instant, d'entendre les mots du maître des glaces et accepté cette vérité? Ou bien, tout simplement, rester sourd à ce que lui disait son ami pour l'aider à soulager sa conscience?
Quoiqu'il en soit, et quelle serait la décision de Saga, notre surplis de la onzième armure d'or se retourna vers la double personnalité des Gémeaux pour venir y poser un regard froid et sévère. Un regard qui, même au sein de la haute chevalerie d'Athéna pouvait vous mettre mal à l'aise, comme si Camus avait le pouvoir de venir vous punir en vous offrant une mort rapide et dés plus imprévisible.


"Mais soit. Si tu as envie de te venger d'Athéna, fait comme bon te semble. Mais si tu estimes être ce chevalier courageux, puissant, n'ayant aucune crainte et prêt à faire payer tous les crimes que tu as pu subir, inflige toi d'abord les mille souffrances qui seront le symbole des injustices que tu auras commises et de la honte qui ronge ton âme d'une haine déplacée et totalement puérile."

Voilà, il avait parlé. Il ne bougeait pas d'un poil, tout du moins si, quelques poils de cheveux qui se laissait baigné par le vent glacé qui soufflait sur l'entrée du palais de Giudecca.

_________________
Servir Hadès... Fidèle à Athéna... Un chevalier sans divinité...





Dernière édition par le Lun 11 Fév - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
Dieu des Enfers


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 34
Camps : Enfers
Date d'inscription : 03/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
414/414  (414/414)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Lun 11 Fév - 0:10

[HRP]Message télépathique envoyé à Camus depuis la salle du trône[/HRP]

**Camus, j'aurai besoin de tes services. Aux portes des Enfers et arrivée une jeune femme. Escortes-là jusque ici. C'est la nouvelle prêtresse mais nul ne le sait encore d'où le fait que sa traversée soit risquée. Inutile de te dire l'importance qu'elle arrive en entier. Et envoies-moi Saga. je souhaites m'entretenir avec lui.**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dol-celeb.com
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Mar 12 Fév - 15:08

Le sourire malsain avait quitté le visage de Saga alors que Camus lui faisait une sorte de leçon de morale. Il était certain qu'auparavant, Saga avait été l'un des plus fervents défenseurs d'Athéna, et ce malgré la présence d'Arlès dans son esprit, et malgré cela, malgré ses sacrifices Athéna ne l'avait pas jugé digne de recevoir une nouvelle chance de faire ses preuves dans la chevalerie, et cela Saga n'était pas près de l'oublier de si tôt.

Il aurait été vain de soulever une nouvelle fois l'incident de l'Athéna Exclamation, tout comme Camus, Saga savait pertinnement que l'utilisation de cette technique s'était avérée plus que risquée et dangereuse pour l'humanité toute entière, par contre ce qui ne plut pas vraiment à l'ancien gold, ce furent les dernières paroles du maître de la glace, que savait-il des tourments que Saga avait connu lorsqu'il était en perpétuel combat avec Arlès? Rien du tout évidemment, mais ce que Saga soupçonnait était que Camus soit lui-même honteux d'avoir été ainsi grugé durant la bataille du sanctuaire et donc il devait rejeter la faute sur quelqu'un d'autre..

"Tes belles paroles ne me font aucun effet Camus, je ne changerai pas d'avis et ce quoi qu'il arrive.."

Une bourrasque de vent s'engouffra dans le temple de Guidecca, ce qui fit virevolter la chevelure de Saga alors qu'il avait marqué une pause dans ses dires, il fixait Camus de manière assez dure et froide, comme si les paroles de son ancien frère d'armes l'avaient choquées ou quelque chose dans le genre..

"De plus, je te rapelle que les crimes qui me sont reprochés étaient l'oeuvre d'Arlès...Je me suis donné la mort pour justement ne plus être un danger pour Athéna, mais cela elle semble l'avoir oublié.."

Une certaine mélancolie pu se lire dans le regard du chevalier, pourquoi l'avoir ainsi rejeté lui qui avait toujours fidèlement servit Athéna malgré les terribles évènements survenus? Pourquoi, là était la question..
Tournant alors le dos à Camus, Saga serra doucement les poings et sourit légèrement..

"A partir d'aujourd'hui, je n'ai plus qu'un seul maître, Hadès-Sama, je lui obéirais quels que soient ses ordres...Et si jamais l'opportunité de tuer Athéna se présente à moi, ne t'avise pas de m'en empêcher..."

Il fit alors face à Camus, le pointant du doigt d'un air sévère, le regard aussi noir que son âme, Saga avait l'air plus que déterminé à présent..

"Car je n'hésiterai pas à faire couler ton sang pour atteindre mes buts, est-ce clair Camus?"


Dernière édition par Gemini no Saga le Ven 7 Mar - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquarius No Camus
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Age : 31
Camps : Camp des abysses, Au service d'Hadès - Fidèle à Athéna malgré tout
Date d'inscription : 11/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
204/204  (204/204)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Mar 12 Fév - 22:27

Ainsi, Saga des Gémeaux avait répondu... Ainsi, cet ancien chevalier d'or avait été des plus clair face à ses nouvelles intentions. Bien, alea jacta est alors? Enfin, le sort en était-il réellement jeté? Qui pouvait le savoir? Après tout, toutes les batailles et autres guerre sainte devaient avoir appris une vérité fondamentale à toutes les forces en présence. C'est qu'aucun guerrier, aucun chevalier, ne pouvait être sûr de ce qui se passerait dans l'avenir. Ces conflits vous changeait un chevalier, soit en bien, ce dernier se lavant de ses pêchés avant de mourir. Ou bien, dans un mal absolu, cédant tout bonnement au malin pour venir faire couler le sang encore et encore, tel un soiffard n'arrivant pas à étancher sa soif. Cette deuxième option avait été le cas de Saga. Mais quoiqu'il en soit, Camus ne pleurerait pas pour lui. Chacun était maître de sa vie, de son destin et, ce, quoiqu'on en dise. Après tout, si son ancien compère se sentait mieux en être démoniaque, qu'il en soit ainsi.

Pourtant, au coeur des paroles de Saga, il en fut une qui résonna plus que toutes les autres dans l'âme de Camus.
"...Et si jamais l'opportunité de tuer Athéna se présente à moi, ne t'avise pas de m'en empêcher..."
De tels propos percutèrent violemment le coeur du Verseau qui resta néanmoins de marbre. Honnêtement, comment pouvait on imaginer que sous prétexte d'un jugement, le chevalier des glaces laisserait le démoiniaque Gémeaux venir hôter la vie d'Athéna en toute simplicité? Mais bon, son interlocuteur n'était plus qu'un fou avide de vengeance et, généralement, bien que cela permettre d'accroitre la puissance que l'on a en nous, cela se fait au détriment de notre esprit qui voit ses capacités de réflexion amoindrie. Tout du moins, chez un être normal. Saga apporterait la réponse de savoir quel serait le résultat sur un ancien chevalier d'or...

Sur ce, Camus aurait pu aussitôt repartir sur un discours plein de moral mais la voix de son nouveau seigneur vint résonner dans son esprit. Ainsi, le surplis du Verseau se voyait confier une première mission. Vu la simplicité de cette dernière, Hadès espérait sans nul doute tester la loyauté et la confiance de l'ancien chevalier d'or à son égard. Et, bien évidemment, en tant que bon comédien et fin stratège, il allait s'exécuter afin de brouiller les pistes quand à l'allégeance qu'il avait encore pour Athéna.


"Je ne crains pas tes menaces Saga. Nous sommes de nouveau frères d'armes, quelles que soient les circonstances. De ce fait, nous n'aurons pas à nous battre entre nous."

Bon, d'accord, il faut l'avouer, en déclarant de tels propos, Camus était réaliste mais une infime part de sa personne tentait de s'en convaincre également.

"Je pars exécuter une mission pour notre seigneur Hadès. Il souhaite s'entretenir avec toi au plus vite. Tu peux désormais te rendre dans la salle du trône."

Camus fit alors volte-face, commençant à entamer la descente des marches de Giudecca et qui le conduirait ainsi, en toute liberté, jusqu'à l'entrée des Enfers.
Il n'avait rien ajouter, se contentant de laisser son 'ami' sur ces dernières paroles, chacun ayant sa mission, chacun ayant un nouveau destin s'ouvrant devant lui
.


Arrow Entrée des Enfers

_________________
Servir Hadès... Fidèle à Athéna... Un chevalier sans divinité...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   Mar 12 Fév - 22:51

Des menaces? Oui les paroles de Saga pouvaient être prises pour des menaces, ce qu'elles étaient clairement. Mais Saga préférait utiliser le terme mise en garde, cela était moins agressif et plus passe partout que le terme menace qui fait plus barbare qu'autrechose.
Une fois encore, Camus prononça de belles paroles sur le fait qu'ils étaient à nouveau frères d'armes et que rien ne pourrait les pousser à s'entretuer, pourtant..
Saga avait quelques doutes quant à la détermination de Camus à servir Hadès-Sama, il ne savait pas encore quoi en penser mais il garderait un oeil sur le maître de la glace, le tout pour en avertir Hadès-Sama si cela s'avérait nécéssaire.

"Ce ne sont pas des menaces Camus, juste des conseils"

Il esquissa un léger sourire, sachant pertinemment que ses paroles précédentes avaient fait mouche et touché Camus au plus profond de son être, mais bien sûr, il n'y ferait aucunement allusion, autant rester tranquille pour le moment.
Saga apprit ensuite qu'Hadès souhaitait s'entretenir avec lui, en voilà une bonne nouvelle, Saga pourrait ainsi donc prêter allégeance de manière officielle à son nouveau dieu, son sourire n'en fut que plus large.

"Je vais donc me rendre dans la salle du trône de ce pas, je ne voudrai faire attendre sa majesté plus que nécéssaire."

Joignant le geste à la parole, Saga fit rapidement volte-face et se dirigea vers la salle du trône d'Hadès-Sama, il devait absolument remercier ce dernier pour la chance qu'il venait de lui offrir, revenir une fois encore à la vie.



---> Salle du trône
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éveil des Célestes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éveil des Célestes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] [HD2] Comment mettre uen musique pour le réveil
» William Somerset MAUGHAM : The Painted Veil ...
» Campagne du secteur Veil- Glossaire
» [Veil, Simone] Une vie
» [Poblete, Maria] Simone Veil : "Non aux avortements clandestins"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Lost Saint :: Le monde RP :: Le royaume d'Hadès :: Les Enfers :: Guidecca-
Sauter vers: