Saint Seiya Lost Saint


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Enfers aux portes de Poséidon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hadès
Dieu des Enfers


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 34
Camps : Enfers
Date d'inscription : 03/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
414/414  (414/414)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Les Enfers aux portes de Poséidon   Dim 20 Avr - 15:16

Arrow Porte des Enfers

Hadès arriva aux seuil du domaine de Poséidon. Que se passait-il là-bas ? Après tout, Hadès n'avait sentit que le cosmos enflammé de son frère. Ses surplis avaient-ils provoqués la colère du dieu ou c'est ce dernier qui avait ouvert les hostilités ? Hadès venait mettre un terme à cette situation. Si elle était la faute des Enfers alors il devrait présenter ses excuses même s'il était loin d'en avoir envie. Mais si ses hommes n'avaient rien fait, alors Poséidon devrait alors subir le courroux d'Hadès.

Hadès laissa enflammer son cosmos pour signaler sa présence. Les herbes se trouvant autour de lui moururent instantanément tellement il portait en lui. Le seigneurs des Enfers envoya alors un message télépathique à son frère.

**Poséidon, mon frère, j'ignore ce qui se passe ici, mais je sens la colère en toi. Je viens pour avoir des réponses. Que se passe t'il ici ? Qu'elle est la raison de ta colère ? Réponds moi avec franchise et honnêteté et j'agirai comme je le dois. Si du mal est fait à mes émissaires alors je désire en savoir la raison. S'ils en sont la cause alors j'agirai comme je le dois avec raison, tel un dieu censé. S'ils sont innocents alors tu me devras des explications.**

Hadès planta alors son épée devant lui, les mains sur la garde. Attendant la réponse du souverain des mers, il restait silencieux, regardant droit vers le pilier central.. Il pouvait sentir le cosmos d'Asmita et de Camus approcher derrière lui.

Le dieu réalisa soudainement qu'il s'était peut-être enflammé un peu trop, mais il ne pouvait laisser les choses comme cela. Si ses hommes étaient innocents il devait les sauver. S'ils ne l'étaient pas alors il devait se charger de désamorcer la situation, car ce qui était causé par ses hommes était indirectement causé par lui. Si Saga et Mü étaient responsables alors nul doute qu'il y aurait des explications.

"Asmita, si Saga et Mû ont causé cela, nous devrons leur montrer leur erreur pour que cela ne se reproduise jamais. Une Guerre Sainte ne peut et ne doit pas être déclenchée par le mauvais comportement de deux personnes. Cela ne se passe pas comme ça."

Hadès se demanda alors ce Camus aller penser de tout ça. Mü et Saga étaient ses amis.

"J'ignore Camus comment tu vois les choses. Saga et Mü sont tes amis. Je pense que tu les soutiendra, mais je te demanderai une chose. S'ils sont en tort ne fait rien d'insensé pour les aider et laisses moi mener les choses. Je ferai de mon mieux pour les tirer de là."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dol-celeb.com
Poséidon
Dieu des Oceans
Dieu des Oceans
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 33
Date d'inscription : 03/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
405/405  (405/405)
Point d'Exp total: +5 XP

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Dim 20 Avr - 16:24

**Poséidon, mon frère, j'ignore ce qui se passe ici, mais je sens la colère en toi. Je viens pour avoir des réponses. Que se passe t'il ici ? Qu'elle est la raison de ta colère ? Réponds moi avec franchise et honnêteté et j'agirai comme je le dois. Si du mal est fait à mes émissaires alors je désire en savoir la raison. S'ils en sont la cause alors j'agirai comme je le dois avec raison, tel un dieu censé. S'ils sont innocents alors tu me devras des explications.**


* La réponse de Poséidon ne tarde pas alors qu'un léger vent marin souffle en direction du visage du Sombre Monarque. La voix neutre de Poséidon se fait alors entendre dans l'esprit d'Hadès. *


Tout d'abord, sois le bienvenu dans mon domaine mon cher frère. Ainsi, tu viens t'enquérir de l'état de santé de tes protégés ? Du plus profond de ton sanctuaire enfoui sous terre, tu as du ressentir ma colère n'est ce pas ? En préambule, sache que ma réponse ne saurait être un mensonge. Tes hommes sont coupables de violence et d'outrage sur un de mes Protecteurs.


* Puis le vent s'apaise sereinement au fur et à mesure que la voix de la Majesté Océanique se fait echo dans l'essence spirituelle du Seigneur Infernal *


Mü du Bélier est coupable d'avoir sciemment attenté à la vie de mon Commandant en la paralysant. De même, son harcèlement mental en lui envoyant des messages télépathiques destinés à l'ennuyer ne fait aucun doute. Pour cela, je l'ai sanctionné comme il se doit. Désormais, il est privé de son oeil gauche et je lui ai jeté une malédiction divine lui interdisant toute entrée dans mon domaine.


* Ensuite, Hadès peut sentir les eaux des mers et des océans se déchaîner lorsque Poséidon lui parlera de Saga. Sa voix, emprunte d'une certaine neutralité, tend à la colère. *


Mais le pire des blasphèmes a été commis par Saga des Gémeaux. je ne peux lui pardonner son comportement outrancier. Non seulement, il osa menacer mon envoyé en intensifiant sa cosmo énergie mais en plus, il la menaça. Oui, mon cher frère ! Tu as bien entendu... Saga a menacé Iryké, Commandant de l'Epaulard dans MON propre domaine. Puis, il refusa d'obtempérer à mon ordre lorsqu'il refusa de se dévêtir de son armure. Enfin, devant ma personne, il ne se prosterna point. Un humain se doit de respecter un Dieu lorsqu'il s'adresse à lui. Tel ne fut pas le cas.


* Enfin, les eaux du monde se calment tandis que la voix trahit une colère froide. Poséidon demeure encore outrée par l'attitude inadmissible du Chevalier des Gémeaux. *


La sanction à son comportement aurait du être une mort instantanée et sans sommation. Néanmoins, je fais preuve de bonne fois en me contentant de la torturer jusqu'à ce que mon ire soit apaisée. Je lui ai crevé les yeux et tranché la main droite. De même, il lui sera également interdit d'accès dans mon domaine.En effet, je lui ai jeté la même malédiction que son compagnon. Je suis au regret de t'annoncer que Saga ne te sera point rendu pour le moment... A moins que tu me proposes quelque chose en échange de son éventuel liberté pour apaiser ma rancoeur...


* Enfin, la voix se tait. Poséidon attend la réponse d'Hadès. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmita

avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Age : 29
Camps : Enfers
Date d'inscription : 16/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
201/201  (201/201)
Point de Cosmos:
201/201  (201/201)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Dim 20 Avr - 18:06

Le temps qu j'avais mis pour arriver au Sanctuaire de Poséidon n'avait que peux d'importance, l'essentiel était que je sois auprès de mon divin maître, le tout puissant Hadès... vêtu de sa kamui, el Dieu dégageait un cosmos impressionnant.

Mon maître sentit ma présence non loin derrirèe lui, j'arrivai d'un pas clame et rassuré, il était déormais seul, son attitude ne laissait aucun doute, il communiquait par télépathie, puis j'entendis sa voix...

"Asmita, si Saga et Mû ont causé cela, nous devrons leur montrer leur erreur pour que cela ne se reproduise jamais. Une Guerre Sainte ne peut et ne doit pas être déclenchée par le mauvais comportement de deux personnes. Cela ne se passe pas comme ça."

Saga? Mü? Oui je me rappelais de ces noms, depuis le cocytus où j'avais passé plusieurs siècle... mon huitième sens était à jamais présent et j'avais suivis les guerre... Saga, héritier de l'armure des Gémeaux et Mü héritier du grand Shion, qui était autrefois un ami pour moi...

J'inclina mon buste et lui répondis...

"Seigneur je suis à vos ordres, si les surplis vous ont désobéis alors ils seront sévérement chatié, je vous en donne ma parole. Mais votre frère est sage, il saura faire la différence entre une attaque de votre part et une attaque d'ancien mortels bien trop zellés..."

Le seigneur noir s'adressa ensuite à Camus, de toute façon si le suplis essayait d'aller contre le volonté d'Hadès il aurait à faire à moi, je ne laisserai personne mettre à mal la puissance et l'assise de notre maître.
Mes yeux éternellement clos sentaient un puissant cosmos autour de nous, il communiquait avec mon seigneur... ce serait Poséidon? Oui surement, un Dieu seul est capable de déployer une telle énergie. Je restais sur mes garde, à la gauche d'Hadès comme dans la salle du trône, légérement dans son ombre... prêt à attaquer quiconque oserait lever la main sur monseigneur...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
Dieu des Enfers


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 34
Camps : Enfers
Date d'inscription : 03/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
414/414  (414/414)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Lun 5 Mai - 21:04

Hadès écouta Poséidon sans l'interrompre toujours droit les deux mains sur son épée. Ainsi ses hommes avaient brutalisés les marinas. Peut-être Poséidon exagérait les choses quelque peu, peut-être pas. Les choses n'étaient pas jugeables pour l'instant. Ce qui était sûr était que leur comportement n'était pas celui attendu par Hadès envers ses diplomates. Cela lui prouvait aussi deux choses sur Saga et Mü. Le premier ne parviendrait jamais à se contrôler et le second avec perdu sa sérénité.

Hadès s'adressa alors Poséidon.

**Au vu de ce que tu me dis, et connaissant mes hommes, je ne douta pas de tes paroles. je reconnais mon erreur de les avoir choisis pour venir te voir. Je ne te blâmerai pas de les avoir punis, j'aurai agis d'une manière peut-être moins sanguinaire mais tout aussi efficace.**

Restait maintenant plusieurs choses à faire. Mû semblait libérable, Saga beaucoup moins.

**Voici ce que je te propose mon frère. Autorises moi ou envoies quelqu'un pour me mener face à toi . Je ne viendrai qu'avec Asmita un homme de grande sagesse. Le juge du garuda et le surplis attendront ici. J'ai des choses à te proposer et à te demander. une fois chez toi, amènes-moi Mü. Une fois fini avec lui je le renverrai auprès de Camus et d'Odysseus qui repartiront immédiatement avec lui. Ensuite, discutons sereinement et selon si tu es satisfait ou pas de notre entretien, peut-être envisageras tu alors de libérer Saga. Mais ce que je peux te garantir c'est que tous deux ne remettront jamais les pieds en ton domaine et qu'ils devront aussi répondre de leur comportement devant moi.**

Ce qui pouvait présager du pire si les deux surplis ne parvenaient pas à convaincre le dieu des Enfers. Les surplis savaient ce qu'ils avaient gagnés en choisissant de servir les Enfers et ils savaient ce qu'ils pouvaient perdre. La sanction qu'Hadès pouvait leur infliger pouvait être pire que tout ce que Poséidon était en mesure de leur faire. Rien ne pourrait être pire pour eux que d'être renvoyés où ils avaient été condamnés à aller et cela Poséidon le savait aussi. Peut-être qu'en sachant cela, Poséidon libérerai Saga voulant que lui soit infliger la pire des punissions.

Hadès avait appris à respecter ses hommes et même les protéger, mais en sa qualité de juge des enfers car il présidait au tribunal pour les "invités de marque" il avait un certain sens de la justice. Ses surplis étaient en tort. Poséidon avait peut-être exagéré dans sa punition, mais comme Zeus, le dieu marin était réputé pour ses grandes colères. De toute façon ce qui avait été fait. Mais quoi qu'il en soi, les deux surplis repartiraient en s'excusant auprès du monarque des mers et des chevaliers qu'ils ont insultés.

Hadès n'était pas de bonne humeur bien qu'il n'en laissait rien paraitre. Le fait qu'il soit ici à ce moment même suffisait à le montrer. Il s'avoua même qu'il était déçu par les deux surplis. Il pensait Mü plus sage comme sa réputation le décrivait et Saga bien que vif il le pensait homme plus subtil dans certains situations comme cela. Pour quelqu'un qui avait trompé le Sanctuaire entièrement...

*Ma foi, je savais que j'aurai des problèmes avec certains surplis. Puis je sais que j'ai des personnes fiables dans mon entourage.* pensa-til
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dol-celeb.com
Aquarius No Camus
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
Spectre du Verseau...Maître du Zéro Absolu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Age : 31
Camps : Camp des abysses, Au service d'Hadès - Fidèle à Athéna malgré tout
Date d'inscription : 11/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
204/204  (204/204)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Mar 6 Mai - 14:55

Dans sa mission de noble escorte infernale, notre cher surplis, Camus du Verseau, s'était joint à ses deux supérieurs, à savoir Asmita de la Vierge noire et Hadès, divinité des Enfers. Sereinement, sans sourciller ni même prononcer un seul mot, il avait marché à leur côté, les yeux fermés, se gardant de toute action de colère ou toute expression par rapport à sa visite en Atlantide. Néanmoins, il ne pu s'empêcher de penser à un défunt général, un ancien ami qu'il avait eu la chance de former... Isaac du Kraken. Cela faisait si longtemps maintenant, déjà cinq années, que le maître avait aidé son élève Hyoga à triompher de ce coeur juste et noble corrompu par les idéaux destructeurs de Poséidon. Et tout cela pourquoi? Pour simplement sombrer dans la religion d'un monarque qui avait sa propre justice et un penchant destructeur bien plus grand et conséquent que celui du dieu des Mers. La vie, le destin... Deux notions qui étaient ma foi très étrange par moment et bien souvent incompréhensible. Néanmoins, le temps n'était pas au souvenir, ni aux diverses interrogations, non. D'après ce qu'il avait compris, Mü et Saga avaient fauté et se trouvaient dans une situation déplorable. Quand au relation entre l'Atlantide et les Enfers, rien ne pouvait déterminer qu'elle en serait l'issue au vue des évènements actuels. Quoiqu'il en soit, le seigneur ténébreux intima toutefois à Camus l'ordre de ne pas commettre d'impair pour libérer ses 'amis'.



"Votre majesté, ces deux surplis ont été durant de nombreuses années mes compagnons d'armes. Néanmoins, je ne commettrai aucun acte d'une stupidité quelconque pour leur venir en aide. Ils ont fauté et doivent recevoir le châtiment qu'il leur est réservé. Néanmoins, si maintenant ils sont innocents, ce sera à vous, le Juge éternel, à adopter l'attitude qu'il convient face au seigneur des Mers pour réparer cette injustice."

Déclara-t-il avec une neutralité et un manque de sentiments des plus déconcertants. En effet, si Saga et Mü auraient compté sur la solidarité de Camus pour les sortir de là, c'était autant les laisser pour mort. Mais tel était ainsi le caractère du Verseau. Il résonnait et réfléchissait avant tout. Même si on ne lui prêtait pas la plus grande des sagesses, il savait tout de même quel comportement adopter face à telle ou telle situation. En l'occurrence, il n'était qu'un simple visiteur, escortant son seigneur et devant prouver sa fiabilité. De plus, il n'était pas en position de force. N'oublions pas que nous étions en Atlantide et que hormis la présence du maître de ses lieux, quelques uns de ses plusieurs soldats étaient présents et en surnombre par rapport aux spectres. Inutile donc de tenter une quelconque action de rebellion ou d'agression. Et, pour finir, la paix et l'alliance entre les deux royaumes étaient encore possible si Hadès arrivait à arranger les choses de part sa diplomatie et son charisme. Voila pourquoi, en sa qualité de surplis visiblement dévoué et respectueux de son seigneur, notre cher ami ne bougea pas et garda les yeux fermés, tout en attendant les nouveaux ordres de son seigneur.

*Ce puissant cosmos...*

Pensa alors Camus, calme et concentré, ressentant alors un puissant échange entre la cosmo-énergie de son maître et du seigneur des mers. Certainement que les deux divinités communiquaient par télépathie, ce qui n'aurait rien d'étonnant. Après tout, voilà une méthode comme les autres pour apaiser les esprits et convenir d'un rendez-vous entre ces deux monarques sans que cela ne se termine dans un bain de sang monumental dont personne ne ressortirait victorieux, bien au contraire. Au vu de la situation, peut-être jugeaient-ils ensemble du sort qui conviendrait d'être appliquer aux deux émissaires. Néanmoins, si ces derniers seraient libérés, Camus espérait pouvoir suivre son empereur pour aller récupérer ses deux 'amis' et, surtout, juger des forces en présence dans le royaume sous-marin. Bien que, honnêtement, ce désir était conduit par l'interrogation que se faisait le Verseau noir sur l'identité du nouveau général du Kraken. Qui était-il? Avait-il la valeur d'Isaac? Et, surtout, possédait-il ce côté juste et noble qu'avait toujours eu son ancien apprenti même si son esprit s'était fourvoyé? Cependant, il attendrait les ordres et, en aucun cas, ne se permettrait une quelconque réclamation, tout du moins, pas dans la configuration actuelle. Il ne restait plus qu'à voir si, malgré ses pensées, Hadès aurait assez de confiance à Camus pour le laisser accompagné sa seigneurie et ce cher Asmita...

_________________
Servir Hadès... Fidèle à Athéna... Un chevalier sans divinité...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Dim 11 Mai - 23:17

Spoiler:
 



Les deux mariners sous les ordres du général Kraken arrivèrent pas très loin du sombre monarch. Au milieu des deux sulbaternes se tenaient le surplis du bélier comme avait décrit l'empereur lors de son châtiment divin. Les colères de leur dieu étaient terrifiantes et il ne fallait pas rester trop longtemps entre les deux dieux.

A leur arrivé, ils virent que le sombre monarch n'était pas seul, il étaient accompagné de deux autres surplis où leurs armures étaient vraiment mieux que celui de leur collègue.
Sans un mot, ils vinrent au silence et déposèrent le corps abîmés de Mü.
Il était clair qu'il ne fallait pas mettre un pied de travers devant le dieu de l'enfer. Ils obéissaient aux ordres.
Ils repartirent en silence, vers l'endroit qui leurs étaient consignés pour la journée, c'est à dire le temple de Poséidon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poséidon
Dieu des Oceans
Dieu des Oceans
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 33
Date d'inscription : 03/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
405/405  (405/405)
Point d'Exp total: +5 XP

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Lun 12 Mai - 19:48

**Voici ce que je te propose mon frère. Autorises moi ou envoies quelqu'un pour me mener face à toi . Je ne viendrai qu'avec Asmita un homme de grande sagesse. Le juge du garuda et le surplis attendront ici. J'ai des choses à te proposer et à te demander. une fois chez toi, amènes-moi Mü. Une fois fini avec lui je le renverrai auprès de Camus et d'Odysseus qui repartiront immédiatement avec lui. Ensuite, discutons sereinement et selon si tu es satisfait ou pas de notre entretien, peut-être envisageras tu alors de libérer Saga. Mais ce que je peux te garantir c'est que tous deux ne remettront jamais les pieds en ton domaine et qu'ils devront aussi répondre de leur comportement devant moi.**



* La voix furieuse de l'Empereur des Mers et des Océans semble s'apaiser progressivement.Néanmoins, sa colère est toujours vivace *


Si tel est ton souhait, viens me rejoindre dans ma demeure. Mais préviens bien ton accompagnateur que toute parole de travers sera considéré comme un parjure. D'ici quelques instants, une personne de confiance viendra t'amener vers moi en toute sécurité. Tu constateras ainsi que mes sujets sont fidèles et respectueux.


* Puis, le silence se fait naître alors que la dernière parole sonne comme un reproche à l'égard de Hadès et de ses Guerriers. *


Tâche de te montrer bref et convainquant mon frère. Mon Temps est plus que précieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
Dieu des Enfers


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 34
Camps : Enfers
Date d'inscription : 03/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
414/414  (414/414)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Lun 12 Mai - 22:31

Hadès eut la confirmation par les paroles du surplis du verseau, que celui-ci était sage. Avec Asmita et lui, les choses devraient mieux se passer.

C'est alors que trois guerriers de Poséidon dont un général arrivèrent avec Mü. Hadès resta immobile. Le surplis était dans un état déplorable. Les combattants de Poséidon ne dirent pas un mot. Vu leur calme, il était sûr qu'ils n'avaient pas provoqués les surplis.

Hadès rangea son épée et s'approcha de Mü, l'attrapant par le col de son armure pour le soulever d'une seule main. Hadès ne le paraissait pas mais sa force physique était supérieure à ce que son apparence pouvait laisser croire. Certes des dieux comme Arès ou Héphaïstos étaient supérieurs sur ce plan là, mais le monarque des Enfers n'en restait pas moins puissant.

Hadès lâcha Mü une fois sur ses deux jambes et sans se retourner, il donna ses ordres.

"Odysseus, ramènes-le en Enfer. Trouve un moyen pour stabiliser se blessures en attendant que Mitsuki puisse le soigner et qu'il ne bouge pas de là-bas. Je te confie la direction de notre royaume en mon absence."

Mü devrait attendre pour être soigné, il devrait s'en incommoder. Les prêtresses avaient un plus grand talent dans ce domaine que lui. Mü aurait été mort, cela aurait été différent. C'est alors que la voix du frère d'Hadès ressurgit.

**N'aies crainte, Poséidon, plus aucune insulte ne sera prononcée contre toi ou l'un de tes hommes. Tu me connais et mon chevalier fait sans aucun doute parti des hommes les plus proches de nous.**

En insistant sur ses hommes, Poséidon reprochait clairement la tenue des surplis à Hadès voire du dieu infernal même. Hadès s'avoua à lui-même qu'il avait peut-être mal choisit ses émissaires. Il avait aussi une part de responsabilité dans tout cela. Mais pour l'instant il devait faire ce qu'il avait à faire. Ensuite il rentrerait aux Enfers, entendrait les deux surplis et ensuite, tout dépendra de ce qu'il entendra et de la sincérité de ce qui sera dit.

**Je ne doute pas de la bonne tenue de tes hommes. Mes hommes ton insultés, ils ont été punis. comme je te l'ai dis, je ne t'en blâme pas et ils devront aussi répondre devant moi.**

Poséidon lui annonça alors qu'il était pressé.

**Mon temps est aussi précieux que le tiens. Je ne compte pas m'éterniser en paroles inutiles.**

Hadès se retourna alors vers ses chevaliers.


"Très bien, Poséidon va nous envoyer quelqu'un afin que nous allions chez lui pour discuter. Camus tu attendras ici, tu seras notre relia entre les Enfers et ici. Asmita tu viens avec moi. Je comptais que vous veniez tous les deux, mais je pense que Poséidon a assez vu de surplis pour aujourd'hui aussi mieux vaut qu'un seul ne vienne."

Hadès venait aussi de se rappeler qu'il avait vu passer en Enfer un général de Poséidon, ancien élève de Camus. Si cela pouvait causer un problème, alors mieux valait l'éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dol-celeb.com
Aries No Mü
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 27
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
203/203  (203/203)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Mar 13 Mai - 16:02

Mü avait souffert mille tourment, l’empereur des mers n’avait pas plaisanté mais cela Mü l’avait anticipé depuis la paralyser infliger a Iryké… mais il l’assumait paralysé prise pour un blasphème envers l’empereur hystérique des océans… qui n’était autre que protecteur vu la tournure des évènements et des actions de Saga… mais ceci était passer, Mü ne comptait pas y refaire allusion avant d’être au coté de son dieu…
Et a cet effet un général envoya deux mariners faire le travail a sa place se qui ne déplu pas le renégat…
Un fois arriver devant le dieu des enfers, les deux serviteur du général repartir aussitôt, Mü était étalé au sol et essayait de se relevé avec beaucoup de difficulté…



Cependant Hades sama l’aider et le souleva avec une force physique asser remarquable. Mü une fois debout se ressaisi, ne jamais montré de faiblesse devant son nouveau dieu tel était son nouvelle objectif, il dit alors tout bas tellement bas d'ailleur que ni Camus ni personne d’autre ne pu l’entendre hormis le dieu infernal :

-Seigneur bien que mon comportement fut qualifier d’insultant, il n’en était rien, j’ai paralyser le marina certes mais c’était sans aucune intention belliqueuse, Saga était sur le point de lui montré quelque tours qui n’aurai pas réussi au marina j’ai juste tenté de le stoppé en lui montrant que tout était sous contrôle, mais j’accepte la punition de votre frère après tout c’est un dieu…
Je vous demande encore pardon pour mon comportement et m’en vais comme vous le souhaitez en enfer et vous y attendrai seigneur…

Mü se tut alors… il attendait une réponse de son dieu mais ne coupa pas pour autant son hélant et enchainât avec une nouvelle phrase destiné cette fois au juge des enfers Odysseus…
Il lui dit d’un ton respectueux :

-Avec tout mon respect nous devrions nous en aller tel est la volonté d’Hades-sama…

Il regarda alors Camus ainsi qu’Asmita et dit alors amicalement :

-Camus mon ami heureux de te retrouver en tant que frère d’arme cette fois… j’espère que nous pourrons discuter une fois ton retour en enfer effectuer.

-Asmita de la vierge j’ai beaucoup entendu parlez de vous par mon maître shion du bélier si vous etes aussi sage qu’il me l’a raconté, personne ne devrai mètre en doute votre supériorité sur nous…

Mü se tut attendant une réponse d’Hades-sama d’Odysseus et de l’un des deux ou des deux surplis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis
Commandant Marin du Léviathan
Commandant Marin du Léviathan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 173
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 14/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
155/155  (155/155)
Point de Cosmos:
155/155  (155/155)
Point d'Exp total: 13

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Mer 14 Mai - 16:32

Citation :
Légende:
Paroles d'Isis
Paroles de Léviathan

Narration

Mais l'envoyée de l'empereur ne se fit pas désirer très longtemps car au loin, on peut apercevoir une ombre. Cette forme presque fantomatique n'était encore identifiable. C'était volontaire d'ailleurs mais pour le sombre monarque, il pouvait facilement deviner de qui il s'agissait. Je venais de quitter l'un de mes supérieurs hiérarchiques qui n'avait autorisé à se rendre auprès du sombre monarque mais tandis que je me dirige vers celui qui m'a écouter pendant cinq longues années tandis que j'étais enfermée dans son royaume sans jamais pouvoir être juger. Et même si je pouvais, je savais d'avance quelle prison n'attendait: le Cocyte... Sauf qu'au moment où je suis morte, je ne connaissais pas les prisons du Royaume des Enfers. J'ai errer, voyager en silence parmi les terres interdites des Mortels en attendant qu'une chose: mon jugement mais quelque chose semblait rendre impossible mon jugement auprès du spectre du Balrog. Je ne savais pas quoi et je ne sais toujours pas. Mais l'heure n'est plus au passé car une nouvelle vie m'a été insufflé par l'empereur des mers et je dirais même plus car je suis passer de commandant à membre de la garde personnelle de mon seigneur et empereur. Je n'avais plus rien à envier au royaume des Morts si ce n'est que la paix de l'âme que je n'ai jamais eu. Même encore aujourd'hui, mon âme est torturé par celle du Lévitation. Mon silence est d'or en ces lieux si personnel et si professionnel en même temps. J'avance sons crainte car je savais à faire car j'en avais reçu un ordre de Poséidon lui-même. Je ne cherchais pas à cacher mes deux cosmos si différent mais si unis. En même temps, je n'ai pas d'autres choix. Je n'ai vraiment pas à me plaindre. J'ai eu la chance d'être pardonner par le dirigeant des Mers et des Océans mais ce ne fut pas le cas de mon « fantôme » qui à été transformé en monstre marins par la déesse des Mers. Mais j'avais envie de papoter avec le sombre monarque d'abord puisque mon empereur semble être occuper avec ma sœur d'arme. Je m'arrête et je manifeste un léger sourire tandis que je me retrouve derrière les deux marinas et ils quittèrent les lieux. Je sors de l'ombre et je remarque que Mü est au sol. Lui qui est censé être un chevalier sage, cette fois-ci, il l'a mérité sa sanction. Je reste là à observer avant de dire en levant les yeux vers sa majesté Hadès.

« - C'est un plaisir de vous revoir, seigneur Hadès ! »

Oui, c'est une voix qu'il connaissais très bien. Pour avoir errer cinq longues années dans son royaume et m'avoir surveillé avec ses idiots de divinités mineures et jumeaux en prime. Enfin, je vais pas me plaindre. Je portais l'armure du Lévitation qui avait repris sa position initiale sur mon corps de fille accomplie. Sauf que j'avais grandis et j'avais les cheveux plus longs. Mais tout cela était un détail et je me mis à observer les autres surplis. Je croise les bras en disant à l'égard de Mü

« - Estimez-vous heureux, Aries no Mü, mon empereur aurait pu vous faire subir bien pire ! »

Je fais comme si je regardais mais j'étais aveugle. Si je pouvais « voir » c'est surtout la présence de leur cosmos. Comme j'ai déjà senti celui de Mü, il était très simple pour moi de savoir. Un cosmos aussi froid que celui du Général de Kraken... Intéressant. En ce qui me concerne, j'étais autrefois sous le commandement d'Isaak mais ce n'est plus le cas puisque je suis l'hôte d'un véritable fléau. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard si je suis nouvellement appelé le fléau des Marinas. Ce surnom me répugne mais je ne peux que voir la réalité en face. Je suis aveugle mais j'ai bien d'autres pouvoirs cachés que seuls Poséidon peut en connaître l'étendu puisque mon fantôme est l'un des tous premiers général de celui-ci. Je pose mes yeux sur celui ci qui ne semble ne rien dire de plus. C'est étrange comme il ressemble à Shaka ,au point de vue cosmos,qui à quitter le Sanctuaire sous-marin quelques minutes auparavant. D'ailleurs, leur ressemblance me surprend tellement que je fronce les sourcils. A bien penser, cela me fait penser à une armure que j'ai sûrement déjà vu. Je secoue ma tête avant de regarder le monde présents. Je montre un sourire avant de dire

« - Je suis Isis, commandant du Lèviathan, membre de la garde personnelle de Poséidon. Cependant, j'aimerais bien savoir ce qui vous amène dans ces contrées hors des Enfers, seigneur Hadès ? »

J'avais parler avec neutralité la plus complète et je sentais toujours les hommes présents. J'étais parvenu à reconnaître Camus par le descriptif que m'a donner Iryké, il y a plus de cinq ans déjà. Et bien oui, j'ai beau avoir divaguer parmi ce royaume, je n'ai pas perdu la mémoire. Je savais qu'il était le maître de mon ancien général mais il n'est plus là et paix à son âme. Le vent marin s'infiltre dans mes cheveux les faisant quelque peu voltiger au rythme et son du vent. Je suis la seule à pouvoir entendre le son du vent. Privé d'un sens très important, je compense avec les autres..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net/
Hadès
Dieu des Enfers


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 34
Camps : Enfers
Date d'inscription : 03/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
414/414  (414/414)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Mar 20 Mai - 15:20

Alors qu'Hadès était tourné vers ses chevaliers, il sentit un cosmos qui approchait. Pas n'importe lequel car il le connaissait enfin il les connaissait, car la personne qui arrivait en avait deux, liés et distinct à la fois, l'un appartenant à l'une des plus terribles créatures mythique que le monde est connu. Néanmoins, Hadès ne se retourna pas et écouta ce que Mü avait à dire. Afin que personne n'entende ce que disait Hadès, le monarque s'adressa au surplis du bélier par télépathie.

**Je ne doute pas de ta bonne foi ni de tes dires. Mais même si Saga voulait montrer son savoir, le faire était une erreur et la réaction de mon frère un poil excessive, mais il est comme cela et nous allons devoir jouer profil bas sur cette affaire.**

Hadès tapota l'épaule de Mü puis au son de la voix du chevalier qui approchait depuis quelques minutes , Hadès se retourna.

"Isis. Je suis également heureux de te revoir en pleine forme. je vois que tu as trouvée ta voie finalement."

Hadès n'était pas furieux, désolé ou quoique se soit de voir qu'elle ait choisit le camp de son frère. Elle pouvait plus mal choisir. Le sombre monarque aurait pu l'obliger à rester aux Enfers mais elle lui avait demandé clairement et il avait accepté. Pourquoi à l'époque ? Hadès se le demandait encore. Le sceau des ténèbres agissait encore sur lui et Thanatos et Hypnos tiraient les ficelles. Certes Hadès donnait des ordres mais il n'était pas vraiment maître de lui même. Aujourd'hui se demandant comme il agirait dans la même situation il ferait comme il avait fait. Sans doute avait-il eut un moment de clarté d'esprit. Il préférait clairement que quelqu'un lui demande de partir au lieu de fuir lâchement ou en un coup de traîtrise. Avant quand le sceau était actif il l'aurait fait exécuter sur le champ.

Hadès observa Isis. Elle avait changée. Elle avait grandit surtout. Isis envoya une pique à Mü et Hadès ne dit rien à cela. Puis elle se présenta et demanda à Hadès les raisons de sa présence. Le dieu habitué à discuter avec Isis simplement ne prit pas la peine de parler de façon spéciale, mais simplement.

"J'avais envoyé Saga et Mü pour reprendre contact avec mon frère mais quand j'ai sentis la colère de celui-ci des Enfers j'ai pensé que quelque chose n'allait pas, aussi je suis venu voir en personne ce qui se passait et je vois que mon impression était loin d'être fausse. Au final je reprendrai moi-même contact avec mon frère, cela vaut mieux."

Ainsi Isis faisait partie de la garde de Poséidon. Elle avait plutôt réussie et d'un coté Hadès était content pour elle. Mais il se l'avoua à lui-même, la présence d'Isis aux Enfers était assez agréable. Mais pour elle avoir les deux frères jumeaux constamment sur le dos devait être lourd. Dans tous les cas, il était assez drôle de voir comment les gens pouvaient évoluer, changer. Ces dernières années avaient connues le plus de changements chez les dieux et les chevaliers. Pas seulement par les porteurs des armures mais dans les âmes aussi. Trop de changements, même s'il y avait en bien.

Le "hors des enfers" qu'avait dit Isis l'avait fait tiquer. C'est vrai qu'il n'en sortait que rarement depuis qu'il en avait pris possession il y a fort longtemps ce que beaucoup avaient oubliés. Il faut dire que l'Olympe et ce qui s'y passait lui dressait les cheveux sur la tête et les Enfers nécessitait beaucoup sa présence. Alors que Zeus et le siens ne faisaient que repas et fêtes fastueuses, lui veillait au bon déroulement d ela marche des âmes. Sans lui le monde serait dans le Chaos. Alexandre était le parfait exemple de ce qui pouvait se passer si les Enfers n'étaient pas dirigés. Sa présence ici ne pouvait donc paraître qu'imprévue voire improbable. Cela le fit sourire.

"Cela t'étonneras peut-être mais je ne suis pas toujours resté cloitré aux Enfers. Avant que mes frères et moi nous nous partagions le monde j'ai souvent foulé de mes pieds le monde."

Hadès réalisa alors qu'il n'avait peut-être pas la tenue qu'il fallait pour voir son frère avec ses habits de voyage voire de guerre et son épée dans le dos. Mais bon, Poséidon n'était pas du genre à se préoccuper de ce genre de détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dol-celeb.com
Asmita

avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Age : 29
Camps : Enfers
Date d'inscription : 16/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
201/201  (201/201)
Point de Cosmos:
201/201  (201/201)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Mar 20 Mai - 16:36

[désolé de mon retard, c'est révision de partiel en ce moment Wink]

Voilà bien longtemps que je n'avais pris la parole, y avait il réellement une utilité dans tout cela? Camus était arrivé et mon seigneur et maître continuait de converser, semblait il avec son frère par télépathie. Déranger les Divins n'était pas dans mon habitude, bien au contraire, j'avais pour habitude de regarder les Dieux et d'agir en conséquence de leurs comportements, de leurs ordres, de leur volonté.

Désormais j'écoutais la volonté d'Hadès, je serai son bras s'il le désirai, je brulerai ma vie pour lui... enfin tout du moins la nouvelle vis que m'a offert Hadès pour me mettre à son service, tuer ses adversaire, ce n'était qu'une étape, un simple passe temps avant d'accéder au divin.

"Très bien, Poséidon va nous envoyer quelqu'un afin que nous allions chez lui pour discuter. Camus tu attendras ici, tu seras notre relia entre les Enfers et ici. Asmita tu viens avec moi. Je comptais que vous veniez tous les deux, mais je pense que Poséidon a assez vu de surplis pour aujourd'hui aussi mieux vaut qu'un seul ne vienne."

Je courbai alors mon buste en signe d'acquiessement aux paroles de mon divin Seigneur, c'est alros que deux marinas nous approtèrent le rpesque cadavre de Mü, l'élève de Shion, sans aucun doute, je regarda ce dernier de mes paupière close, m'approchant au plus près mais restant toujours debout le surplombant...

-Asmita de la vierge j’ai beaucoup entendu parlez de vous par mon maître shion du bélier si vous etes aussi sage qu’il me l’a raconté, personne ne devrai mètre en doute votre supériorité sur nous…

Je m'accroupis alors au niveau de Mü et lui releva la tête vers moi...

"Mü, tel est ton nom... je ne connais pas ton visage et le connaîtrait certainement jamais, mais peu importe, je lis dans les coeurs et les âmes, je sais que le tiens est noble, mais es tu réellement prêt à servir Hadès? J'ai vécu bien plus de vie que toi, même si j'étais enfermé dans le cocytus j'ai vu ce qui s'est passé, je t'ai vu combattre tes frères, mais désormais de vois ton coeur et je sais qu'il s'aigne, tu hésite entre Hadès et Athéna. Mon choix est fait Mü, je suis aux côtés d'Hadès et j'irai jusqu'à tuer Athéna pou lui, en serais tu capable? Souviens toi du procès, souviens toi de comment elle t'a méprisé, souviens toi du moment où tu as été condamné sans qu'elle nefasse rien. Ton acte envers Poséidon, je ne le connais pas, mais je te laisserai le raconter à moi, bras droit d'Hadès et maître des surplis. Mü, élève de Shion, mon grand ami, relève toi et combat au nom d'Hadès!"

Seul Mü avait put entendre mes paroles, mais mon ton monotome et glaçial comme le cocytus le ferai surement réfléchir et comprendre qu'Athéna n'était rien de plus qu'une enfant. Hadès était le seul maître des lieux. Je me releva alros et me mit à la dorite de mon maître pour le protéger et le servir comme il se doit.
C'est alros qu'une serviteur de Poséidon arriva, parlant à Hadès, je restais aux côtés de mon maître, prêt à tout...
Mon seigneur prit alros la parole mais n'avait pas répondu à la question de la général... qui l'accompagnait? Il avait oublié de me présenter ou alors était ce une stratégie pour me garder tel un atout dans sa manche.

Je ne dis rien, saluant seulement Isis du buste pour ne pas manquer de respect à une femme que je trouvais très belle par le coeur, elle croyait en ses conviction, celles de son Dieu, je la respectait pour cela, mais ne dévoilait pas mon identité, j'étais dans l'ombre de mon maître et j'y resterait encore longtemps je pris juste la prole pour parler à mon seigneur et ^maître...

"Seigneur Hadès, c'est un honneur que de vous accompagner auprès de votre frère, le divin Poséidon, son empire et le notre ont beaucoup de choses en commun. Être votre émissaire à vos côtés est une grand satisfaction je remplirai mon rôle de bras droit et protecteur comme il se doit."

Je me tourna alors vers Isis de mes paupière clauses, je semblais pourtant lui transpercer se schairs et son âme, tel un Dieu, après tout, je n'étais aps loin d'ne être un...

"Ma dame, soyez assurez que rien ne sera tenté contre votre Seigneur, Mü aura à faire à moi particulièrement, je suis maître des surplis depuis peu mais je remplirai mon rôle comme il se doit. le Divin Poséidon n'a rien à craindre de moi, je ne l'offenserai guère."

Je la salua, pour la prmeière fois j'apparaissais en pleine lumière et elle put voir totalement mon visage et l'ensemble de mon corps, de mon surplis, je n'avais rien à cacher, si ce n'est pas véritable puissance. Mon cosmos était aussi élever que cleui d'un gold mais si je le voulais je pouvais déferler la puissance d'un Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poséidon
Dieu des Oceans
Dieu des Oceans
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 33
Date d'inscription : 03/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
405/405  (405/405)
Point d'Exp total: +5 XP

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Mer 21 Mai - 20:30

[HRP: Message Télépathique rendu à Hadès]


N'aies crainte, Poséidon, plus aucune insulte ne sera prononcée contre toi ou l'un de tes hommes. Tu me connais et mon chevalier fait sans aucun doute parti des hommes les plus proches de nous. Je ne doute pas de la bonne tenue de tes hommes. Mes hommes ton insultés, ils ont été punis. comme je te l'ai dis, je ne t'en blâme pas et ils devront aussi répondre devant moi. Mon temps est aussi précieux que le tiens. Je ne compte pas m'éterniser en paroles inutiles


Qu'il en soit ainsi. Les portes de mon sanctuaire te sont ouvertes. Que ton accompagnateur suive tes pas. Je t'attends dans la salle du trône de mon temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis
Commandant Marin du Léviathan
Commandant Marin du Léviathan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 173
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 14/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
155/155  (155/155)
Point de Cosmos:
155/155  (155/155)
Point d'Exp total: 13

MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   Lun 26 Mai - 12:04

Citation :
Légende:
Paroles d'Isis
Paroles de Léviathan

Narration

J’étais toujours présente là à observer en silence. Je me rappelle très bien de mes cinq longues années d’errance au Meikaï. Je connaissais déjà très bien Hadès et je savais ce qu’il en était. Privé de la vue, j’eus me débrouiller avec mes six autres sens : le toucher, le goût, l’odorat, l’ouïe, la volonté et le dernier si peu connu des humains normaux. Oui, je devais faire avec… D’ailleurs, mon empereur était parvenu à activer le septième sens du Léviathan qui est vraiment terrifiant en y réfléchissant. Je croise les bras et même si mes yeux sont ouverts, aucune lumière ne parvient à passer la punition du seigneur des Eaux. Peu importe, je commence à m’y habituer. Je montre un petit sourire et je baisse un peu la tête en guise d’affirmation.

« - J’y suis parvenue effectivement, mais c’est aussi un peu grâce vous, seigneur des Enfers »

Je n’en dis pas plus car il connaissait le reste. Il m’avait écouter pendant ce temps et malgré tout, il me conseillait comme si j’étais un membre de son armée. Mais ce n’est plus le cas puisque je suis membre de la garde personnelle de l’empereur des Océans. J’en suis assez fière mais il m’a rendue mon blason et ma volonté de me battre face à tout ce qui tenteront d’entraver son chemin. Il est clair que je risque d’en faire de la chair à saucisse. Je ne suis plus si naïve qu’autrefois. On me trompe une fois pas deux. Mais je me rappelais la présence de ses foutues jumeaux avec qui je n’étais jamais parvenais pas à m’entendre. Bien trop prétention et j’en passe. Je ne comprends toujours pourquoi je m’entends si bien avec Hadès et pas avec ces deux idiots qui lui servent de bras droit. C’était effectivement très lourd mais je préférais la compagnie d’Hadès plutôt que de ces deux abrutis. Pff ! Cela me manque un peu mais je suis revenue sur Terre afin de servir celui que je servais autrefois avant de devenir l’hôte d’un véritable monstre qui à subit la colère de la déesse des Mers. Par Scylla, j’espère ne jamais la recroiser… Déjà que notre entente n’était pas super alors si elle sait que je suis l’hôte du Léviathan, cela risque d’envenimer les choses. Mon dieu, faites que non, j’ai déjà assez de soucis avec ce fléau, c’est pas le moment que la Déesse me fasse sa scène. Elle entend la remarque de celui-ci et cela ne l’a surprend guère.

« - Je me doute bien, sinon, vous ne sauriez donc pas ici ! Quoiqu’il en soit, si vous voulez bien me suivre, je vais vous amener au temple de mon empereur »

Elle fit une révérence devant le seigneur des Enfers. Je suis très respectueuse avec les personnes des rang supérieur au mien et j’en montre encore aujourd’hui la réalité. Mais je me relève en entendant une voix. Je ne la connaissait pas cette voix mais je savais qui avait parler. Heureusement que mes autres sens sont plus développés que celui que j’ai perdu. En même temps, je n’eus aucun mal à remarquer qu’il avait un peu plus de cosmos. Mais je ne sais pas pourquoi, j’ai l’impression qu’il ressemble à Shaka au niveau cosmique. Serait-ce l’ancien porteur de l’armure de la Vierge ? Je l’ignore. Mais il est de mon devoir. Celui-ci m’adresse la parole et je garde un petit sourire sur le visage. Je ne sais pourquoi mais c’est par l’intermédiaire de son cosmos que je parviens à me l’imaginer. Mais de manière vraiment grossi. Je tourne mon regard aveugle vers lui en disant

« - Je suis honorer d’entendre de tels paroles mais vous devez comprendre que je dois agir de manière sécuritaire pour mon seigneur. Je vais donc devoir vous demander de retirer votre surplis, chevalier des abysses. Seigneur Hadès, je vous demanderais de poser votre arme sur le sol…»

Je ne faisais que mon travail et je devais avant tout m’assurer de la sécurité de mon empereur et maître. En tant que membre de sa garde personnelle, je devais agir de cette manière. Je préfère être prévoyante plutôt qu’être responsable d’un carnage entre mon maître et le seigneur Hadès.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Enfers aux portes de Poséidon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Enfers aux portes de Poséidon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaire pour le sceptre de Poséidon
» [Snyder, Maria V.] Les Portes du Secret - Tome 1: Le poison écarlate
» La Fille des Enfers (Jigoku Shôjo)
» DRAGONS PORTES
» LES PORTES DU SECRET (Tome 1) LE POISON ECARLATE de Maria V. Snyder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Lost Saint :: Le monde RP :: Le royaume de Poséidon :: Les Sept piliers :: Pilier du Pacifique Nord-
Sauter vers: