Saint Seiya Lost Saint


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 arriver d'un etranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rad
Spectre du Tigre, Etoile du Déshonneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 38
Date d'inscription : 20/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
175/175  (175/175)
Point de Cosmos:
177/177  (177/177)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: arriver d'un etranger   Mar 1 Avr - 21:33

La journée commencer a pêne sur le sanctuaire sous-marin quand soudain surgi d’un épée brouillard un homme portant un grand manteau de couleur noire qui recouvert totalement son armure son visage était recouvert a moitié par une capuche qui laissait appaire apercevoir des yeux noire et obscure comme la nuit !

Cette homme se déplacer avec une canne et avait du mal a se déplacer, mais rad ne prit pas que la précaution de se déguiser, il prit également soin de baisser la puissance de son cosmos a son minimaux !
Rad était venu ici de son propre chef contredissent un ordre directe du seigneur Hadès qui lui avait ordonné de se rendre en asgard !mais rad avait un autre plan a travers la tête !
Mais pourquoi était il la , personne ne le savait !même pas hades, Rad risquer gros en venant en se lieux les chevalier de poséidon n'aimaient forcement les spectre de plus si il declancher une guerre hades ne lui pardonnerait surmant pas et le turait sur le coup !

Toute en faisant semblant d’avançait en boitant il prit la direction du Pilier du Pacifique Nord !
!!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
Dieu des Enfers


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 34
Camps : Enfers
Date d'inscription : 03/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
414/414  (414/414)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: arriver d'un etranger   Mar 1 Avr - 23:04

Une silhouette fantomatique apparue et un vent léger souffla soudainement. La chose se matérialisa soudainement devant le spectre des enfers, une longue cape et une faux à la main qui repoussa le spectre. L'esprit ne dégageait aucune cosmo énergie.

La créature squelettique avança sans bruit seuls ses os s'entrechoquant devant le juge et pointa sa faux sous nez. C'était l'incarnation de la mort même, son visage squelettique caché sous cape.



"Imbécile.... souffla t'elle.

"Que fais tu en ces lieux alors que tu devrais te trouver dans les terres du Nord. Ton inconscience peut entrainer la mort de tes compagnons se trouvant là-bas y as tu songé :"

La créature fit alors passer le tranchant de sa lame au plus près du visage du spectre .

"Ta mission était de protéger la prêtresse avec le capricorne et elle l'est toujours. Désobéit et s'il arrive malheur en Asgard tu en sera tenu pour responsable...."

La créature enleva alors sa faux proche du visage du spectre et le repoussa de sa main.

"Et s'il arrive malheur ici que tu es encore là, tu en seras aussi le responsable. Tu es spectre des Enfers, sache faire la différence entre tes désirs et tes responsabilités ou tu seras déchu.... maintenant disparait d'ici !"

"N'oublies-pas que où que tu ailles, Hadès-sâma saura où tu te trouves. ne le déçoit pas."

La créature disparu alors comme elle était venue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dol-celeb.com
Rad
Spectre du Tigre, Etoile du Déshonneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 38
Date d'inscription : 20/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
175/175  (175/175)
Point de Cosmos:
177/177  (177/177)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: arriver d'un etranger   Mer 2 Avr - 0:28

Soudain alors que rad avançait vers le pilier une lumière surgie devant lui limage de la mort ; Rad nu alors aucun doute c’était hadés qui lavait envoyer, mais comment avait il fait pour savoir ou il était quand soudain la mort prit la parole :

Que fais tu en ces lieux alors que tu devrais te trouver dans les terres du Nord. Ton inconscience peut entraîner la mort de tes compagnons se trouvant là-bas y as tu songé :"Ta mission était de protéger la prêtresse avec le capricorne et elle l'est toujours. Désobéit et s'il arrive malheur en Asgard tu en sera tenu pour responsable...."

""Et s'il arrive malheur ici que tu es encore là, tu en seras aussi le responsable. Tu es spectre des Enfers, sache faire la différence entre tes désirs et tes responsabilités ou tu seras déchu... maintenant disparaît d'ici !"

"N'oublie pas que où que tu ailles, Hadès-sâma saura où tu te trouves. Ne le déçoit pas."


Rad fut surprit des propos du serviteur d’hadess, serait il devenu fou avec les siècle aurait il promu Rad sans lui dire !mais cella n’était qu’un détaille comment allait il faire pour embobiner hadess, et qu’elle raison allait il trouver pour s sortir cette situation impossible, une seul chose a faire dire la vérité quitte a mourir !

Avant que, la mort ne parte rad la regarda droit dans les yeux :

Mais comment hausse tu appeler ses anciens chevaliers d’or mais compagnon plutôt mourir que de me battre a leur coté je suis ici et je le reste point final, et si je dois en mourir ses que c’était mon heur !

Puis Rad laissa partir le serviteur d’hadess §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siren no Sorrento
Général de la Sirene Maléfique
Général de la Sirene Maléfique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: arriver d'un etranger   Sam 19 Avr - 13:10

Nous quittâmes la salle du trône du Kaiser sous une note particulièrement difficile. Marck, qui venait de reprendre ses esprits après un tour sur le pilier central, s’excuser devant tout le monde, se couvrant de honte, mais le faisant sciemment et non sous le joug de l’alcool. Lui qui avait sombré après la perte des deux jeunes femmes qu’il avait promis de protégé et dont il se sentait comme un grand frère, devenu le puissant Dragon des Mers, n’était capable de géré l’émotion et se montrer sous son jour le plus fragile…Je fermais les yeux, cela ne me concerner pas, mais j’avais put observer la lente déchéance de cet homme, qui perdit tout lorsque Kanon lui annonça qu’il n’était plus un Marinas…Pourtant, a l’appel de Poséidon, il était revenu sous sa bannière et était parti me signaler la fin de ma mission au sanctuaire…Je l’avais suivit, mais d’un air absent, les pensées tourné vers le Kronprinz que je n’avais cessez de protégé depuis qu’il avait perdu la protection de l’empereur des mers, enfin c’était ce que je croyait a l’époque…

Les mains toujours croisé dans le dos, je tentais de faire abstraction de tout ceci, tout en sachant qu’Isis, qui devait déjà géré sa cécité, serait probablement déçue de voir un vieil ami aussi pitoyable… En bon général, je pensais à maintenir haut le moral des troupes et donc celui d’Isis, car même si elle ne fut jamais sous ma juridiction directe, je faisais parti de ses rares personnes à me soucier du moral de mes subordonnés et ceux a n’importe quel moment. Moi la sirène maléfique, l’homme le plus proche de Poséidon, j’en étais réduit à observer la reconstruction lente et douloureuse de l’Atlantide. La vue du général du Kraken fut particulièrement décevante…La nouvelle génération ne semblait pas a la hauteur de la précédente, elle ne pourrait pas l’égaler car l’ancienne avait réunit des êtres d’exceptions et cette nouvelle guerre était trop proche de l’ancienne. Il faudrait qu’eux, les anciens, veille à la bonne tenue des troupes mais aussi au moral des plus faibles. Toutes ses considérations stratégiques se bousculer dans ma tête au point que je préféré pour l’instant les chasser de mon esprit en prenant la parole, histoire de casser la monotonie de cette marche sans fin.


« N’en veut pas trop a Marck Isis, il fut très marqué par vos disparition respective et c’est plongé dans l’alcool pour essayer d’oublier… »

Je réaliser que je n’avais pas cette fois employer la meilleure formule, car maintenant, la jeune femme risquait de culpabiliser, sa mort avait fait souffrir quelqu’un, malgré qu’elle ne fut pas jugé grâce aux fameux pouvoir du Léviathan, celui de se réincarné dans le corps de celui qui l’a vaincu…Il faudrait prendre les choses en main pour que cette créature trop dangereuse soit détruite, mais le seul moyen d’y parvenir serait d’utiliser les vagues d’Hadès, la fameuse technique du chevalier du Cancer qui était capable d’envoyer même les dieux dans les ténèbres de la mort. Mais je n’étais pas de la constellation du Cancer, et je ne pouvais donc utiliser cette technique. De plus, Isis serait probablement envoyée une nouvelle fois dans le Mekai en même temps, et cela n’était pas une solution non plus…Que faire ? J’y réfléchirais plu tard, j’avais une question a réglé avec celui que j’escortais. Les anciens chevaliers d’Or…J’avais connu assez le Cosmos d’Athéna pour savoir qu’elle ne les abandonnerait jamais. Pourquoi cette haine dans l’être de Saga ? Ce n’était pas normal…Soit, ce n’était pas la première fois qu’il tentait de s’en prendre a sa déesse, mais avant il était possédé par l’esprit d’Arles. Pourquoi aujourd’hui ce revirement ? Cela n’avait pas de sens…Je ne comprenais pas. Lui qui était Grand Pope devait avoir des réponses a mes questions, encore faudrait-il qu’il accepte de les fournir !

« Pourquoi ? Pourquoi on t’il abandonner l’espoir ? Je ne comprends pas… »

J’avais tourné mon regard vers lui pour lui faire comprendre que je m’adresser a sa personne, mais vu que Shaka était toujours en pleine méditation, je ne pouvais savoir s’il avait réellement comprit que c’était a lui que j’adressé cette question ou non. L’homme le plus proche des dieux étaient une énigme pour ma personne, même si j’étais le plus proche de Poséidon. Je n’avais rien en commun avec l’ancien chevalier de la Vierge et je ne pouvais donc savoir ce qui se tramait derrière ses yeux clos. Puisque Poséidon m’avais choisit pour faire parti de sa garde personnelle après un combat contre l’armure des Lyumnades privé de son porteur, je ne me laisserais jamais emporter par le sentiment le plus vil, exploité parfaitement par Hadès. D’ailleurs, parlant de lui, nous approchions maintenant du pilier de l’Atlantique Nord qui était placé sous sa juridiction. Je regarder se surplis avec curiosité, il n’avait rien de très effrayant pour moi. Fermant les yeux, je m’approchais de lui sans le regarder, je n’avais pas envie de souiller mon regard avec un spectre, j’en avais eu assez de Saga des Gémeaux

« Spectre, que signifie ta présence dans le sanctuaire sous marin, tes compagnons d’armes assure ne pas connaitre la raison de ta présence ici. Si tu es venu insulter le puissant Poséidon, sache que tu ne repartiras pas sans en payer le prix ! »

Je n’étais pas très accueillant, mais sa présence me permettait d’évacuer la pression que je subissais. Sans le vouloir, j’avais empiété sur la mission d’Isis…Mon coté protecteur sans doute !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypermyth.forum-actif.net/index.htm
Isis
Commandant Marin du Léviathan
Commandant Marin du Léviathan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 173
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 14/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
155/155  (155/155)
Point de Cosmos:
155/155  (155/155)
Point d'Exp total: 13

MessageSujet: Re: arriver d'un etranger   Lun 21 Avr - 10:44

Citation :
Légende:
Paroles d'Isis
Paroles de Léviathan

Narration

On étions en retard et le jeune Rad avait sûrement eu le temps de faire milles et une bêtises au sein de l’Empire de notre empereur. Nous devions quitter la salle du trône mais les paroles de mon frère d’âme me donna un goût amer dans la bouche et j’ignore pourquoi… Je les avais entendu tandis que je me dirigeait vers l’extérieur du palais. Je fermis les yeux et je sentis mon cœur se serrer ? Est-ce moi qui était responsable de ce malheur ? Je l’ignore mais aujourd’hui, je semble neutre devant ces paroles qui veulent tout dire du moins à mes yeux. A l’époque, il n’était que commandant tout comme moi et aujourd’hui, il est un général fier. D’un côté, je suis heureuse pour lui mais j’ai une pointe d’amertume. Un malaise se fait comprendre lorsque le général de la Sirène Maléfique et moi quittons le palais en direction du pilier qu’il gardait. Dans la mesure où je fais partie de la garde personnelle de l’empereur lui-même, je ne dépendais plus d’un seul général. C’est vrai que cela est appréciable mais je devais tout de même du respect à ces personnes qui sont tout de même mes frères d’armes. Je ne suis pas déçue mais je cherchais à comprendre. Tout comme le Dragon des Mers, j’avais changer et cela était visible. J’étais aveugle, chose qui pouvait se ressentir dans mon cosmos mais j’étais aussi moins naïve et je savais ce que je devais faire. Ma cécité étant très récente, je te devais encore me l’approprier, c'est-à-dire qu’elle ne soit plus un handicap pour moi qui suis un commandant de Poséidon. Je marchais en suivant les traces cosmiques que les deux personnes libéraient. Car c’est celui qui me guide. Sorrento m’adressa la parole et je n’en fut guère surprise. Je me devais de lui répondre

« - Je ne lui en veut pas et c’est quelque chose que je peux comprendre… »

Ainsi dont, j’étais en quelque sorte responsable de son état. Une pointe de mélancolie fit son apparition mais sans pour autant qu’il soit visible aux yeux du Grand Pope et du général. Je nageais dans mes souvenirs du passé en les suivant. Le Meïkaï, j’y est errer pendant cinq longues années sans y être juger et je n’ai jamais compris pourquoi ? Étais-je déjà destiné à devenir le Léviathan ? Était-ce la raison de mon errance parmi le royaume de l’Hadès ? Je ne saurais probablement jamais… Pourtant, je me rappelle avoir discuter avec la divinité régente qui semblait me surveiller car un esprit non juger qui se promenait au sein de son royaume n’était pas forcement un très bon signe. La question de Sorrento me fit descendre de mon nuage. Je savais qu’il ne me posait pas la question à ma personne. C’est alors que je ressens le cosmos puissant qui émanait du pilier même signe qu’un général était là pour le défendre. Je m’arrête aux côtés de Sorrento et je sentais la présence du spectre. De toute façon, je suis peut-être la seule marinas à sentir les cosmos les plus silencieux et les plus éteint possible. Et pour cause, je suis peut-être aveugle mais mes autres sens était bien plus développés et bien plus au aguets qu’avant. Le vent qui se présentait là était un vent marin et je ferme les yeux pour en profiter un peu. Mais je devais rester attentive à tous ce qui se passe. M&ais contre toute attente, je ressens le cosmos de Poséidon s’enflamme et je libère un murmure avec une voix un peu plus grave qui signifait qu'il ne s'agissait pas réellement de moi. C'était un bref "réveil" du Léviathan

« - La sanction tombe… »

Ce n’était pas la mienne mais celle des chevaliers des Abysses qui avait oser lever la main sur un commandant. Je tourne ma tête vers le palais et je fronce les sourcils. Pourtant, Marck, Iryké et Van se trouve toujours à ses côtés. Je garde mon sourire mais je devais me concentrer sur le mystérieux inconnu. Mais c’est alors que je fus prise par surprise lorsque je ressens le puissant cosmos noir provenant du Royaume de l’Hadès. Oui, je savais qu’il était là mais que faisait-il ici ? Était-il venu pour se battre ? Quoiqu’il en soit, il ne devait pas rester sans Marina. Je suis méfiante mais peut-être plus que jamais. Certes, j’avais bien discuter avec Hadès mais là, j ne suis plus une âme et je ne suis pas un spectre de ce lieu triste et morose. Je regarde Sorrento qui était en train de faire ce que Poséidon m’avait demander de faire.

« - Général, je ressens le cosmos du sombre Monarque, avec votre accord, je me vais à sa rencontre ! »

Je me mets en garde à vous signe de respect à son égard. Je ressentais un autre cosmos mais il ne semblait pas si différent que celui du Grand Pope avec une très grand pointe de noirceur. Et j’en ressens un deuxième… Je ne connais pas celui-là mais je savais que je ne devais pas rester là alors qu’une divinité était présente. J’étais donc en alerte et mes sens aux aguets

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net/
Siren no Sorrento
Général de la Sirene Maléfique
Général de la Sirene Maléfique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: arriver d'un etranger   Ven 9 Mai - 3:12

L’avancée des trois protagonistes fut assez silencieuse dans le sens ou, comme a son habitude, Shaka resta dans son silence religieux et ne pipa mot malgré ma question qui lui était directement adresser. Une fois a la sortie d’ailleurs, le Grand Pope prit la direction de son sanctuaire sans demander son reste. Soit, cela donnait un problème de moins. Restait le cas Rat…Celui-ci ne semblait pas décidé à bouger, mais il était faible et négligeable, je n’avais pas a m’inquiéter de lui. Je réfléchissais aux paroles d’Isis tandis que je me concentrer sur les puissants Cosmos venant d’apparaitre. Encore des Spectres, mais cela n’arrêtait pas ! Je me devais d’aller voir Ikki mais j’avais plus de travail que prévue finalement. Il fallait dire que du coté de la salle du trône, le Kaiser avait décidé de faire preuve de sa puissance supérieure en punissant Mü et Saga de la plus redoutable des manières. Je le reconnaissais bien la, ce qui prouvait a quel point les traitres étaient châtié en ses lieux, mais en tant que général le plus fidèle, je n’avais strictement rien à craindre de ce coté la. Mais cette punition avait entrainé la réaction du sombre monarque qui s’était déplacé en personne avec des Cosmos aussi dense que celui des anciens chevaliers d’or qui était dans la salle du trône. Je ne pouvais les reconnaitre mais ne pouvais les ignorer non plus. Mes rapports avec les spectres ne sont guère bons, si je me déplace à la rencontre du sombre monarque, cela risquerait d’handicaper mon seigneur dans ses relations diplomatiques avec lui. Je n’imaginer pas a ce moment qu’Isis serait la clé de mon problème actuel que je ne parvenais à résoudre pour le moment. Elle parla d’une voix plus grave lorsque la punition du Kaiser se déchaina. D’après les explications que m’avait fourni le Kronprinz, il s’agissait de la parole du Léviathan qui indiquait que la danse avait commencé…Lui l’avais connu la colère de l’impératrice il y a longtemps de cela. Alors je n’avais pas à remettre en doute la véracité de ses paroles.

La suite fut plus surprenante, étant donné qu’Isis me demanda l’autorisation pour rejoindre seule le sombre monarque…D’après ce que j’avais put plus ou moins comprendre, elle avait passé cinq années dans le Mekai sans être jugée, ce qui veut dire qu’Hadès avait du garder un œil sur elle, mais je ne pouvais savoir si Isis disposait de rapport cordiaux ou non avec le sombre monarque. Dans le doute, un général doit estimer toutes les possibilités qui s’offrent a lui et choisir celle qui lui semblera la plus cohérente. Je devais faire confiance à Isis, avec un garde à vous aussi franc, elle devait vraiment avoir envie d’aller à la rencontre d’Hadès. Alors c’était que cela se passerait bien et qu’elle n’avait pas grand-chose à craindre…De toutes façon, après la démonstration de Poséidon, il est bien peu probable que le sombre monarque et ses ténébreux laquais n’ose lui faire du mal sous peine de subir le divin courroux du Kaiser.


« Allez y, je vous fais entièrement confiance, mais n’hésitez pas à faire appel a moi en cas de problème. »

Mon coté protecteur venait une nouvelle fois de prendre le dessus, mais peu importe, elle savait que j’étais comme ca et qu’elle ne pourrait y échapper. Au moins, j’étais capable d’offrir un soutien éternel, tant que je serais vivant en tout cas. Car je pouvais être vaincu moi aussi a n’importe quel moment, j’espérais que mon remplaçant serait aussi digne que moi de porté cette armure…Mais je ne devais pas avoir de si sombre pensées et je les chassais de mon esprit en secouant la tête. En effet, en tant que général, je me devais d’adopter un moral de battant qui correspondrait mieux à mon état d’esprit, celui de l’optimiste ! D’ailleurs, personne ne pourrait soupçonner de doute dans mon regard pour la simple raison qu’il n’existe pas. Je ne vis que pour le Kaiser et son Kronprinz. Ainsi, les marinas sont ma famille, ceux qui construirons le monde d’Utopia purifié des impurs, et enfin habitable et pur comme l’éden, ce que voulait notre leader…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypermyth.forum-actif.net/index.htm
Isis
Commandant Marin du Léviathan
Commandant Marin du Léviathan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 173
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 14/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
155/155  (155/155)
Point de Cosmos:
155/155  (155/155)
Point d'Exp total: 13

MessageSujet: Re: arriver d'un etranger   Sam 10 Mai - 12:45

Citation :
Légende:
Paroles d'Isis
Paroles de Léviathan

Narration

La confiance… Sentiment qui m’a bercé d’illusion par le passé… J’étais naïve et trop confiante par le passé et cela m’a attirer dans un piège du Dieu de la Guerre et du massacre : Arès ! Trompée par l’amour d’un être divin, trompée par ma propre personne, il était temps que je me reprenne en main. Je surveillais en silence tandis que j’étais toujours au grade à vous. Je connaissais assez le général de la sirène maléfique pour savoir qu’il préférait un bon salut militaire que de la façon dont je l’ai fais avec Poséidon. Mais je n’entretiens pas la même relation avec l’empereur des eaux et seigneur de l’Atlantide. Les cosmos présents ne m’inquiète pas car je sais que Poséidon veille en secret. En tant que membre de sa garde personnelle, je savais que je ne craignais rien au sein même du domaine de l’ébranleur de sol… Je me suis tout de même battue pour récupérer sa confiance, chose qui ,par le passé, était impossible. Tous les traitres étaient voués à mourir et le seigneur des Océans me l’avait montrer par son jugement il y a cinq ans. Le cosmos élevé de mon seigneur me fit quelque peu sourire. La sanction est tombé et je savais que les gold renégats allaient souffrir. Moi-même, j’ai souffert de la colère de celui que je protège et j’en suis encore pas mal ébranler. Même encore aujourd’hui. J’ai encore du mal à réaliser qu’il me refait confiance comme avant si ce n’est plus. Les cosmos présents aux côtés de sa majesté Hadès était les mêmes que ceux qui se trouvait aux côtés de l’empereur. Nul doute, il s’agit bien de Gold renégats. Je vais donc devoir faire très attention à ce que je vais faire et dire devant le sombre monarque avec qui j’entretiens de bons rapports. Ma vadrouille aux Enfers me permit d’être plus raisonnable et je n’avais d’ailleurs pas changer d’endroit. J’avais sauter dans le puits des âmes mais ne pouvait être juger, j’ai errer pendant cinq longues années tels un spectre de celui-ci sans pouvoir qui me raccroche d’Hadès. Ma prison de prédilection : la niche de Cerbère. Le chien à trois têtes m’avait amuser et il n’était parvenu à me manger. Lui qui était connu pour être capable de manger m’importe quel âme… Encore une fois, il à failli devant sa mission. Mais en même temps, vu que je n’ai jamais été jugée, il était logique qu’il ne puisse pas me dévorer… Mes rapports avec le sombre monarque était plutôt cordiaux. Il fut le seul à réellement me comprendre lors de mon errance… Mais je ne parviens pas à comprendre pourquoi les autres le juge de méchant alors que ce n’est pas le cas. Du moins, c’est ce que j’ai compris durant mes cinq années de ballade au sein des Enfers. Me remettant au repos, j’hoche la tête simplement avant de dire

« - Merci général ! »

Je disparais sans attendre. Je savais que le général de la sirène maléfique était protecteur avant que je disparaisse et il semble encore vouloir me protéger aujourd’hui. Pourtant, je suis maudite par le Léviathan. Je ne le contrôle pas et je sais qu’à la moindre occasion, il tentera tout pour me tuer et prendre le dessus. Quelque part, j’étais heureuse de savoir que même maudite, je dispose encore d’un soutien parmi mes supérieurs. Tout comme lui, je suis musicienne et cela ne changera pas de sitôt. En me dirigeant vers le lieu où se trouve Hadès et les autres renégats, un sourire satisfait apparu sur mon visage de jeune femme. Car même si j’ai vingt et un ans, mon corps reste celui d’une adolescente de seize ans.

Arrow Suite

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: arriver d'un etranger   

Revenir en haut Aller en bas
 
arriver d'un etranger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dowswell, Paul] Etranger à Berlin
» LA THEORIE DE L'ETRANGER AU POUVOIR EN AFRIQUE ?
» lettre ayant voyagé(loin)avant d'arriver à son destinataire
» UN ETRANGER DANS LA MAISON de Patricia MacDonald
» Minou : une brésilienne avec paris etranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Lost Saint :: Le monde RP :: Le royaume de Poséidon :: Les Sept piliers :: Pilier du Pacifique Nord-
Sauter vers: