Saint Seiya Lost Saint


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'incarnation d'un juge.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cide
Juge de la Wyvern, Etoile céleste Forte et Violente
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 37
Camps : Hadès
Date d'inscription : 31/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
225/225  (225/225)
Point de Cosmos:
225/225  (225/225)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 5:14

I. Présentation Personnelle :

- Qui êtes vous ? : Je m'appelle José et j'ai 28 ans. Fan depuis tout petit de saint seiya, je fais un retour aux sources en découvrant la saga hadés! Anecdote marrante j'ai prit Cide comme nom de personnage, c'est mon second prénom. C'est peu commun vous me direz.
Côté boulot, je trvaille de nuit dans un hôpital, et mes loisirs sont le vélo, la musique et le cinéma.

- Rôle choisi : le juge de la Wyvern.

- Comment avez vous connu ce forum: par la publicité sur le forum saint seiya anthologie ou j'incarne Cide de Mizar Wink



-----------


II. Présentation du Personnage :

- Nom/prénom : Cide de l'étoile de la force et de la violence.


- Description Physique (adulte): Cide est un jeune homme d'une vingtaine d'année, aux cheveux court de couleur brun. Ses yeux d'un vert émeraude, paraissent expressifs. Une lueur est toujours inscrite dans ses yeux et on pourrait confondre celà avec de la compassion. Son visage reflète une apparente douceur et son sourire sympathique ne trahisse rien de ce qui se passe à l'intérieur de ce personnage. Car se fier aux apprences chez cet être, est se tromper complètement!
La lueur au fond de ses yeux ne reflète que de l'assurance en lui-même. Son apparente douceur n'est dû qu'aux traits fins de son visage et son sourire est uniquement signe de fierté dû à son rang.
néanmois on sent bien que Cide est loin d'être ce que l'on peut voir au prime abord, car il émane de lui une sensation de mystère, surement renforcé par son constant sourire énigmatique. Sa taille et sa corpulence n'ont rien d'extraordianire. il est vrai que pour un être de son rang on aurait pu penser que sa musculature devrait être impressionnate... en fait Cide avait une stature moyenne, ni trés musclé, ni très grand.
Enfin de par sa posture et ses gestes, il dégageait une forme rare d'élégance. C'était comme s'il faisait attention au moindre de ses actes, il aimait donner une bonne image de lui, mais au fond... tout n'était que glace.

- Description Morale : Etant jeune, Cide était plutôt de nature réservé, timide et discret. Il parlait très peu, et n'avait que très peu d'amis. En réalité, il n'a eu qu'un seul véritable ami décédé depuis.
Suite aux évènements qui marquèrent sa vie, la dureté des choses a fait de lui un homme qui a su se "blinder". Il a réussi à éloigner toutes souffrances et ne connait plus la peine. Son coeur est devenu insensible à la mort et à la souffrance d'autrui mais en contre partie quelque chose d'interressant s'est développé en lui: Le sens de la justice et de l'équité.
Sans faire dans le sentiment et le social, Cide savait faire preuve de justice, même de la plus froide. Car chacun sait que la justice a plusieurs visage: la clémente qui tient compte des circonstances atténuantes, et celle qui est stricte, qui ne tient compte que des faits.
Cide préférait cette dernière forme de justice. Et lorsqu'il était amené à juger les querelles de la population, Cide faisait preuve d'un sens aigue de la justice et ne s'embarrassait plus des "circonstances atténuantes". Il jugeait simplement les faits.

Autres: Comme j'ai vu que le personnage du juge de la wyvern va être très dure à avoir je me lance à fond dans l'histire abordant chaque aspect du personnage en débutant par son enfance.

- Histoire de votre perso :



L'enfance d'un héros



..."Un bruit de pas irrégulier, une respiration saccadée et le corps d'un enfant qui s'écroule aux abords d'une clairiere...
Les premieres lueurs du jour se posèrent sur une petite île aux larges de la Grece. Les rayons du soleil traversèrent le feuillage d'une foret et vinrent carresser le visage cyanosé d'un jeune garçon..."



Cide nacquit dans une île proche du pays mythologique qu'est la Grèce, source de nombreuses légendes qui font réver les jeunes comme les plus anciens.
L'histoire commence pendant une nuit d'orage dans une maisonée non loin d'un petit village peuplé d'une petite centaine d'habitants.
Un couple assiste à l'accouchement d'une jeune femme dans une chambre relativement modeste, qui a fuit le continent pour donner naissance à son fils.

"Encore un petit effort Magdala, ton fils est en train de sortir... courage!!" répond la femme plus âgée.

L'accouchement se passe mal, la jeune femme victime d'une hémorragie massive, s'affaiblit à vue d'oeil, son teint se cyanose, ses lèvres blémissent et les forces la quittent progressivement.
Le mari de la sage femme improvisée assiste impuissant au désastre. Muni d'un vulgaire chiffon il essuit tant bien que mal le sang qui s'écoule abondemment de l'entre-jambe de la jeune femme.

"N'abandonne pas belle soeur, tu y es presque!!"
L'enfant n'est malheureusement qu'à moitié engagé, la tête ainsi qu'une épaule dépasse de la matrice maternelle. C'est alors, que dans ultime effort, Magdala expulse son enfant, et le nouveau né pousse presque aussitôt son premier cri.
Elle agite quasi inconsciemment ses bras pour le toucher, le saisir pour la première et la dernière fois.
Les yeux à moitié dans le vague, elle prononce ces dernières paroles:

"Je t'appellerai Cide... Nous vivrons tous les deux en paix Cide... Tu seras mon rayon de soleil pour l'éternité... je te verrai grandir et devenir un homme aussi fort que ton père... nous nous promènerons et nous profiterons tous les deux de cette merveilleuse histoire qu'est la vie... je t'aime tellement mon enfant..."
Elle soupira brusquement et ses lèvres s'immobilisèrent pour toujours.

Le couple pleura à chaudes larmes. La femme, se saisit de l'enfant et coupa le cordon ombilical qui séparait le nouveau né de sa défunte mère.
Quant au mari, il posa sa main sur les yeux inanimés de sa belle-soeur et les referma:

"Repose en paix Magdala. Anteia et moi, nous poursuivrons ton rêve. Cide ne sera jamais seul, nous l'élèverons, nous le soutiendrons, nous le protégerons, il sera nôtre fils et ton enfant à la fois..."

Le deuil fut pénible durant plusieurs jours, d'autant plus que Magdala faisait partie de la famille et qu'elle était décédée sous leurs yeux.
Damalis, le mari d'Anteia et beaufrère de Magdala décida de construire pour cette dernière un radeau ou il la déposerai aux larges des côtes afin qu'elle vogue par delà la mer jusqu'au royaume des morts.
Après s'être servi de branches d'une forêt avoisinante, l'embarcation fut construite et la cérémonie eut lieu quarante huit heures après le décès.

Les nouveaux parents de Cide formaient un jeune couple d'une trentaine d'années.
Lui, était grand, relativement costaud, ses cheveux étaient d'un noir ébène, il avait les yeux d'un vert intense et ses traits de visage s'étaient durcis à cause de sa modeste siuation: Travail et en récompense fatigue, étaient devenu son lot quotidien. Il apportait juste de quoi nourrir sa femme et lui.
Quant à cette dernière, elle avait une fine silhouète, de long cheveux blonds, des yeux couleur noisette et son visage aux traits fins reflétait une grande douceur naturelle.
A y voir de plus près, ils ne se ressemblaient pas vraiment, tant physiquement que caractèriellement. En résumé Damalis était plutôt spontané et fougueux alors qu' Antéia était de son côté, douce, réservée et patiente: En fait ils se complétaient parfaitement.

Lorsque Damalis regarda le nouveau né, il voyait en lui le portrait craché de son propre frère cadet, le père biologique.
Deplus Cide avait les mêmes yeux que sa famille. Il se reconnaissait lui même en lui et en vint facilement à le considérer comme son propre enfant.
Ce fut dans ces conditions que le petit être dénommé Cide vit le jour, et les débuts en tant que parents ne furent guére facile pour le couple qui jusque là, se croyait condamné à ne jamais avoir d'enfants.
Privé de lait maternel, les premiers temps Cide fut nourri au lait de chèvre: ses nouveaux parents étaient en réalité propriétaire d'une petite ferme à l'ouest du petit village, et étant donné la faible population de la commune, autant dire que chacun savait en détail la vie privée de son voisin. Ainsi les circonstance de la naissance de Cide n'échappèrent à personne, et les parents firent jurer à tous de ne jamais rien dire à leur enfant.
Cide grandit paisiblement dans cette petite bourgade éloignée de toute civilisation et à l'abris des conflits qui dévastaient le monde à cette époque là.
Les revenus du village provenaient essentiellement de l'agriculture et de l'élevage. Les parents de Cide qui étaient de pauvres fermiers disposaient d'une petite troupe d'animeaux: quelques poules, d'un coq, trois ou quatre vaches, et une dizaine de moutons.
La ferme avait par plusieurs reprises été attaqué par des animeaux sauvages, à savoir quelques renards et plusieurs loups, sûrement une meute qui devait provenir de la forêt et qui attaquait de nuit. Cela n'arrangeait évidemment pas les affaire de nôtre famille.
En parlant de famille j'oubliais de préciser que Cide resta fils unique, que très jeune il comença à aider ses parents dans la manutention de la ferme, que la petite troupe vivait de la vente des oeufs que leur pondaient leurs poules, du lait que leur fournissait leur trois vaches et leurs moutons, et parfois en cas de détresse financière il leur arrivait de vendre un de leurs animeaux à l'abatoire.

Avant de parler plus précisément de l'enfance de Cide, il convient de décrire plus largement son environnement.
Le village était situé au nord ouest de l'île, au pied d'une vaste foret qui s'étendait jusqu'à la côte. Un petit cours d'eau passait par là et se jetait dans la mer en traversant sinueusement la forêt en question.
Le village était constitué d'une petite église en son centre ou vivait le curé qui était à la fois homme d'église et maire de la petite commune.
De là partait tous les chemins qui arpentaient l'ensemble de la bourgade.
Autour de la maison de Dieu, quelques maisons s'agglutinaient de ci de là, toutes construites à peu de choses pres, à l'identique. Il y avait quelques artisans mais cela était assez rudimentaire: un boucher, un poissonier, une épicerie... et c'est tout. A côté de l'église il y avai aussi une petite officine qui servait de mairie au curé, histoire d'avoir un local ou stocker la paperasse et faire les quelques réunions qui s'imposaient.
L'école, elle, était situé au sud est, à l'opposé de la foret, et nôtre ferme était au nord ouest, la rivière la séparait quelque peu du reste du village.

La propriété de nos héros, constituait une demeure faite de pierre. Le rez de chaussé avait été enménagé en forme d'étable pour leurs vaches.
Un escalier sur le côté de la construction menait à l'étage qui était la partie habitable de la maison. Face à l'escalier il y avait le poulailler et à l'opposé, de l'autre côté de la maison se trouvais l'enclos pour les brebis qui faisait pratiquement face à la forêt.
Vers le nord s'étendait de vaste paturages ainsi qu'une agréable prairie ou le père de Cide en profitait pour faire paitre ses moutons.
A l'ouest, s'étendait la forêt, et au sud se trouvait le reste de la commune.


Dernière édition par Cide le Mar 1 Avr - 16:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cide
Juge de la Wyvern, Etoile céleste Forte et Violente
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 37
Camps : Hadès
Date d'inscription : 31/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
225/225  (225/225)
Point de Cosmos:
225/225  (225/225)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 5:18

"Cide, arrête de révasser et viens m'aider s'il te plait!"

"Tout de suite papa!"
Un jeune garçon qui entrait dans sa dixième année acourut vers son père et lui ouvrit l'enclos des brebis. Ce dernier avait passer la journée à faire paitre ses animeaux un peu plusloin au nord. Cide était un garçon brun aux yeux couleur émeraude, de taille moyenne pour un enfant de son âge, rien ne le distinguait vraiment des autres enfants du village. De condition modeste, il était habillé comme souvent très simplement.
Jusqu'à l'âge de ses cinq ans, le jeune Cide était chouchouté par ses parents. Il se plaisait à jouer avec les animeaux sauf avec les vaches qui le terrifiait lorsqu'elles s'approchaient de lui. Très tôt il s'était prit d'une affection débordante envers les animeaux en général et lorsqu'il décendait dans le village avec ses parents, il aimait caresser les chiens et les chats errants et se faisait du coup facilement gronder. Néanmoins il était distant quant aux relations humaines et fuyait le regard des adultes en se cachant derrière son père.

Au fur et à mesure que Cide grandissait, les premières difficultés se firent sentir: une bouche de plus à nourrir pour ces pauvres fermiers n'était pas chose évidente! Ainsi dés sa septième année, Cide entreprit d'aider ses parents dans de petites taches tout d'abord, puis au fur et à mesure que l'âge avançait, Cide devenait indispensable dans la vie de la ferme.
Au début il accompagnait son père dans les paturages avec les brebris et apprit progressivement à les faire paitre sans que ceux-ci ne se dispersent dans tous les sens.
A neuf ans il lui arrivait de remplacer son père quand celui-ci partait au marché pour vendre l'usufruit de la ferme.
A huit ans il avait apprit à traire les vaches, chose qui n'était pas si compliqué qu'il n'y paraissait au prime abord car à ses débuts Cide était impressionné par la taille gigantesque des bêtes.
Quant à la cueilette des oeufs, c'est ce qu'il avait apprit en premier et Cide s'amusait parfois à faire peur aux poules en leur courant après. Néanmoins la réprimande était comme toujours, houleuse.
Deux fois par semaines il faisait les marchés avec son père, sa petite tête angélique ameutait les passants qui riait lorsque Cide braillait pour leur faire vendre la marchandise!
Mais l'effet portait ses fruits et souvent son père lui disait en riant:

"Toi, mon fils, un jour tu seras commerçant!"
"Ca ne m'interresse pas!!" lui rétorquait comme toujours son fils.

Les amis de Cide ne se comptaient que sur les doigts d'une main parcequ'il était de nature réservé et timide mais parcequ'aussi il passait son temps libre à aider ses parents afin de subvenir aux besoins.
A l'école, Cide était très studieux, il y était entré à l'age de six ans. La matière qu'il le passionnait par dessus tout était l'histoire. Le jeune garçon se plaisait à imaginer le passé, il était plutot réveur et aimait à écouter les vieilles légendes tirées de la mythologie.
Souvent lorsqu'il se posait, il révassait et s'imaginait des histoires les plus farfelus ou il se voyait le protagoniste.
Un jour un ami de son père lui avait raconté qu'il y a tres longtemps de celà, des chevaliers aux pouvoirs fabuleux, au service de la justice étaient arrivés dans le village pour les aider à combattre des bandits et que la commune ne devait son salut qu'à leur divine intervention.
Il savait que ce n'était qu'une histoire mais il aimait s'imaginer être l'un d'eux.
Cide était très poche de sa mère, femme au foyer qui avait dédié sa vie à son enfant et à son mari. Elle s'occuppait des tâches ménagères, faisait la cuisine, s'employait à élever son fils et lorsqu'elle le pouvait, aidait son mari qui travaillait dure pour faire vivre sa famille. ce dernier était rarement à la maison et passait le plus clair de son temps à l'élevage. C'est aussi ce qui expliquait le fait que Cide se sentait un peu plus proche de sa mère que de son père.


Mais le jour arriva ou toute chose prit fin, ou la tranquilité du village fut bouleversé à tout jamais.
En début de soirée, le père de Cide arriva au domicile sans son troupeau, il avait monté péniblement les quelques marches extérieurs qui menait à l'étage laissant derriere lui plusieurs taches sombres qui rougissait les escaliers. Son visage était bien pale, il était blème. Il regagnait la maison familiale apres plus d'une heure de retard.
Alors qu'il posa sa main sur la poignée d'entrée, les cris au loin se mirent finalement à raisonner.


*Tout est finit, il sera bientôt trop tard...*
La porte s'ouvrit d'elle même, la mère de famille se tenait sur le seuil de la porte, affolée par les cris qui venait plus au sud, du village...! Elle avait voulu sortir et tomba nez à nez avec son mari, lorsqu'elle le vit, son visage se glaça d'effroi.

"Chéri!! Qu'est ce que tu as??" puis voyant la flèche qui était encore figée dans l'abdomen du chef de famille, elle hurla:
"Mon Dieu!! mais tu es bléssé!!! Qu'est ce qui se passe amour?? Rentres vite!!"
Elle saisit son époux par la taille et l'assit sur le fauteuil qui trainait non loin de l'entrée.
Cide qui était en train de diner, lacha ses couverts et accouru vers son père, les yeux remplit de larmes!!
"Papa! Papa!!! Qu'et ce que tu as???!!!"
Cide arrivant, sa mère avait prit soin de cacher la blessure de son père avec un manteau qui à l'origine était posé sur le même fauteuil, afin que son fils ne soit pas choqué.
Son père prit la parole pour la première fois:
"Ecoutez moi, nous n'avons pratiquement plus le temps. Des bandits sont arrivés par le nord en bateau en provenance du pays, et ils m'ont bléssés en me tirant cette maudite flèche... Je me suis trainé jusqu'ici tandis qu'ils se sont dirigés vers le village, prenant les positions afin d'empecher toute fuite impossible de la part des habitants et ils viennent tout juste de commencer l'assaut, nous n'avons que très peu de temps avant qu'il n'arive chez nous..."
Puis se tournant vers son épouse.
"Ce ne sont pas des bandits ordinaire, ils ont l'uniforme du sanctuaire, le jour est arrivé ou la vie de nôtre enfant est en danger, pars d'ici avec lui, protège le!...
Sa voix s'étouffa, ses yeux se fermèrent pour l'éternité.
Son épouse hurla et pleura toutes les larmes de son corps! Cide était désespéré, son père venait de mourir sous ses yeux!!
Des bruits suspects les arrachèrent cruellement de leurs lamentations. Des bruits de papas précipités, le cliquetis des armures se fesait de plus en plus proche, puis soudainement on tambourina violemment à la porte!
La mère de Cide se tourna vers son enfant, séchant rapidement ses yeux rougis par les pleurs, lui prit la main et l'enmena jusqu'a la piece du fond.
De là elle ouvrit une trappe qui donnait sur des marches menant au rez de chaussée, à une cave à vin qui donnait accès à l'extérieur. Elle fit descendre précipitemment Cide qui pleurait toujours.
"Cide, écoutes moi! Sauves toi vite!! Caches toi dans la forêt!! Sème les!!" Puis coupant cours aux protestations de Cide, elle ajouta: "Mon chéri, nous n'étions pas tes vrais parents!! Je suis désolé! Dépeche toi!! mais n'oublies pas que je t'ai toujours considéré comme mon propre fils!"
Le garçon était sous le choc...

Les bruits se faisaient déjà dans la maison, la mère de famille avait prit soin de fermer à double tour la dernière pièce.
Elle comprit la gravité de la situation, Poussa Cide vers le fond, ferma brutalement la trappe puis remit le tapis qui cachait le passage, par dessus. La porte s'ouvrit aussitôt...
Cide s'échappa par la porte de la petite cave et s'éloigna précipitament vers la forêt!
Par chance les soldats ne le suivirent pas, et il put regagner la forêt sans encombre...


... "Un bruit de pas irrégulier, une respiration saccadée et le corps d'un enfant qui s'écroule aux abords d'une clairiere...
Les premieres lueur du jour se posèrent sur une petite île aux larges de la Grece. Les rayons du soleil traverserent le feuillage d'une foret et vinrent carresser le visage cyanosé du jeune garçon."...




(à suivre...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Guerrier divin d'Alpha....dit Iceman
Guerrier divin d'Alpha....dit Iceman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Camps : Asgard
Date d'inscription : 27/11/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
201/201  (201/201)
Point de Cosmos:
205/205  (205/205)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 11:08

Heyyy Bienvenue Cide, tu reconnais mon pseudo ? ^^.

Pour moi ton BG me convient. Si Ody t'accorde son "Oui", je te validerais.

Bon jeu !

_________________

Il aimait la mort, elle aimait la vie,
Il vivait pour elle, elle est morte pour lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seiya
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 39
Camps : Athéna
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
203/203  (203/203)
Point de Cosmos:
211/211  (211/211)
Point d'Exp total: 16

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 11:29

bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 11:38

Bienvenu futur juge, pas la peine d'écrire plus à mon avis, c'est une très belle présentation.

Voilà bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cide
Juge de la Wyvern, Etoile céleste Forte et Violente
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 37
Camps : Hadès
Date d'inscription : 31/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
225/225  (225/225)
Point de Cosmos:
225/225  (225/225)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 12:05

Myst> Bien sûr que je me souviens de toi, lol. A vrai dire lorsque j'ai regardé l'espace pub du forum d'Antho et que j'ai vu ton nom en parenthse à côté, je suis allé voir le lien pour ce site. Et voilà ma présence Wink

Seiya> Merci pour ton accueil!
Iryké> Merci pour le compliment!


Dernière édition par Cide le Mar 1 Avr - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aries no Kiki
Chevalier d'or du Bélier
Chevalier d'or du Bélier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 24
Camps : Athéna
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 12:13

Bienvenue à toi, beau bg, bonne chance mais t'en auras pas besoin Wink

_________________

A toi mon maître, qui restera gravé dans mon cœur à jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griffon no Odysseus
Juge du Griffon, Etoile céleste de la valeur
Juge du Griffon, Etoile céleste de la valeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 26
Date d'inscription : 27/11/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
230/230  (230/230)
Point de Cosmos:
226/226  (226/226)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 13:35

Yopo ! Tout d'abord bienvenue Very Happy

Ensuite c'est certe une belle présentation mais je ne comprend pas tout ^^ Tu nous fait des belles descriptions dans ton Rp et dans la description physique tu balance deux lignes Smile

Voila moi je te demande de refaire ta description physique et c'est Good for me too Cool

_________________
Hadès-Sama...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiya-lostsaint.forums-actifs.net
Cide
Juge de la Wyvern, Etoile céleste Forte et Violente
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 37
Camps : Hadès
Date d'inscription : 31/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
225/225  (225/225)
Point de Cosmos:
225/225  (225/225)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 16:26

Ca y est j'ai édité la description physique. Est-ce suffisant?

merci pour l'accueil!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 16:34

C'est bcp mieux lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cide
Juge de la Wyvern, Etoile céleste Forte et Violente
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 37
Camps : Hadès
Date d'inscription : 31/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
225/225  (225/225)
Point de Cosmos:
225/225  (225/225)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 16:53

Résumé de l'histoire de mon perso:



Les premieres lueur du jour se posèrent sur une petite île aux larges de la Grece. Les rayons du soleil traverserent le feuillage d'une foret et vinrent carresser le visage cyanosé d'un jeune garçon.
Il devait avoir une douzaine d'année, il était vétu de haillons, sa peau était considérablement pale, son visage était bleme. Il ouvrit ses grands yeux vert et constata qu'au bout du sentier sinueux qu'il avait suivit, il y avait une petit clairiere en plein centre de la foret.
Il n'avait pas la force de se relever, trois jours durant il avait fuit ses agresseurs, il n'avait plus manger ni dormi, épuisé et enguourdi par le froid qu'il avait régné pendant la nuit, il venait de s'éffondrer sur les feuilles jaunies qui tapissaient le chemin.

*Pourquoi ce carnage? pourquoi le massacre de tant d'innocents...*
Cide était originaire d'un petit village à une dizaine de kilometres de là, il avait été adopté à la naissance par un couple de fermiers qui lui donnèrent le nom de Cide.
Pendant pres de dix ans ils l'élevèrent comme s'il s'agissait de leur propre enfant, ils vivaient simplement mais dans une joie de vivre partagé par tout un village. Malheureusement tout cela s'était finit dramatiquement il y avait de cela trois jours.

*Ces hommmes envoyé par le sanctuaire n'avait pas le droit de faire cela à des enfants!! Comment le sanctuaire pouvait-il s'octroyer le droit d'exterminer des innocents!!*
En plein milieu de la nuit, un groupe de soldats portant la tenue du sanctuaire, s'était imissé dans le village et avait començé à exterminer les enfants, et les villageois qui s'opposaient à eux, étaient irrémédiablement massacrés.
Grâce à l'aide de ses parents et peu de temps avant qu'eux mêmes soient tués, Cide avait réussi à se cacher.
Il parvint à leur échapper mais il était désormais seul, perdu et à bout de forces, il ne pensait plus retrouver l'énergie nécessaire pour continuer...

C'est alors qu'une aura bienveillante se fit ressentir. Un homme d'une vingtaine d'années en armure d'or se tenait au centre de la clairiere.
Cide posa ses yeux livides sur l'étranger.
Il était grand et mince, un sourire amicale esquissait son visage aux trait fins.
Ses yeux couleur noistte laissait transparaitre une immense sérénité mélé à une douceur soutenue dans le regard.
"Je t'ai enfin retrouvé, ne t'inquietes plus"!
Cide perdit connaissance...

A son réveil, l'étranger était toujours là mais ils ne se trouvaient plus dans la foret. Notre héros était allité prés d'un feu de cheminé dans une maisonnée faite de pierre.
Il y avait trois personnes dans la piece. Un couple de villageois et le chevalier d'or:
"Merci pour votre aide braves gens, je ne sais vraiment comment vous remercier! Si vous n'aviez pas été là ce garçon serait peut-etre mort"
"Sire Aioros c'est un honneur pour nous que de vous accueillir, nous ferons le necesaire pour que ce garçon malade s'en sorte, ne vous en souciez plus."
Aioros se tourna vers Cide et vit qu'il était réveillé.
"Comment vas tu mon ami?"
Cide ne parla pas il se sentait mieux, mais il avait peur de faire confiance en cet envoyé du sanctuaire.
"N'ai pas peur je ne te veux aucun mal... j'ai connu ton véritable père, tu sais... et tu lui ressemble beaucoup."
Cide n'en crut pas ses oreilles!
"Qui êtes vous et que me voulez vous?? Comment connaissiez vous mon père??"
Cide allait peut- etre enfin savoir les réponses aux multiples questions qu'il s'était posées sur ses origines.
"Ton père était un grand homme, c'était un chevalier tout comme moi, il fesait partie de la caste la plus puissante de l'ordre de la chevalerie. Ton père était lui aussi un chevalier d'or."
Ces révélations eurent l'éffet d'un coup de tonnerre!
"Mon père était chevalier d'or???!!! C'est incroyable!"
"C'est pourtant la stricte vérité. Ton père était le chevalier d'or du scorpion mais il s'est fait assasiné traitreusement par son disciple qui convoitait son armure.
Il a succédé à ton pere en tant que chevalier du scorpion, mais cet imposteur n'a en rien les qualités requises pour etre chevalier d'or ni même la puissance d'ailleurs. Etrangement le pope n'a rien fait à son encontre".

"J'ai encore du mal à y croire..."
"Ecoute Cide, il faut faire vite tu dois t'entrainer et reprendre l'armure de ton père. Cet imposteur a apprit ton existence et il a envoyé des émissaires pour te tuer. Heureusement qu'ils ne t'ont pas trouvé!"
Les choses devenaient plus claires! Alors la troupe de soldat qui avait massacré son village avait été envoyépar l'ennemi de son père!!
"Mais pourquoi veut-il me tuer?? je n'ai rien fait de mal!"
"Tout simplement parcequ'il a peur qu'un jour tu puise lui ravir l'armure du scorpion.
Maintenant que je t'ai retrouvé, je vais pouvoir t'initier au secret du cosmos...et tu pourras rendre justice à ton père"



L'entrainement commença quelques jours plus tard dans cette meme foret ou nos deux héros s'étaient rencontrés.
Et les mois passèrent, et à plusieurs reprises, Cide traversa des périodes de découragement. Ce que lui demandait Aioros était parfois tres dure.
"Aioros, pourquoi perds tu ton temps avec moi alors que tu pourrai éliminer assez facilement l'imposteur du scorpion?"
"Cide, je n'ai pa le droit de me battre contre un chevalier d'or, si jamais j'affrontais l'actuel détenteur de l'armure du scorpion je serai chatié par le pope luî même, et je serai radié de l'ordre de la chevalerie. Tu dois être notre bras armé Cide, Ton père et moi comptons beaucoup sur toi! Et chaque jour que Dieu fait, des innocents sont en danger à cause de ce tyran en armure d'or"
Mais Cide avait un formidable potentiel tout comme son père. Il pourrait etre chevalier d'or lui aussi. Meme si son adversaire serait protégé par une armure d'or qui accroit considérablement le cosmos, Cide lui, avait le potentiel.

Et finalemnt au bout de trois ans le grand jour était arrivé. Cide n'avait pas la puissance exact des chevaliers d'or mais il pensait que cela lui suffirait pour reprendre l'armure de son père. Comme le disait Aioros, chaque jour comptait, la vie d'innocents était en jeu!
La rencontre avait lieu dans cette meme foret ou tout avait commencé, à l'abris des regards du sanctuaire. Seul Aioros était le témoin de la scène.
"Alors Cide, te voilà enfin, depuis le temps que je te cherche, je vais enfin pouvoir te tuer! Que croyais tu en me lançant ce défi?? Que tu pourrai me vaincre??? LAISSE MOI RIRE!!! Je suis un chevalier expérimenté et je dispose d'une armure d'or!!
Cide fut saisi d'un affreux doute, et profitant de cette seconde d'inattention, son adversaire se précipita sur lui et le cribla de coups! Cide avait l'air dépassé par la vitesse du chevalier d'or!
"Par le venin du scorpion!!!"
Une balle énergétique frappa Cide au visage et l'envoya valser contre un arbre voisin qui se détruisit sous l'impact.
"Cide, tu vas rejoindre ton père d'ici peu de temps!"
Mais à sa grande surprise, Cide se releva et regarda son adversaire d'un air de défi!
"Ta puissance ne mérite pas l'armure que tu portes, tu mourras aujourd'hui."
De rage, le chevalier du scorpion lança de nouveau sa plus puissante attaque:
"Que le venin du scorpion te foudroie!"
Cide stoppa son attaque d'une seule main!!!
"C'est impossible!!!! comment as tu fais????"
"Tu te dis etre expérimenté, mais tu devrai savoir qu'une meme attaque ne marche jamais deux fois sur un chevalier!!"
"Cide même si tu neutralise mon attaque, les fait est que tu ne peux pas me toucher! L'armure d'or du scorpion me protège!!!
En guise de réponse, Cide s'élança vers son adversaire et de la paume de sa main droite jaillit un rayon foudroyant qui traversa l'espace les séparant et frappa violemment le chevalier d'or!!

Son adversaire, au sol fut saisi d'une térrassante douleur:
"C'est impossible!!! Il a réussi à me terrasser en un seul de ses coups!! Et l'armure du scorpion n'a pas même stoppé l'attaque!! Elle qui fait pourtant partie des plus résistantes de l'ordre!!"
Relève toi et subis mon courroux....!!!!!
Cette fois ci l'attaque frappa le chevalier en armure à quatre reprises et le propulsa contre un autre arbre qui se déracina sur le coup.
L'imposteur était en proie à de violentes douleurs, il était comme paralysé!!
"Pour tous les crimes que tu as commis, au nom des innocents que tu as massacré, je vais te tuer! Tu ne mérites pas la rédemption!"
Se relevant à grand peine le chevalier du scorpion s'écria:"Je ne peux pas mourrir je suis un chevalier d'or!!!! PAR LE VENIN DU SCORPION!!..."
"RAYON FOUDROYANT!!"

Un corps sans vie s'effondra. Le chevalier d'or venait de rendre l'âme, Cide à son tour perda l'équilibre touché par l'attaque mais aussi érinté par l'exploit qu'il venait d'accomplir. Il perdit connaissance.

Les jours passèrent et le grand jour ou Cide fut introduit dans la salle du grand pope arriva.
Cide accompagné de son mentor s'approcha du grand pope et s'agenouilla respectueusement au pied du seigneur du sanctuaire.
Mais aussitôt un atroce malaise s'empara du jeune garçon!
L'homme assis sur son trône à quelque mètres de lui dégageait un cosmos violent et ce n'est que trés durement que le pope s'adressa lui:

"Tu devrais avoir honte de te montrer face à moi, toi qui as tué l'une mes douze gardien!!"
Le coeur de Cide battait très fort, et Aioros lui même avait l'air stupéfait par la réaction du pope:
"Maître, que vous arrive-t-il?" s'écria le chevalier du sagittaire.
"Silence!!!" s'écria le seigneur des lieux.
"Ma décision est sans appel: Tu n'accédera jamais au rang de chevalier d'or à cause de ton outrage!! Hors de ma vue!!"

Cide avait voulu crier et clamer son innocence lui expliquer ce qui s'était réellement passer, lui parler de la véritable histoire de sa vie et des mauvaises actions du scorpion. Mais Aioros posa sa main sur l'épaule de son disciple:
"Ne t'en fais pas Cide, je lui parlerai ce soir de tout cela, je lui expliquerai tout en détail."Puis il ajouta comme pour lui-même:
"Il est vrai que le pope est devenu très bizarre, on ne dirai plus le même homme..."

Ce fut la dernière fois que Cide vit Aioros en vie. Car le soir même Aioros fut chassé du sanctuaire avec à ses bras un bébé et trouva la mort quelques heurs plus tard!
Nôtre héros n'avait plus d'autre choix que de s'enfuir vers son île natale, mais en lui naquit un dégout profond envers le sanctuaire, responsable de tous les malheures de sa vie, qui avait assassiné tant de gens proches à ses yeux!


Une dizaine d'années passèrent. Cide était devenu un homme respectable au sein même du village qui l'avait vu naître. Il l'avait reconstruit pierre par pierre avec l'aide des villages environnants et une nouvelle population s'y était installé depuis le massacre.
Devenu maire, il avait acquit un sens aigue de la justice, et ses citoyens venaient le voir pour régler les grandes querelles du village. Ses décisions étaient respectés par tout le monde.

Mais sa vie changea radicalement le jour ou apres une éclipse inexpliquée, une entité fusionna avec son âme: L'esprit mythologique de Rhadamanthe, le juge des morts.
Aprés sa défaite contre Athéna, Hadés préparait son grand retour sur terre, et Cide de par son talent combatif digne deplus grands chevaliers d'or et son sens de l'équité, avait été choisit pour être la nouvelle réincarnation du juge des enfers!!


Fin du résumé...

(Désolé pour les fautes de synaxe et d'ortographe durant le résumé, je n'ai plus le temps actuellement, mais je corrigerai celà, ce soir!)


Dernière édition par Cide le Mar 1 Avr - 17:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 17:33

Bienvenue à toi ^^

Juste une petite chose pour le résumé de ton histo, tu aurais donc tué Milo? Ou alors j'ai mal compris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cide
Juge de la Wyvern, Etoile céleste Forte et Violente
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 37
Camps : Hadès
Date d'inscription : 31/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
225/225  (225/225)
Point de Cosmos:
225/225  (225/225)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 17:36

Nan c'est le prédécésseur de Milo. C'est un résumé pour que mon perso ai une histoire légtime sur ce fofo. C'est pour ça que ce détail a pu ne pas être clair.
C'est une histoire qui s'étend sur plusieurs années: Pendant la révolte de sagacontre Shion, jusqu'à la défaite d'Hadés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 34
Date d'inscription : 15/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 5

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 18:16

Bienvenue sur le fofo^^

J'ai bien aimé ton histoire et ton résumé^^ Une dernière chose...

AMUSES-TOI BIEN^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griffon no Odysseus
Juge du Griffon, Etoile céleste de la valeur
Juge du Griffon, Etoile céleste de la valeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 26
Date d'inscription : 27/11/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
230/230  (230/230)
Point de Cosmos:
226/226  (226/226)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 18:25

Voila niquel pour les descriptions Very Happy
Je m'occupe de te validée Séléné te fera ton rang plus tard Wink

_________________
Hadès-Sama...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiya-lostsaint.forums-actifs.net
Cide
Juge de la Wyvern, Etoile céleste Forte et Violente
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 37
Camps : Hadès
Date d'inscription : 31/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
225/225  (225/225)
Point de Cosmos:
225/225  (225/225)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   Mar 1 Avr - 19:18

Merci beaucoup!!! Je ferai le nécéssaire pour ne pas vous décevoir! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'incarnation d'un juge.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'incarnation d'un juge.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le juge et l’assassin.
» Ne me juge pas par ton humeur
» [Jacq, Christian] Le Juge d'Égypte - Tome 3: La Justice du vizir
» Le juge et le pilote
» LE JUGE D'EGYPTE (Tome 1) LA PYRAMIDE ASSASSINEE de Christian Jacq

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Lost Saint :: Cotés membres :: Présentation :: Présentation Validées-
Sauter vers: