Saint Seiya Lost Saint


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Jeu 20 Mar - 13:08


Iryké regarda le pilier de l’océan du Pacifique Nord. Il était temps d’y aller, elle tourna alors sa tête vers le pilier central. Quelque chose se tramait à l’intérieur mais elle ne savait pas quoi. Elle sentait l’aura de son dieu et à ce qu’elle savait Poséidon avait convoqué Isis. Tout en marchant dans un silence total qu’Iryké avait instauré elle pensa à sa sœur d’arme.

*Isis pourquoi as-tu trahi notre dieu pour Arès. Qu’est ce qu’il t’a pris il y a 5 ans ? As-tu pensé à la réaction de notre souverain par rapport à ton acte irréfléchi ? Tu sais très bien que Poséidon n’aime pas les traîtres et tu sais combien j’ai souffert de la trahison de Kira pour justement ce dieu fourbe. Si dans la bonté d’âme de notre empereur tu as son pardon, il est sûr de ma part que tu passeras par le même chemin que moi quand Kira et moi nous nous sommes fiancés.*


Fermant les yeux un instant, au plus profond d’elle-même elle soupira. Rien ne pouvait montrer à ce moment même ce qu’elle ressentait. On pouvait voir un commandant qui avait l’air froid comme de la glace et pourtant à l’intérieur d’elle-même, tous ses souvenirs de marinas se mélangeaient. Et depuis peu d’autres sentiments nouveaux se mélangeaient et se battaient encore et toujours. Ce tiraillement était encore là, ce tiraillement qu’avait Isaak et ce tiraillement qu’à Camus. Est-ce que tout les véritables Maîtres du froid doit vivre avec ce poids ? Certainement… Si Ondine était encore là, elle irait se confiée de ses tourments mais le maître du commandant, l’ancienne élève de son général avait elle-même perdu la vie lors de la bataille entre Poséidon et Athéna.

De loin, le pilier central se dessinait et elle sentait, elle voyait. Quelqu’un était dans le plus solide monument d'Atlantide.


*Encore une épreuve de Poséidon* pensa t'elle.


Pendant le chemin qui mène à Atlantis, Iryké voyait les décors et les piliers qui entoure Atlantide. Pas très loin d’eux, on voyait facilement un autre pilier. De par sa stature il ressemblait plus à celui de l’Atlantique Nord. Elle pensa alors à Marck, Marck son frère d’arme avec qui elle a fait un entraînement quand elle était nouveau commandant face à Protée. Avec qui elle a pu faire la fête mais qui s’est détournée d’elle en apprenant ses fiançailles, encore et toujours avec Marck quand elle a combattu à ses côté et donnant sa vie pour qu’il terrasse leur ennemi. Il était comme un frère de sang, le seul commandant qui a pu voir sa véritable nature. Mais Marck lui aussi n’était plus là.


Enfin Iryké vit le palais de loin. Toujours aussi beau, toujours aussi majestueux. Elle sentait la présence de son dieu. Les cinq mariners étaient postés devant la porte d’entrée gardant respectueusement l’entrée du palais impérial.

Quelques minutes plus tard, Iryké monta les marches de l’édifice. Son regard était inébranlable. Au sommet elle se posta devant eux sans un regard, les ordres de Poséidon avaient été donnés et il attendait la délégation des deux divinités. Dans un ton autoritaire mélangé à une certaine douceur et sa voix cristalline, Iryké leur parla.

- Gardes ! Laissez nous entrer, Poséidon nous attend.

Sans un mot et dans une union parfaite, les cinq gardes se mit en position fixe et laissa passer le commandant de l’épaulard dans l’enceinte impériale.
Il y avait encore une grande porte à franchir. Au contraire de son retour, on pouvait à nouveau voir dans le palais, plus d’obscurité mais une lumière bien vive.
Iryké monta les dernières marches qui se trouvaient devant la grande porte marquée du sceau du dieu divin.


Les portes s’ouvrirent devant elle. Iryké voyait alors la silhouette de son dieu tout au fond de la salle. A sa gauche, il y avait Isis agenouillée devant leur souverain. A droite les surplis des deux chevaliers damnés et la toge de Shaka.
Le commandant parcourut les derniers mètres toujours aussi calme, sereine dans un silence qui marquait tant les guerriers du froid.


Elle s’agenouilla devant les marches qui précédés le trône de Poséidon espérant que les visiteurs en face autant car Poséidon était un dieu et le respect devant une divinité était obligatoire. Iryké baissa alors son visage, fermant les yeux sans aucun regard pour son ancienne sœur de pilier. Sa voix pleins de respect et d’admiration devant son dieu n’avait plus rien à voir avec la voix que les trois visiteurs avaient entendu précédemment.

- Mon souverain, voici Ariès no Mü et Gémini no Saga du monde d’Hadès ainsi que Shaka le Grand Pope représentant d’Athéna sur terre. Comme vous pouvez le constater, votre souhait a été accompli.


Iryké se tut toujours agenouiller, les yeux fermés attendant un mot de son souverain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aries No Mü
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 27
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
203/203  (203/203)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Mar 25 Mar - 1:31

…L’arrivé d’un saint et un spectacle immonde…


Shaka le seul avec Kanon qui est au saint des chevaliers d’or survécu a la tragédie de la guerre sainte qui fut l’œuvre de bien des désastres…
Des chevaliers d’ors qui avaient juré fidélité avaient trahis athéna d’autre qui avaient reprit la vie la reprirent a nouveau… certain d’entre eux étaient toujours fidèle d’autre la haïssait Saga en était la preuve…
Il donnerai tout pour pouvoir la détruire. Mais dans l’ombre d’autre la protège a leur manière.
La lumière de cette déesse était belle et bien présente, et se faisait ressentir…
Les anciens chevaliers de bronze avait reprit le flambeau et gardait le sanctuaire…

Mais dans tout cela certain souffraient des chevaliers bannis par leur déesse des chevaliers renié pour avoir tout tenté pour sauver le monde… perdre leur honneur et bien plus encore…
Parmi cela, Mû du bélier avait accepté son châtiment et savait que par sa résurrection une nouvelle chance s’offrais a lui de prouver sa fidélité.
Tout d’abord juré fidélité a Hades sama pour lui faire croire en sa bonne fois ensuite mené a bien une mission confier par celui-ci…
Ce qu’il était en train de mener jusqu’à l’arriver de ce chevalier d’or des temps ancien.
Cela le troubla le perturba, revoir cet homme qui était un ami lors de sa première vie…
Cela fit remonté bien des souvenirs et surtout celui de son allégeance a athéna…
Il décida de remédier a cela mais constata avec dégout un spectacle qu’il aurait aimer ne jamais voir
Saga des gémeaux s’agenouilla et demanda pardon pour son comportement. Cela jamais il ne l’aurait fait si Shaka n’était pas venu.
Mû détourna la tête de saga et avança, suivant la jeune Iryké le chemin était long, et Mû le savait, Kiki lui avait tout expliquer les merveilles de ce monde, mais jamais il n’avait imaginé cela




…Le chemin menant a Poséidon…




Iryké avait mentionné que pour rejoindre le dieu des océans cela serait long, alors Mû contemplait le paysage, voir au dessus de sa tête de l’océan et des espèces marine en tout genre cela relevai d’un rêve… et pour mû les rêves étaient des choses qu’il ne fallait négliger
Il marchait et voyait des petits poisson nager a un peux plus loin il était tout ce qu’il y a de plus calme et serein ne laissant montré son émerveillement et continuait a suivre la représentante par substitution de l’empereur…
Celle-ci avait il y a quelque instant subi les pouvoirs du bélier celui-ci tenait a s’en excuser il accéléra alors le pas et se plaça au coté de la jeune femme pour lui dire doucement et très poliment :

-Pardonné mon manque de manière de tout a l’heure, mais connaissant Saga, si je n’avait agit, vous auriez été violenté, et en tant que chevalier une femme ne dois être brutaliser je ne peux m’y résoudre… alors je vous faire mes excuse j’espère qu’elles seront accepté sinon j’en suis navré…

Mû se tu et avança mais reprit très rapidement

-Isaak votre maitre était un homme bon, au sens de l’honneur exemplaire, sa mémoire est bien garder avec vous… prenez soin garder son visage en souvenir…
Les souvenirs sont parfois les seul choses qu’il nous reste d’un être chère…

Mû se tu et ralenti se mettant a la hauteur de Shaka puis lui dit très spontanément

-Mon vieille ami heureux de te revoir bien que les conditions auraient été meilleure que cela ne m’aurait pas déplus…
J’espère…

Il ne fini même pas sa phrase qu’il vit Saga l’observer, puis il continua télépathiquement :

** J’espère très rapidement prêté a nouveau serment a sa majesté Athéna… **

Il ferma alors les yeux et avança suivant les cosmos des autres puis les réouvrient quelque minute plu tard… il admira un palais celui de l’empereur Poséidon…
Et Iryké les invitas a entré Mû ne se fit prié et mi le premier le pied dans cette immense palais.
Il avança et s’agenouilla

puis dit :

-Empereur je vous salut… Mû du bélier.

Puis il se redressa et attendit les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Mar 25 Mar - 15:43

Une chose était sûre, voir Saga s'agenouiller ainsi devant une personne qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam était quelque chose de très très rare, d'ailleurs, il ne l'aurait jamais fait sans l'intervention de Shaka et de son cosmos, c'était le chevalier d'or de la Vierge qui avait forcé le Gémeaux à s'agenouiller ainsi, chose que le surplis n'avait pas apprécié du tout, cela n'avait fait que le renforcer dans ses plans de vangeance car en ayant agit de la sorte, Shaka n'avait que corroboré les pensées de Saga, il était un rebut, un déchet qui ne méritait aucune considération, voilà ce que Saga ressentait alors que son ancien frère d'armes le forçait à poser un genoux au sol; il aurait pu laisser aller sa colère et montrer à Shaka qu'il ne fallait pas dépasser les bornes, mais il en avait déjà fait assez pour le moment, il devait garder son calme selon les directives d'Hadès-Sama...

Le commandant de l'épaulard invita alors les trois hommes à la suivre jusqu'au temple de Poséidon et ils se mirent en marche à la suite d'Iryké, allez savoir pourquoi, Saga se mit derrière tout le monde, ainsi il pouvait observer à loisir Shaka et Mü pendant le trajet qui les menaient vers Poséidon..
Le décor était magnifique, un paysage tel que celui-ci, on ne le retrouvait pas à la surface, et chacun pouvait s'extasier devant telle merveille...Sauf le surplis des Gémeaux, il n'avait pas la tête à admirer cela, il préférait focaliser son attention sur son compagnon de route et son ancien frère d'armes, sa mission passait avant tout autre chose, il ne les lachait donc pas du regard une seule seconde...



Saga remarqua alors que Mü se mit à la hauteur d'Iryké pour lui parler de manière assez discrète, ce que le surplis du Bélier pouvait dire au commandant de l'épaulard n'intéressait pas vraiment le surplis des Gémeaux mais tout de même, il suivait la discussion d'un air suspicieux bien qu'il ne puisse pas entendre un seul mot de ce qui se disait, mais bon, sans doute Mü devait il tenter de calmer un peu le jeu, cela ne serait pas étonnant venant de sa part..
Par contre, ce qui interloqua Saga, c'est la manière dont Mü vint ensuite parler au grand pope, là ça devenait très suspect, faire des messes basses avec l'ennemi n'était pas une façon d'agir très intelligente et Saga se rapprocha alors juste assez pour entendre quelques bribes de la conversation, et ce qu'il entendit ne lui plaisait pas du tout, mais le plus étrange, Mü avait cessé de parler lorsqu'il remarqua que Saga le surveillait, cela ne joua pas en sa faveur du tout, il devrait en référer à Hadès-Sama une fois de retour en enfer...

Tout le long du chemin, Saga avait gardé le silence, se contentant de marcher tranquillement tout en surveillant les agissements des autres personnes qui étaient avec lui, il était tellement concentré là-dessus que le trajet lui avait parut extrêmement court car voilà qu'il était déjà face au temple de Poséidon, il allait donc enfin rencontrer l'empereur des océans, le but de sa mission.
Une fois devant Poséidon, Mü s'agenouilla et se présenta au maître des lieux, se mettant alors à la même hauteur que le Bélier, Saga posa un genoux à terre et pencha la tête en avant, se présentant à son tour...
Chose intéressante, mais cela Poséidon le remarquerait sans problème, c'était le ressemblance que Saga avait avec Kanon...



"Je vous salue Poséidon, je me nomme Saga, surplis des Gémeaux au service de sa Majesté Hadès-Sama"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Grand Pope
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 32
Date d'inscription : 05/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total:

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Mar 25 Mar - 21:56

Ayant vérifié que aucun des nous ne portais d’armure, surement pour leur propre sécurité, la marina qui s’était présenté sous le nom d’Iryké allait nous conduire jusqu’à son maître afin que les négociations tant attendu puissent débuter. La colère de Saga montrait bien qu’il n’avait point changé même après sa mort et son revirement ne pouvait signifier qu’une chose, la présence d’un ennemi tel que moi ne lui présageait rien de bon quant à sa mission, il se devait de faire profil bas jusqu’à la fin des parlementations. Alors que l’on venait de se mettre en route, une chose des plus étranges se produisit, la cosmo-énergie de Poséidon, d’habitude si imposante disparu pendant quelques secondes…que pouvait-il bien se passer ? Un autre cosmos se trouvait avec le dieu des Océans mais la puissance de ce dernier occultait presque cette cosmo-énergie et je ne pu la distingué que dans l’effacement prompt de l’aura de l’Empereur.

Nous parcourions le territoire des marinas, un paysage presque divin, le corail se dessinait telle une peinture digne des plus grands maîtres sur la toile que formait les rochers tout autour de nous. Le reflet de l’eau dessinait sur le sol comme autant de lueurs dansantes dans le froid du sanctuaire sous-marin. Ce royaume idyllique ne semblait point avoir souffert des dégâts du temps ni de ceux des guerres qui l’avait ravagé. Ce qui me gênait toutefois, c’était de sentir la présence des habitants des profondeurs. Levant doucement le bras devant moi, une petite lueur s’en échappa ce qui me permit d’admirer le bal enchanteur des nymphes qui dansait autour de notre hôte. Je les regardais à présent, ne me souciant plus de rien d’autre si bien que je pu sentir leur étonnement quant au fait que je les ai remarqués. Comme a mon habitude, je gardais les yeux clos mais pu sentir que des choses se passaient autant près de moi que vers l’endroit où l’on se dirigeait. En effet, Mü s’excusait de son comportement mais il n’avait fait que protéger la marina de la fureur imbécile de l’ancien représentant des gémeaux, je me demandais quant à moi si la guerrière n’allait pas prendre l’acte protection venant d’un ennemi comme une insulte…
Ce dernier vînt alors me saluer avec tout le respect dont il avait toujours fait preuve durant le bon nombre d’années où l’on s’est côtoyé. Voila l’homme que je respectais autant pour sa force, son calme et sa sagesse. Il n’avait pas vraiment changé lui non plus mais en ce qui le concerne, je me suis toujours demandé comment un homme comme lui avait pu devenir un des pions du sombre monarque. Sous le regard inquisiteur de Saga, celui-ci s’arrêta et c’est un message télépathique que je reçus… mon ami voulait revenir auprès d’Athéna, cela ne pouvait être qu’un signe du destin mais il me fallait observer la plus grande prudence car les maléfices d’Hadès sont toujours à craindre. Il me fallait tout de même pouvoir accéder à sa requête au cas où il était sincère.
Dans le même temps, je continuais d’admirer le paysage, la silhouette des imposants piliers des sept océans donnant une allure de forteresse au royaume de Poséidon, des piliers que les chevaliers de bronze avaient réussi à détruire il y a déjà plusieurs années mais il ne semblait vraiment s’être passé dans cet endroit si paisible aujourd’hui. Soudain, mon attention se dirigea vers le pilier central du sanctuaire sous-marin, une cosmo-énergie s’en dégageait, une cosmo-énergie qui devait avoir atteint le 7ème sens…mais plus que cela, ce cosmos était étrange, il était de deux couleurs bien distincte, comme si deux esprits cohabitaient…

C’est alors que ma concentration fut interrompue par notre arrivée aux pieds du temple impressionnant de par son immensité, le temple de Poséidon. Les statues représentant le puissant Empereur jonchaient l’entrée et des sculptures imposantes ornaient le plafond de la bâtisse. Ce bâtiment, digne des plus grands de ce monde abritaient d’ailleurs le cosmos du dieu. Je sentis notre guide se prosterner devant son maître qui était d’ailleurs accompagné par une autre marina. Oui j’avais raison, il y avait bien deux cosmos présents dans le corps de cette jeune femme. D’ailleurs, c’était un cosmos bien distinct, un cosmos qui me ressemblait quelque peu… Ce cosmos ? C’était un sens qui lui manqué, un sens en moins qui lui donnait une énergie plus grande, une puissance phénoménale… était-elle aveugle ou faisait-elle comme moi, a savoir qu’elle fermait délibérément les yeux pour intensifier sa cosmo-énergie ?
Interrompu dans ma réflexion, je fais comme tout le monde et m’agenouille avec grâce devant le maître des lieux et après avoir attendu que chacun de mes anciens compagnons d’arme se présente, je fais de même.

« Divin Empereur des Océans, je me présente, Shaka, grand Pope du Sanctuaire et représentant de la déesse Athéna… »

Je prends une pose et toujours un genou à terre la tête incliner vers le sol pour ne point paraître désobligeant, continu mon discours.

« Ma présence ici, Oh tout puissant seigneur des mers est dans l’espoir de voir s’effacer un jour les querelles qui ont toujours entaché nos deux nations. Ma suzeraine nourri le vœu de réparer les fautes qui vous ont toujours opposé et c’est dans un esprit de paix fraternelle que je me tiens devant vous à ce jour. J’espère de tout cœur que nous pourrons trouver le moyen profitable autant pour la terre que pour les habitants des profondeurs de nous unir et ce pour la grandeur des deux royaumes. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis
Commandant Marin du Léviathan
Commandant Marin du Léviathan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 173
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 14/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
155/155  (155/155)
Point de Cosmos:
155/155  (155/155)
Point d'Exp total: 13

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Mer 26 Mar - 20:37

Le retour du Main Blade Winner en direction de la salle du trône avait été simpliste pour une aveugle telle que moi. Mais je suivais en silence l'empereur des mers. Je devais faire attention là où je marchais car je savais que je ne devais pas faire comme lorsque je suis arrivée un peu plus tôt. J'étais plus serein et plus sûre qu'avant mais pour cause. J'étais parvenue à récupérer la confiance de mon souverain. Plus jamais la confiance qu'il m'accorde ne sera mise en doute et pour ma part, j'ai très bien compris la leçon. Plus jamais, je ne me laisserais manipuler comme une vulgaire innocente. Il est vrai qu'avant, j'étais la plus jeune des marinas et c'est surêment encore le cas aujourd'hui... Peut-être mais c'est à vérifier. L'epreuve du pilier est terminée et j'étais encore mouillée mais cela n'importe peu. Il faudra plus que ça pour que je sois malade. On arrive à la salle du trône. Par respect, je me mis à gauche de mon empereur et je eme remets à genoux devant. La délégation arrive mais je ressens les différents cosmos. Deuox semblent aussi noir que le royaume des Enfers et l'autre, je le reconnais. Lors de ma venue, il y a cinq ans au Sanctuaire, il fut l'un des rares à ne rien dire. A l'époque, j'apportais une missive de la part de Poséidon... Enfin, vieux souvenir... Le temps ont changés maintenant. Rien n'est plus vraiment comme avant. Plus il se rapprochaient et plus j'avais l'impression de connaître les cosmos noirs. J'étais sûre que je les connaissaient. Lorsque Mü se présente, je sursaute légérement. Voilà où je les aient déjà rencontrés: au Sanctuaire. Puis vient Saga. Je tourne la tête et je regarde tout en voyant aucune lumière pénétrer mes yeux autrefois qui était important. Je savais que Saga ressemblait à Kanon puisque Kann m'avait avoué qu'il avait un frére jumeau. Ce fut le tour de Shaka, que j'avais reconnu. Je reste à genoux devant mon empereur. J'ai un profond respect pour lui et je le montre ouvertement. Il est mn empereur, mon souzerain... Rien ne pourra y changer... C'est alors que j'entends de nouveau la voix de l'ancien chevalier d'or de la Vierge. Je tourne la tête et je me dis que c'est une très mauvaise idée de parler sans attendre l'accord du maître des lieux. Je me demande comment va réagir l'empereur des flots. Je suis toujours à genoux devant celui qui venait de me rendre sa confiance et mon blason de commandant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net/
Marck
Général du Dragon des Mers
Général du Dragon des Mers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 14/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
201/201  (201/201)
Point d'Exp total: 1

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Ven 28 Mar - 21:59

Marck qui venait de terminer sa mission et recevoir sa nouvelle écaille était caché dans le temple de son dieu buvant du saké derrière une des poutres au fond du temple du mbw. Le cosmos du général ne se fit aucunement sentir car il savait très bien le cacher histoire de ne pas ce faire prendre par son dieu entrain de saccager sont temple priver. Entourer de deux bouteille vide de saké le général était comme on peu dire sou comme une botte.

Ahhh Iryké ma petite …hic… Iryké si tu savais comme tu me manque toi et ton sourire énergétique et ta bonne humeur, si seulement …hic… j’aurais été plus fort pour avoir us la force de te protéger comme je lavais promis, j’espère que tu seras me pardon de la ou tu es…hic… Isis ma petite sœur je me ..hic.. souviens le jour ou notre seigneur ma ordonner d’aller te chercher au quai pour t’amener au royaume de Poséidon….hic… mes petite sœur j’aimerais temps retourner dans le temps pour revoir vos tendre sourire me regarder.

Les penser du général fus interrompu lorsque deux personnes rentra dans le temple, l’un des deux cosmos était celui du seigneur des sept mers sa majesté Poséidon et l’autre lui était peu inconnu mais ne savais pas le replacer. Un mélange de celui d’un vieux compagnon d’arme Ororyn le commandant du Léviathan et celui de sa petite sœur Isis mais comment cela pouvais être possible. Le dieu pris place a sont trône sans sentir la présence du général qui était cacher derrière un piller continuant à boire son saké.
Lorsque quatre autres cosmos rentrèrent dans le temple quelque seconde après les deux premiers les deux premier était sombre et féroce il semblait être de l’armer de Hadès suivit d’un cosmos qui était celui d’un gold saint d’Athéna à dire le quel le général ne le savait pas car il ne connaît aucun d’entre eux sauf son ancien général Kanon qui a prit a place de son frère jumeau Saga. La quatrième personne était d’un cosmos calme des armées de Poséidon, la chaleur que ce cosmos dégât ressemblais fort a celui de Iryké mais, comment cela ce peu t-il elle n’est plus de se monde.

Le général se releva tranquillement pour ne pas ce faire sentir par sont dieu pour ne pas éveiller sa colère contre lui il n’avait pas la tête a cela. Durant que le général ce rapprocha les chevaliers se présentait tour à tour. Le premier de nommais Mu et le second Saga les deux était au service de Hadès de ce qu’il entendait suivit de Shaka chevalier d’or de la vierge et le nouveau grand pope du sanctuaire d’Athéna. Lorsque Marck entendit le nom de Saga il devait le voir a tout prit voir si la ressemblance était aussi vrai que tout le monde le dit.

Marck continua d’avancer juste qu’à apparaître au côté du trône là ou il aperçut le visage de Isis et de Iryké le choc fus si brutal pour lui qu’il en tombât sur une poutre. Marck ne broncha pas surprit de voir ce qui était si important a ces yeux être a nouveau là. Une fois stable il ce remit droit et prit la parole.

Hic..Pardonner mon intrusion majesté mais… hic… je suis de retour comme vous me l’avez demandé. Pardonner moi ..hic.. messieurs je suis le général du dragon des mers Marck Astreid au service du seigneur Poséidon…hic…

Marck déposa un genou au sol devant son dieu et remarqua qu'il avait encore la bouteille de saké dans la main, surpris il la cacha derrière son dos pour que son dieu ne la vois pas. Il se releva aussi tôt regardent les invités de sa majesté sans trop savoir ou mettre la bouteille au yeux de tousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siren no Sorrento
Général de la Sirene Maléfique
Général de la Sirene Maléfique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Sam 29 Mar - 5:37

La rumeur était donc vrai…Je l’avais perçut bien sur, mais j’en eu le sang glacé…Ou était passé la douce énergie de Pallas, amour et compassion la dominant, que j’avais put ressentir m’enveloppant totalement cinq ans auparavant ? Je ne pouvais le savoir, mais une chose est sure, pour que des chevaliers d’or du sanctuaire reviennent de nouveau en tant que Surplis, cela voulait dire qu’ils avaient du subir un sort peu enviable lors de leur jugement. Je savais que cela m’attendait a plus ou moins brève échéance selon l’heure de mon trépas, puisque j’approuvât mon seigneur dans l’envoie des armures d’or dans les enfers pour la destruction du mur des lamentations. Mais contrairement a eux, ma loyauté envers mon Kaiser m’empêcherait de le trahir, je préférerais le Tartare et les Titans aux sombres Cosmos des enfers et des surplis, ne voulant me soumettre aux juges des enfers et a la Sécharie Dame Pandore. J’avais trop d’honneur pour m’abaisser à ce genre de bassesse totalement abjecte. Maintenant, il ne restait plus qu’a en finir avec eux une bonne fois pour toute. Bien sur, je ne pouvais savoir ce qui trottait dans la tête du Kaiser et de son hôte Kronprinz, mais j’avais l’intention de faire entendre mon point de vue, mois qui fut le General le plus fidèle, j’aurais était jusqu’à la mort pour mon seigneur et su voir la trahison du Dragon des Mers, cet homme qui masqua son identité pour ne pas montré qu’il s’agissait en fait du saint des Gémeaux, ou plutôt de son frère jumeau, Kanon. Je n’avais désormais plus de raison de considéré cet homme comme un inférieur, car en servant fidèlement Pallas, il avait su prouvé qu’il était digne de porté l’armure des Gémeaux et que son honneur lui permettait maintenant de m’affronter. Par contre, l’une des sombres énergies cosmiques présente ressemblait fortement a celle que j’avais connu alors que je côtoyer le dragon des mers…Pas de doute, il ne pouvait s’agir que de son frère jumeau, Saga…Lui, comment avait t’il pu sombrer dans les ténèbres ? Je ne comprenais pas…Il me fallait en avoir le cœur net, cela ne pouvait continuer plus longtemps, car je ne saurais tolérer sa présence devant sa majesté avec une simple révérence…Non, cet homme allait souffrir pour avoir mis son valeureux frère dans son ombre, se donnant le beau rôle alors que sa trace cosmique prouvait aujourd’hui qu’il n’était qu’un vulgaire Judas aux services du plus offrant ! Le désir de vie et de revanche fut le plus fort et Saga se réincarnât en Spectre, comme les autres, il connaitrait les souffrances infligé par le Rosaire fabriqué par Asmita de la vierge. A ce moment, je ne réalisé pas que l’homme le plus proche de dieu, héros de la guerre qui prit place deux cent cinquante ans plutôt, était lui aussi devenu un spectre. J’étais aveugle…

Ainsi, placé en hauteur pour pouvoir contemplé la scène, personne ne semblait m’avoir remarqué : en effet, j’avais volontairement choisit de me placé sur une voute soutenue par deux pilier, recherchant de l’inspiration pour joué d’une meilleure façon le Crépuscule des Dieux de Wagner. La guerre approchait, j’avais le sentiment qu’elle serait décisive et que nous, les incompris, obtiendrait enfin satisfaction pour notre Kaiser. De plus, étant un véritable ami du Kronprinz, je ne pouvait qu’approuvé son retour aux affaire en tant que Poséidon et le servirait comme je le fit a l’époque, du mieux possible, en gardant la latitude de liberté d’action que tout les grands généraux moderne comme Rommel ou Patton s’offrirent. Un vainqueur sur les champs de batailles est celui qui applique intelligemment les ordres en faisant évoluer ses objectifs de manière ambitieuse mais réaliste. Ainsi, je n’hésitais pas à sortir de ce que les autres appellent le devoir de réserve lorsque je juger ceci nécessaire afin de faire respecter la divine personne qui était mon Kaiser ! Et ici, j’avais deux problème a géré : la présence du nouveau Dragon des Mers, un ancien commandant qui avait toujours étaient porté sur la bouteille et venait d’en faire une nouvelle démonstration devant les invités diplomatiques de notre glorieuse nation, la couvrant ainsi de honte, mais aussi Saga, le frère jumeau de Kanon. Oui, les deux Gémeaux se ressemblaient, mais en même temps, il y avait quelque chose de différent. L’apparence diabolique de mon ancien collègue n’était qu’un leurre qui dissimulé une véritable bonté et gentillesse qui ne fut percé que par très peu de personne chez les Marinas : nous étions tous trop fier et arrogant pour nous en rendre compte. Mais Saga semblait son inverse : un homme ayant masqué sous un faux semblant de bonté une haine et une rage incontrôlable. Il y avait eu Arles bien sur, mais pas seulement…Lorsque je regardais son regard, il avait osé poser ses yeux d’impie sur l’empereur, cela ne saurait être toléré ! Saga allait payer son insolence ici et maintenant ! Il me fallait décider qui obtiendrait le premier la punition qu’il mérité, mais mon attention fut quelques secondes détourné de ce spectacle par l’apparition d’Isis, celle qui était autre fois quelqu’un que je ne connu que peu mais dont je me senti proche. Nous étions les plus jeunes, je n’avais après tout que seize petites années pendant la guerre sainte précédente, mais aujourd’hui, la jeune fille, malgré son voyage dans l’Hadès, était devenu femme…Toutefois, elle semblait atteinte de cécité, probablement le châtiment que le Kaiser jugeât juste pour cette ancienne traitresse qui avait recherché à rejoindre la déité Belliciste. Je la trouvais pour ma part exagéré de part la jeunesse et l’inexpérience de la jeune Isis a cet époque, mais bien que j’évoquai personnellement son cas au Kronprinz, ce dernier ne voulu accédé a ma requête et je choisis de me plié a la volonté du Kaiser.


« Do…Ré…Mi…Fa…Sol…La…Si…Do… »

Murmurais-je pour moi-même, il me fallait prendre mon temps, me concentré et restait silencieux. Personne ne put m’entendre, et mon choix était fait alors que j’observais le pitoyable Dragon des Mers caché sa bouteille vide de Saké derrière son dos. Portant ma flûte dorée a mes lèvres, je jouât la première note qui ne raisonna que dans les oreilles de Marck, elle était si apaisante et douce qu’elle poussa son esprit a tombé dans le sommeil…Je me contentai d’une seule, dans son cas, cela devrait suffire à le mettre hors courses pour quelques instants, le temps que je m’occupe de Saga. J’offris un sourire a Isis, même atteinte de cécité, je savais qu’elle ressentirait les ondes produite par on instrument de musique et ainsi qu’elle tournerait probablement la tête vers ma position. Même si elle ne pouvait apercevoir les fins trais de mon visage, la douceur et la pureté de ma Cosmo Energie devrait suffire à lui faire comprendre que jamais mes intentions ne furent agressive a son égard. Il fallait maintenant que je m’occupe de Saga. Mon regard devint plus dur alors qu’il se portait sur le Spectre qui ne portait pas son surplis sur lui ! Néanmoins, il ne saurait être agressif devant un être que finalement je prenais en pitié, tout en sachant que le Surplis considérerait ceci comme une insulte a son statut. Je souris également à Iryké, laissant ainsi une part de suspenses sur mes véritables intentions, mais Saga allait connaitre le malheur de venir apporter la sombre parole sur notre territoire. Je ne savais pas ce que le Kaiser voulait exactement faire de sa proposition d’alliance, mais je ne pourrais moi jamais l’accepté, malgré que je ressentais que Pallas avaient changé…Celle que j’avais connu n’aurait jamais laissé ses anciens chevaliers être châtié d’une manière aussi abominable !

*Saga…Comment ose tu te présenter devant nous ainsi agenouiller ? Ce n’est pas dans cette position que tu dois te trouver actuellement…*

J’avais laissé dans mes notes suivantes ce message en imprimé, ses ondes, pires que des ultra-sons, n’étaient parvenu qu’aux oreilles du Surplis des Gémeaux. Je ne maitriser par l’art télépathique comme Mü et Shaka, mais j’étais parfaitement capable de donner a mes notes des messages particulier que je distiller dans les airs musicaux de ma flûte, recherchant a humilier le surplis. Ici, c’est le sanctuaire marin, mon antre, l’endroit ou je suis réellement chez moi…Maman, pardonne moi d’utilisé la musique pour faire le mal…Ou est tu actuellement ? Je n’ai de tes nouvelles depuis mon enfance, j’ose espérer que Papa ne t’a pas achevé… Je poussais mes notes à leur paroxysme en direction de Saga. Mes prunelles pourpres n’étaient plus visible, j’avais décidé de les clore pour ne pas m’imposer sa vue plus longtemps. Mes notes de musiques restait forte et puissante pour les oreilles de Saga, mais douce et apaisantes pour les autres protagonistes présent…Elle touchait directement le système nerveux du Surplis, recherchant a le forcer à se mettre face contre terre devant Poséidon…Saga était un maitre des manipulations d’esprit, je ne savais si mes notes avaient réellement emprise sur lui, mais au moins, j’aurais essayé de lui faire comprendre pourquoi il n’était clairement pas le bienvenue ici…

*Tu n’est qu’un être vil et sans parole Gemini no Saga, met donc ta face contre terre pour t’adresser a notre puissant seigneur, car il ne doit pas voir l’abjecte souillure de ton visage !*


Sans fournir plus d’explication, je cessai ma mélodie, rangeant ma flute dorée dans mon armure à l’encoche prévue à cet effet, puis je saute de mon perchoir pour atterrir a coté d’Iryké. Ainsi, mon attention est maintenant tournée vers l’ancien chevalier de la Vierge, Shaka…Je lui lance un regard d’incompréhension. Pourquoi Pallas a-t-elle abandonné ses anciens chevaliers ? Il devait le savoir, j’étais probablement son meilleur atout pour négocier avec Poséidon. Le Kronprinz m’avait écouté par le passé, mais le Kaiser n’en ferait qu’a ca tête lui, le chevalier allait probablement vite s’en rendre compte… Mon visage prit une expression neutre tandis que j’approchais enfin du trône du Kaiser, sans même porté attention a l’état de Dragon des Mers probablement, si mon tour avait fonctionné, dans les bras de Morphée…

« Mon seigneur, moi Sorrento de la Sirène Maléfique répond à votre appel et vous jure fidélité et abnégation pour le restant de ma vie ! »

Je me place comme a l’accoutumé au garde a vous ! Je suis un Général, mon honneur m’empêche de m’agenouiller devant quiconque, même le Kaiser. Apparemment, Marck n’avait guère cette notion, mais après tout, il n’était pas un germanique. J’ai de glorieux ainés a honoré et je tien a ne pas souiller leur héroïsme en me montrant faible. Croisant ensuite les bras derrière mon dos, je me retourne, toujours dans une position rigide, pour me montrer protecteur envers mon seigneur. Mon regard sondé Mü tendis que mon attention était tourné vers Isis : quand se décidera t’elle a adopté le vrai comportement d’un militaire et ne pas s’agenouiller comme un vulgaire serviteur ? Eux, les Généraux et Commandant, représenté l’élite des guerriers, et je savais qu’il me faudrait refaire son éducation, quitte a en faire une vrai machine a tué…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypermyth.forum-actif.net/index.htm
Poséidon
Dieu des Oceans
Dieu des Oceans
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 33
Date d'inscription : 03/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
405/405  (405/405)
Point d'Exp total: +5 XP

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Sam 29 Mar - 14:30

free music



* Poséidon demeure assis sur son trône. A sa gauche, le Commandant du Léviathan est agenouillé et demeure silencieuse. Puis, à sa droite, les surplis des Gémeaux et du Bélier trônent pitoyablement. La Toge du Chevalier d'Athéna est également présente. Son regard se pose d'abord sur les émissaires puis, à la fin, sur Iryké. Un long silence plane dans la salle tandis que l'Empereur des Mers et des Océans contemplent les invités d'un air stricte et sombre. Plus particulièrement, ses yeux se posent sur l'humain prénommé Saga. *


* Puis, Poséidon intensifia sa cosmo énergie. La lueur bleutée qui l'entoure est puissante et revêt l'aspect d'une enveloppe lumineuse qui encercle son corps. Ensuite, il ferme les yeux et observe les évènements qui ont eu lieu précédemment. *


Je comprends. Tandis que je mesurais la fidélité d'Isis par des épreuves, le Commandant de l'Épaulard s'est heurté à bien des difficultés avec les Émissaires de mon frère Hadès. Mü du Bélier a commencé les hostilités en paralysant ma chère Iryké et s'est permis de la tutoyer sans raison aucune. Quant à Saga, son comportement irrespectueux, sa colère inconcevable sont les signes d'une humanité décadente. Dire qu'il a osé se mesurer à un membre de ma garde est une preuve d'une impertinence sans limite. Son outrecuidance ne sera pas pardonnée et son arrogance ne sera jamais oubliée. Pourtant, je vais le laisser s'entretenir des raisons de sa visite...


* La Cosmo énergie de la Déité s'estompe progressivement. Lentement, l'enveloppe lumineuse disparaît et Poséidon contemple de nouveau les Émissaires du Seigneur Infernal d'un regard sensiblement furieux. Puis, il s'apaise lorsque sa tête se tourne vers Iryké. D'un simple coup d'oeil, il invite le Commandant de l'Épaulard à se diriger vers sa droite, devant les surplis et la toge. Ensuite, il attend d'entendre les raisons de la venu des émissaires. *


Le premier à intervenir est donc le Chevaler Renégat du Bélier. Malgré son apparent sentiment de noblesse, je n'oublie pas qu'il a levé la main sur un de mes Serviteurs. Ce geste ne peut être pardonné. En aucun cas, je dois me montrer compatissant envers les humains qui perturbent la tranquillité de mon domaine... Quelque soit ses motivations, il doit payer et je me chargerais de sa punition personnellement. Ainsi, Iryké sera vengée pour l'affront qu'elle a subi.


Le Deuxième émissaire de mon frère Hadès ressemble fortement au traître nommé Kanon. Pourtant, malgré sa similitude, il ne lui ressemble aucunement. Ainsi, il doit s'agir, sans aucun doute, de Saga. La noirceur de son cosmos et son attitude envers le Commandant de l'Épaulard est à l'image de sa déchéance. Je n'aurais donc aucun état d'âme ni aucun regrets à m'entretenir en privé avec ce chevalier. Cependant, pour mon frère Hadès, je vais lui autoriser de s'exprimer devant ma haute personne bien qu'il ne le mérite pas.



* Le regard de Poséidon ne s'éternise pas plus longtemps sur les émissaires du Seigneur Sombre. Néanmoins, son visage se tourne lentement tandis que ses mains se posent délicatement sur le rebord de son trône. Shaka de la Vierge, l'ambassadeur d'Athéna, adopte une position révérencieuse et plus en adéquation avec son rang. L'Empereur des Mers et des Océans écoute attentivement le discours du Chevalier d'Or. Puis, il hoche la tête et ferme les yeux. Puis, il les rouvre subitement tandis que son visage demeure impassible. Le ton de sa voix est non agressive mais elle demeure inflexible. *


Ambassadeur d'Athéna. J'ai bien entendu ta requête. retournes auprès d'Athéna et que ta bouche rapporte fidèlement ma réponse. Sa proposition a été entendu et noté. Une réponse lui sera fournie plus tard. Maintenant, quittes ce lieu sur le champ et ne reviens plus dans mon domaine sans ma divine autorisation.


* La divinité jette un rapide coup d'oeil au Commandant du Léviathan tandis qu'un évènement s'apprête à faire son apparition. Le successeur de Kanon vient de faire une entrée théâtrale qui n'est pas du goût de Poséidon. Saoul, Marck se présente devant son Empereur dans un état lamentable. L'Empereur se lève subitement et se dirige silencieusement vers le nouvel arrivant. Celui-ci semble être absorbé par un envoûtement musical que Poséidon ne connaît que trop bien. Sorrento est présent en ces lieux et observe attentivement la scène. Soudain, la Déité tend le plat de sa main gauche et envoie une déflagration cosmique sur le Général du Dragon des Mers. Celui-ci se retrouve alors soulevé dans les airs. Puis, sans qu'il ne puisse s'y attendre, le malheureux se retrouve enfoncé dans le pilier central. Une nouvelle fois, Poséidon envoie de nouveau une nouvelle attaque cosmique qui plaque l'Humain contre la colonne, lui causant une douleur intolérable tandis que ses os se broient progressivement. Le ton de la voix de Poséidon est sans appel: furieux, haineux, sa colère semble être sans borne. A aucun moment, il ne prend garde à sa chevalerie et à ses invités. *


Maudit sois tu misérable déchet ! Est-ce ainsi que tu oses te présenter devant moi ? Tu resteras emprisonné et tu souffriras mille douleurs ! Ne crois surtout pas que j'en ai fini avec toi car ton supplice ne fait que commencer !


* Toutefois, l'apparition de la Sirène maléfique tend à réprouver sa colère fulminante. Il se retourne gracieusement alors que les traits de la Furie se dissipe doucement sur son visage. Son guerrier le plus fidèle tente de faire assouplir la position de Saga. Puis, un sourire malveillant se dessine sur son visage à mesure qu'il observe le comportement du Surplis des Gémeaux. C'est alors qu'il entreprend de s'asseoir sur son trône. Ses deux mains s'entrecroise entre ses jambes tandis que ses yeux se closent. Sa voix s'apaise progressivement: elle redevient neutre et distante. *


Il semblerait qu'un envoyé de mon cher frère se présente dans notre Sanctuaire. Isis, va à la renconter de ce Specter. Enquis toi de son motif de visite. S'il ne te paraît point correct, prépares toi à l'expulser de ce lieu. Sorrento... Va rendre visite au Chevalier du Lion qui se présente à notre porte. Suis les même diierctves qu'Isis. Mü et Saga, j'oses éspérer que la venue du Spectre n'est point un évènement lié à notre rencontre. J'écoute votre proposition. Hâtez vous d'exposer votre offre car mon temps est précieux...


Dernière édition par Poséidon le Mer 2 Avr - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van
Général du Kraken
Général du Kraken
avatar

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 27
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Mer 2 Avr - 14:49

Une aura scintillante mais aussi dévastatrice à la fois se fit ressentir dans tout le sanctuaire sous-marin. Le jeune généraux ayant comme étoile protectrice le Kraken venait de refouler pour la seconde fois les marches de marbre du sanctuaire sous-marin. Il était partit à la recherche de son grand père et d'autres serviteurs de la déesse Athéna qu'il pourrait exécuter pour venger le seul être qui l'avait jamais aimé. Cet homme était tout pour Van et il n'était plus de ce monde. Avec toujours la même rengaine au plus profond de son coeur, le jeune homme passa par chacun des piliers pour voir si d'autres personnes étaient présentes.

Il ressentit alors qu'il était au pilier de l'Océan Indien en quête d'un frère d'arme éventuelle une concentration de plusieurs cosmo énergie dans le temple de son dieu. Il devait tout à Poséidon, sa vie, son écaille du Kraken et la puissance nécessaire à la destruction du sanctuaire. La douleur était tellement forte, que lorsqu'il y repensait il serrait le point et sa cosmo énergie augmentait énormemment à chaque fois. Il avança alors en direction du temple de son dieu, le seul dieu capable de comprendre a douleur. Il irait même jusqu'à défier les autres dieux et mourrir pour lui.

Il arriva alors devant les portes du temple qui était gardé par cinq gardiens. Deux hommes se mirent devant la porte et bloquèrent le passage au général. Van fronça alors les sourcils mais il ne prit pas la parole préférant agir. Il passa tout de même, les gardiens avancèrent pour le stopper mais ils virent alors que leurs jambes étaient gelés.

Il pénétra alors dans le temple. Des pas raisonnèrent dans l'enceinte du temple divin de Poséidon. Puis une aura jaune éclaira l'obscurité laissant apparaître Van du Kraken. Le jeune homme fier de sa position ne montra pas sa surprise à la vue de chevaliers ennemis présents mais son aspect physique changea considérablement. Ses cheveux devinrent gris alors que ces yeux devinrent rouge comme le sang. Il passa devant les autres personnes sans leur adresser le moindre geste puis il vînt s'agenouiller devant son empereur.

"Mon seigneur, votre fidèle serviteur est désormais à vos coté. Le kraken sera désormais votre arme."

Il tourna la tête vers les chevaliers puis il rajouta:

"Vous n'avez qu'à ordonner et je vous débarasse de ceux là."

La folie destructrice du Kraken était à présent sur le point d'exploser au contact des chevaliers d'ors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Ven 4 Avr - 10:41

Tout en marchant, Mü était venu vers Iryké afin de s’excuser de son comportement mais le hic, c’est qu’elle s’en fichait totalement de ses excuses. Tout ex chevalier d’or qu’il était. Même s’il était toujours du côté d’Athéna, il portait un surpli et ça c’était assez pour elle.
Même si son geste était noble, rien que le mot « femme » lui sortit par les yeux et elle fusilla du regard le chevalier qui aurait pu être glacé par son regard.




- Sachez surplis du bélier qui n’a pas de femmes dans les troupes de Poséidon. Il y a les généraux, les commandants et les mariners ! Je me fiche de ma condition physique et je ne veux plus entendre de votre bouche de tels âneries.


Ces mots étaient froids, secs et durs tout comme l’aurait été Isaak, elle vivait dans son souvenir et c’était ça le plus important même si Camus ne l’entendait de cette oreille. Elle ferma les yeux, serrant son poing ne montrant rien à part sa froideur et pourtant au fond d’elle, il était toujours présent et elle lui parlait souvent.
*Isaak, mon cher général, vous êtes mort pour notre seigneur et je n’ai jamais pu vous dire à quel point je vous admirais. Puissiez vous me pardonner où vous êtes de ce que je ressens, ce trouble qui vient encore à me tirrailler.*
Enfin il l’a laissa tranquille, Il pouvait peut être passer son message à Shaka comme il avait voulu le faire auparavant. Iryké fut soulagée quand il s’agenouilla devant Poséidon, mais il l’aurait du attendre que Poséidon lui donne l’autorisation de ce relever. Un acte qui paiera certainement cher.


Saga quant à lui avait été calme, il n’avait certainement pas supporter la pression que le grand Pope lui avait donné. Mais soit ! Tant qu’il se tient tranquille tout irait bien. Et en effet devant Poseidon, il fit preuve d’humilité restant à genoux devant le dieu des océans.

Quant au grand pope, il tient magnifiquement sa place avec un respect sans borne devant le maître des lieux de l’Atlantide. Mais malheureusement même s’il est grand pope, il aurait du attendre que Poséidon, lui donne l’autorisation de parler.
Ainsi donc, Shaka était venu pour négocier un acte de paix et voir une alliance possible.
Comment cela serait il possible alors que c’était eux qui avaient détruits le sanctuaire cinq ans plus tôt.
Les yeux toujours fermés, Iryké se tenait tranquille. Toujours sans aucune expression. Un petit caniche à sa niche dans un sens. Mais réellement, c’était ça. Elle obeissait aveuglement aux ordres de son dieu. C’était sa destinée.

Isis quant à elle se tenait à côté de Poséidon. Son test était terminé et elle l’avait passé haut la main. La connaissant et sa mesure à ne pensait qu’à elle, Iryké était éprouvée, choquée, scandalisée mais elle préféra restait sur ses positions et de tout garder en elle.Un traitre restera toujours un traitre pour elle. Ainsi Poséidon avait décidé de lui pardonner son acte de traîtrise. Est-ce que Poséidon devenait il bon ? Qu’est ce qu’il s’était passé afin qu’il change ainsi. ?

C’est à ce moment là, qu’Iryké sentit une aura, un cosmos qu’elle connaissait. Toujours inflexible, gardant son sang froid, elle bouillonnait en elle quand elle vit Marck recouvert de l’écaille du dragon des mers. Elle n’en revenait pas de le revoir, de l’entendre parler. Alors il était en vie ! Vivant, il était vivant ! Si elle aurait pu bouger elle lui aurait sauté au coup et le serrer dans ses bras, pleurant de le voir là. En elle-même ses mots résonnèrent.


*Marck… Marck… Mais qu’est ce que tu es devenu ? Pourquoi, je me suis sacrifiée pour te voir dans un état si lamentable ! Oh Marck, mon frère d’arme avec qui j’ai combattu, tu as bien changé mon ami.*


Son cœur était serré devoir l’état de son ami, il fallait qu’elle réagisse en levant doucement les paupières et y voir la bouteille de saké. Une fine couche de gel se déposa alors autour de la bouteille et dans un silence totale fit imploser celle-ci dans le petit glacier qu’elle avait construite. Elle savait très bien que les répercutions allait être terrible et cela arrivait plus tôt que prévu car sans rien comprendre, Marck fut terrasser par un doux sommeil qu’une seul personne pouvait faire. Elle le regarda alors avec un fin sourir, elle connaissait se sourir, qu’est ce qu’il mijotait ? Il mit alors sa flute traversière entre se lèvres et souffla.



Et entendit le son mélodieux de sa flûte. Iryké se doutait bien que quelque chose se passait surtout quand il ferma les yeux. En général ce n’était pas bon signe.
Il arrêta alors sa douce mélodie et vint se mettre aux côté du jeune commandant de l’épaulard.



Refermant ainsi les yeux, elle entendit les pas de Sorrente rejoindre son dieu. Lui-même avait changé, il ne posait plus un genou à terre comme par le passé. Que lui était il arrivé ? En tout cas le plus fidel des généraux, redonna à nouveau son allégeance tout comme chaque fidèl de Poséidon.

Le calme était enfin revenu, le seigneur des lieux plaçait tour à tour son regard sur les invités. Il resta un moment sur celui du jeune commandant du pilier de l’Arctique.
Elle sentit le cosmos de son souverain s’intensifier, elle savait que ce n’était pas Julian mais bel et bien Poséidon rien que par sa réaction.



Iryké ne comprit rien. Poséidon l’avait invité à venir à sa droite comme Isis était à sa gauche. Un acte de promotion, elle n’en revenait pas, elle passait directement à la garde personnel de Poséidon. Quel honneur...
Elle se releva alors et prit la direction des deux surplis et de la toge du grand pope. Tout en marchant et dans un silence profond, son écaille fit de nouveau apparition sur sa robe. L’honneur de passait dans sa garde personnel était hallucinantes et elle fut encore surprise.

Poséidon se remit à parler. Elle se doutait bien que les surplis aller être chatier de leur comportement cependant, même s'il savait tout car Poséidon voit tout et entend tout, il fallait quand même qu’elle réagisse car les colères de son souverain était impitoyable.

Quand à Shaka, la visite fut courte. Poséidon décida de le renvoyer directement chez lui.
Un marinas devait certainement se rendre chez lui afin de lui donner sa réponse.



[i]Ensuite sa colère s’abbatit sur Marck. Elle le voyait bien devant elle. Complètement endormi par l’effet de Sorrente. Elle vit alors, son frère d’arme, son compagnon de campagne se soulevait et partir s’éclater sur le MBW. Elle ferma les yeux ne montrant rien mais pourtant, pourtant… Elle avait mal pour lui. Il fallait qu’elle face quelque chose mais ce n’était pas le moment. Poséidon était trop en colère cependant, Sorrente était le seul à pouvoir le calmer et pour cause. Elle attendit alors que les choses se tassent prenant patience. Il fallait maintenant écouter les deux surplis afin de savoir pourquoi il venait sans avoir fait la demande auparavant. L’Atlantide n’était pas un moulin à vent et Iryké savait que trop bien que dans les autres lieux sacré, ils en étaient ainsi.

Néanmoins, tout comme son dieu, Iryké sentit l'arrivé de nouveaux visiteurs. son air toujours fermé elle ne pouvait supporter autant d'intrusion. Et son naturel à perdre patience revenait au galop mais Poséidon décida d'envoyer Sorrente accueillir le chevalier du lion à ce qu'elle avait pu comprendre, quand aux spectres, décidemment, il n'en faisait qu'à leurs tête. Où était passé les manières... Il n'y avait aucune politesse. Cela suffisait et l'empereur décida d'envoyer Isis.

Iryké restait là avec son suzerain, elle pourra alors écouter les propositions des suppots d'Hadès. Mais voilà qu'un dernier général arriva. Dans la pénombre, elle reconnu tout de suite l'armure et cette aura blanche pourtant le visage n'était pas le même. Isaak n'était plus et même si elle voyait son nouveau supérieur, il n'avait pas sa grandeur et pour le moment, tout ce qu'elle ressentait c'était de la friction. Elle pressentait un mauvais contact avec lui. Il fallait qu'elle le test plus tard à son pilier car il fallait qu'il soit digne de cet écaille. Rien que pour la mémoire de celui qui lui avait tout appris, pour celui qui lui avait sauvé la vie par deux fois. Pour l'instant il n'y avait qu'un Kraken et c'était Isaak.
Néanmoins, elle sentait une présence à côté de son nouveau supérieur, sans parler de ses cheveux gris et des ses yeux rouge, il y avait la même similitude qu'elle quand son côté obscure l'envahissait sauf que ses cheveux étaient plus pales, que ses yeux étaient un mélange de rouge et d'orange et que sa peau était presque cadavérique. C'était bizarre, vraiment bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aries No Mü
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 27
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
203/203  (203/203)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Dim 6 Avr - 13:20

Le bélier n’avait rien a répondre aux propos de la marina, de plus rien Mü en avait plus qu’asser que les marinas ne prennent au sérieux leur venu, Mü ne dit rien et garda le silence un long moment, le dieu parla mais Mü ne prit même pas la peine d’écouté il laissa cette tache a Saga, et Mü bien que réputé pour sa sagesse n’en avait que faire des marinas pour lui ils n’étaient bon a rien… il savait pertinemment que Poseidon accepterai l’alliance avec Athéna et non pas Hades alors il se tu…
Laissant tour a tour les invités se présenté et dire se qu’ils avaient a dire…
A quoi bon perdre son temps chez poséidon alors qu’Hades lui avait réellement besoin de ses services ?
Mü répondit alors à la demande du seigneur des mers :

- Pour les raisons de notre présence empereur je vous laisse discuté de cela avec Saga…


Mü toujours incliné fit quelque pas en arrière afin de se retrouver derrière le gémeau.
Puis il se tu et attendit…



(désolé de la longueur du texte mais je me sens pas bien du tout )

[i][center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Mer 9 Avr - 20:23

Maintenant qu'il s'était présenté au seigneur des océans, Saga attendait patiemment que ce dernier lui accorde la parole afin qu'il puisse énoncer clairement le but de la présence des surplis au sanctuaire sous-marin.
Shaka prit apparemment les devant en demandant une alliance entre le sanctuaire d'Athéna et celui de Poséidon, ainsi donc la déesse des arts et de la guerre avait elle aussi décidé de se faire des alliés, il faudrait parlementer ferme avec le monarque des océans afin de gagner sa confiance et une promesse de pacte.

En quelques instants, la salle du trône de Poséidon fut remplie par nombre de personnes, que ce soit des commandants ou bien des généraux, il faut dire que la venue de deux surplis et d'un chevalier d'or, ce n'était pas quelque chose que l'on pouvait voir tout les jours!
Soudain, une mélodie se fit entendre dans la salle, enfin, une mélodie aux oreilles de tous, excepté pour le surplis des Gémeaux, pour lui ce son lui vrillait les tympans et il semblait même qu'une voix lui parlait au travers de cette musique atroce..

Les paroles qu'il entendit n'étaient pas des plus sympathiques, loin de là; vu son état, Saga aurait été capable d'exploser de colère suite à ce qu'il venait d'entendre afin de montrer qu'il n'allait pas se laisser faire, mais non, il préférait garder son calme, ainsi il décida de contenir sa colère et de redevenir le Saga que tout le monde avait connu par le passé, posé et calme bien que la vengeance l'habite toujours.
La musique semblait vouloir l'obliger à ce qu'il se mette face contre terre, seulement voilà, attaquer Saga au niveau psychique, c'était un peu comme combattre Camus avec une attaque de glace, peine perdue donc, tout ce que l'on pu remarquer c'est que le surplis serra légèrement les dents tout en fermant les yeux, profitant ensuite de l'arrêt de cette horrible mélodie pour envoyer une réponse à son expéditeur par télépathie...

*Toi qui n'a jamais été abandonné par celui à qui tu a juré fidélité, tu ne peux me comprendre...*

Il y eu également l'intervention d'un alcoolique qui fut bien rapidement corrigé par Poséidon et l'arrivée d'une sorte de psychopathe qui déjà voulait se faire un plaisir de bouter les surplis hors du domaine, quelle attitude puérile.
Poséidon répondit alors enfin au grand pope, lui annonçant qu'il réfléchirait à cette proposition et remerciant ce dernier en lui ordonnant de quitter les lieux au plus vite, parfait, ainsi le Gémeaux allait pouvoir parler clairement et franchement.
Prenant la peine d'attendre que Shaka aie quitté les lieux, Saga allait prendre la parole, Mü lui se recula, laissant ainsi le Gémeaux face à face avec l'empereur des septs mers...

"Empereur Poséidon, la raison de notre présence ici est fort simple, votre frère, sa Majesté Hadès-Sama, souhaiterai conclure avec vous un pacte d'alliance entre nos camps respectifs, il est même prêt à se rendre ici personnellement afin de discuter des détails d'une telle décision..."

Il se tut ensuite, laissant ainsi le temps à Poséidon d'enregistrer ce qu'il venait de dire, reprenant ensuite la parole..

"Afin de vous aider dans votre décision, je me permet de vous rapeller que ce sont les chevaliers d'Athéna qui, il y a cinq ans, ont détruit votre Sanctuaire ainsi que tout les piliers, et je me dois de vous prévenir...Athéna compte maintenant dans ses rangs mon frère, Kanon, celui-là même qui s'était joué de vous à des fins personelles..."

Voilà, tout était dit, mais un élément imprévu fit son apparition, un spectre venait apparemment d'arriver au Sanctuaire sous-marin, aussitôt Poséidon questionna les surplis au sujet de ce nouvel arrivant sur son domaine, n'ayant pas été mit au courant de l'arrivée d'un renfort quelconque, Saga répondit franchement à son interlocuteur..

"Sa majesté Hadès-Sama ne m'a pas mit au courant de la venue d'un spectre, sans doute s'est-il trompé sur sa destination, je puis vous assurer que nous n'avons rien à voir avec lui"



[J'éditerai plus tard pour mettre des images]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siren no Sorrento
Général de la Sirene Maléfique
Général de la Sirene Maléfique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 05/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
200/200  (200/200)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Dim 13 Avr - 17:36

Ma douce mélodie n’avait guère suffit a sauvé le grade du dragon des mers, ancien comandant qui fut frappé par la vengeance de Poséidon qu’il venait en quelque sorte d’humilié devant tout le monde. Je gardais les yeux clôt, les bras croisé dans le dos devant mon dieu tandis que je me concentrer sur les Cosmos environnant. De nouvelle entrée allait bientôt se faire, aussi bien dans la salle que dans le sanctuaire sous-marin, et l’une d’entre elle m’était très familière. L’ancien Phoenix c’était donc rendu dans le sanctuaire sous marin. Je le connaissais depuis cinq longues années maintenant. Aucun doute, c’était moi qu’il était venu voir et personne d’autre. Pourtant, je fus perturbé par Saga qui était parvenu à résister tant bien que mal à l’enchantement de ma flute ! Ma mélodie fut trop courte pour réellement l’affecté et il me répondit par télépathie que j’étais incapable de le comprendre car mon dieu ne m’avait pas abandonné…Mais de quel droit pouvait-il affirmé ceci ? Après tout, en assassinant Shion du Bélier et devenant le Grand Pope a sa place, Saga avait abandonné sa déesse avant qu’elle n’en face de même ! Cet homme n’avait décidément aucun sens de l’honneur et ne mérité par d’être présent sur le sol de l’empereur Poséidon, mais pourtant il fallait bien le recevoir et je préféré laisser le Kaiser géré les éventuelles problèmes que l’on pourrait avoir avec lui. J’avais conscience de m’avoir fait un ennemi en utilisant se tour, mais à vrai dire, c’était vraiment ce que j’avais recherché…Le Kaiser ne s’allierait probablement pas avec les Spectres d’Hadès alors qu’il envoya les armures d’ors aux chevaliers cinq ans plutôt pour la destruction du mur des lamentations ! Non il y avait quelque chose qui clochait, mais je ne recherchais pas a le savoir, ayant une confiance aveugle envers mon dieu.

Un nouveau général fit son apparition dans la pièce. Il s’agissait de Van, le général du Kraken et remplaçant d’Isaak. Iryké ne supporterait probablement pas de voir son grand modèle spirituel être remplacé, mais les morts se devait de laissé leur place aux vivants dans le cycle immuable de la vie. J’avais rouvert les yeux et mes prunelles pourpres c’étaient posé sur le nouveau général, il semblait assez curieux dans le sens ou il rappeler vaguement Arlès. Avec Saga dans la pièce, cela risquait fortement de mal tourné…Mais je savais que mon rôle ici allait bientôt s’achevé, ainsi je préféré ne pas faire de commentaire a sa phrase stupide, affirmer qu’il était prêt a tué les hôtes présent, c’était d’une maladresse diplomatique tellement ridicule que Poséidon allait probablement le châtié comme il l’avait fait avec Marck… Ce qui ferait plaisir a l’Epaulard. Le regard qu’elle lança a Isis en venant s’installé a coté de Poséidon ne m’échappa pas, mais jamais je ne laisserais les commandants se battre entre eux. Si la porteuse de l’épée du roi des vents se décidé a levé la main sur Isis, alors elle ne me laisserait d’autre choix que de l’éliminer au nom de l’ordre dans le sanctuaire…Après tout, elle admirait tellement Isaak qu’elle était bien mal placé pour donné des leçons de fidélité, même moi je l’était, puisque l’énergie d’Athéna était parvenu a touché mon cœur de soldat…Mais quelque part, ce n’était guère si étonnant, j’avais toujours préféré la musique a la guerre, mais naturellement doué dans les deux domaines, je les avaient combiné aux services de mon seigneur.

Les ordres du Kaiser ne se firent guère attendre. Un Spectre venait d’apparaitre au sanctuaire sous marin, une simple étoile Terrestre, bref rien de sérieux. Avec l’apparition d’Ikki, cela faisait deux nouveaux visiteurs, il fallait croire que tout le monde prenait notre sanctuaire pour un moulin. Je n’avais aucune crainte pour Ikki, et connaissant mes affinités avec lui, le Kaiser fit le juste choix de m’envoyer le rencontrer tandis qu’Isis aurait de quoi s’amuser avec le spectre terrestre. Bien, sa volonté serait faite puisqu’il était l’empereur…Mais j’allais tout de même prendre une initiative. Puisque Shaka venait d’être congédié, autant le raccompagné en guise de bonne fois, histoire qu’il n’est pas d’ennui sur le voyage du retour, mais aussi pour veillez a ce qu’il ne nous recherche pas d’ennui…


« Qu’il en soit ainsi ! Mon seigneur, je prends l’initiative de raccompagner le Grand Pope a l’entrée du sanctuaire en compagnie d’Isis. Ainsi, les Athéniens ne pourrons nous accusé d’avoir négligé sa sécurité. Seigneur Shaka, si vous voulez bien nous suivre… »

Privé de vue, Isis ne pouvait se fié qu’a notre trace cosmique ou au bruit de nos pas pour nous suivre, mais je savais qu’elle n’aurait aucun mal de nous rejoindre. Celle qui fut la plus pure dans notre armée, elle était encore plus jeune que moi, mais d’une petite année seulement. Que restait t’il de l’époque ou j’avais veillez sur elle alors qu’elle sombrait près de mon pilier ? Plus grand-chose…L’icône de pureté de notre sanctuaire avait été trahi par celui qu’elle aimait et utilisé comme pantin par le belliciste. Elle était devenu plus dure et devait porter le fardeau du Léviathan jusqu'à sa mort, qu’elle bien triste fardeau pour une simple jeune fille….Mais néanmoins, je ne me laissais plus allez a de la mélancolie, les décisions du Kaiser son juste et je n’ai pas a les contesté. Prenant les devants, d’un pas lent pour permettre a la commandante de me suivre sans problème, j’attendais que nous puissions partir pour l’entré et voir ce spectre de plus près…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypermyth.forum-actif.net/index.htm
Isis
Commandant Marin du Léviathan
Commandant Marin du Léviathan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 173
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 14/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
155/155  (155/155)
Point de Cosmos:
155/155  (155/155)
Point d'Exp total: 13

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Mar 15 Avr - 18:11

Ainsi dont mon propre camp me reservait des surprises. Entre le regard que manifestait Iryké à mon égard que je ressentais me fait plus ou moins comprendre ma position et l'arrivée de deux personnes que je connaissais. Décidement, je suis surprise par ce juste retour des choses. N'ayant pas ressenti le cosmos de Marck, je reste aux côtés de celui qui venait de me nommer dans sa garde personnel et j'en suis bien entendu bien plus qu'honnorer. Mais je sentais une présence qui me fit sortir de mn état attentive envers le seigneur. Me relevant en ne prononçant aucune parole, je me tourne vers le pilier où se trouvait Marck. J'entendais une respiration et ma méfiance était présente. Je me tais
et des bruits de pas se fait entendre. Je suis peut-être aveugle mais je dispse de sens bien plus aiguisés que les autres combattants présents. Shaka n'est plus un combattant puisqu'il est Grand Pope et par conséquent. Mais je fus bien plus que surprise en entendant la voix que j'ai connu la première fois que je suis arrivée parmi les Marinas de l'Empire. Posant mes yeux aveugle sur lui, mon odorat ne me trompe pas. L'odeur du général était bien celle de l'alcool. Comment avait-il pu en arriver là ? Je ne fais que rester concentré sur ce qui se passait dans la pièce et les éventuels intrus qui se manifestait à l'entrée de ce lieu sacré. Mais j'entendis quelques mots qui ne fut que de simples murmures, je me tourne en levant les yeux. J'avais repérer la siréne maléfique par l'intermédiaire de la musique. Je suis moi aussi une musicienne mais je ne joue pas le même instrument. Restant attentive, je manifeste un petit sourire presque dissimulé avant de faire un signe de tête à l'un des généraux que je respectais le plus, même lors de mon ancienne vie. Croisant les bras, je restais attentive tandis que je me trouvais à la gauche de Poséidon. Ma position à ses côtés révelait mon rang nouvellement confier par le suzerain des océans. La musique si délicate que manifestait le général de la Siréne ne me permit que de baisser quelque peu ma garde et ma méfiance. Mais par respect pour le plus ancien général, je me devais de le saluer. Je n'étais pas germanique mais j'ai appris beaucoup de choses à travers les livres que je lisais autrefois lorsque ma destinée pouvait encore me le permettre. Je me mis ainsi au garde à vous de manière presque instinctive. J'avais par le passsé saluer celui-ci de la même manière alors qu'Isaak vulait absolument que l'on s'agenouille devant lui. Mais désormais, je ne dépends que de l'empereur lui-même et plus aucun général ne pourra se permettre de me donner des ordres. Lorsque sa majesté des Mers prit la parole, je gardais ma position de garde à vous tandis qu'il venait de demander à Shaka, ancien chevalier d'Or de la Vierge de quitter les lieux. Mais je me perdis quelque peu dans mes pensées aprés avoir relaché mon garde à vous. C'est alors qu'elle est nommé devant l'assemblée ce qui lui fit reprendre pieds sur Terre. Je tourne ma tête vers l'empereur en écoutant les ordres. Tient, tient, je ressens le cosmos du spectre. Que vient-il donc faire par ici ? C'est à moi de le découvrir.Une fois, les ordres donnés, je me mis à avancer et à descendre les marches qui séparaient le trône de la salle. Une fois en bas, je fis face au cadet des divins fréres et je m'agenouille devant celui qui m'a redonner sa confiance.


« - Je m'y rends sur le champ, majesté ... »

Je me reléve et je ressens un cosmos froid et distant mais néanmoins marina: aucun doute, il s'agissait du Kraken. Pour avoir été sous le service d'Isaak, je pourrais que trop reconnaître ce cosmos que j'avais autrefois affronter. Je le ressentis au pilier de l'océan Indien qui fut celui de Krishna mais aussi celui de mon réveil. Je sentais que quelque chose clochait avec son cosmso mais je ne parvenais pas à découvrir quoi... Je finirais bien à m'en rendre compte plus tard. Me trouvant en bas des quelques marches, je fermis les yeux quelque secondes afin de repérer avec plus de précision les intrus. Il suffit de quelques secondes pour en trouver la trace cosmique. Je n'étais pas assez rapide et j'allais devoir m'entraîner afin de devenir plus apte à protéger Poséidon.Ce fut le moment où Sorrento prit la parole. Je le suivis sans attendre. Ma destination:le pilier de l'océan Atlantique Nord, domaine du Dragon des Mers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net/
Marck
Général du Dragon des Mers
Général du Dragon des Mers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 14/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
201/201  (201/201)
Point d'Exp total: 1

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Jeu 17 Avr - 22:16

L'entrée en scène du général avait fait fureur tout le monde le regarda étrangement. L'ambiance était calme lorsque une jolie mélodie parcourra le temple au complet sauf ce que les chevalier ici présent ne savait pas c'est quelle était destiné au général qui était ivre mort devant son dieu qui était une grande erreur. La mélodie endormie Marck sur le coup. Mais la colère de son dieu était trop grande pour le léser dans l'état qu'il était présentement .

Soudain, la Déité tend le plat de sa main gauche et envoie une déflagration cosmique sur le Général du Dragon des Mers. Celui-ci se retrouve alors soulevé dans les airs. Puis, sans qu'il ne puisse s'y attendre, le malheureux se retrouve enfoncé dans le pilier central. Une nouvelle fois, Poséidon envoie de nouveau une nouvelle attaque cosmique qui plaque l'Humain contre la colonne, lui causant une douleur intolérable tandis que ses os se broient progressivement. Le ton de la voix de Poséidon est sans appel: furieux, haineux, sa colère semble être sans borne. A aucun moment, il ne prend garde à sa chevalerie et à ses invités. *


Maudit sois tu misérable déchet ! Est-ce ainsi que tu oses te présenter devant moi ? Tu resteras emprisonné et tu souffriras mille douleurs ! Ne crois surtout pas que j'en ai fini avec toi car ton supplice ne fait que commencer !

L'impact n'avait pas d'autre choix que d'être brusque et douloureuse pour le général, sur le coup du piller Marck reprit conscience et semblait être perdu plutôt sonner par le choc et la douleur. Le corps du général tomba sur le sol au côté du commandant de l'épaulard Iryké.

Marck leva la tête et la regarda, il aperçut sont erreur lorsqu'il vit les yeux de sa petite soeur effrayer de le voir in ci.

D'une légère voix Marck lui parla rapidement :

Pardon...hic.. pardonne moi je n'ai pas su te protéger comme je te l'ai promis.

Marck ce releva déposa à nouveau le genou au sol sans regarder son dieu remplie de colère devant l'attitude de l'un de c'est général.

Majesté mes excuse ne vous serviront a rien je le sais bien, sauf que je vous les présente tous de même ... Pardon majesté cela ne ce reproduira plus soyer sans sur vous savez que je n'ai qu'une parole même si je n'ai pas l'air crédible présentement mais j'ai encore ma conscience.

Le général leva les yeux quelque seconde pour apercevoir Isis passer a c'est côté en direction de la sortit du temple. Comme il a fait à Iryké Marck s'adressa à sa seconde petite soeur qui était rendu aveugle. Malgré son état il l'avait remarqué tous de même que quelques choses clochait.

Pardon Isis toi aussi je n'ai pas su tenir ma promesse de te protéger, je suis heureux de te revoir tous de même.

Les mots du général était rapide et cohérent plutôt surprenant pour un ivrogne. Marck ne savait plus trop quoi penser ou quoi faire quelque s'un partait d'autre restait sauf une chose est sûr il devait parler a Iryké.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poséidon
Dieu des Oceans
Dieu des Oceans
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 33
Date d'inscription : 03/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
405/405  (405/405)
Point d'Exp total: +5 XP

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Dim 20 Avr - 11:14

* Poséidon observe l'entrée de son second Général. Ainsi, Van du Kraken fait son apparition. La Déité note le changement physique de son nouveau protecteur: ses longs cheveux deviennent gris tandis que son regard devient de braise. Puis, il incline doucement la tête en guise de bienvenue tandis que le Kraken prête serment de fidélité et lui propose de se débarrasser des deux Spectres. *


Van du Kraken... Ainsi, tu as répondu à mon appel et tu es venu en ces lieux. Sois donc la bienvenue et prends part à notre réunion. Je n'ai nul besoin de toi pour le moment. En conséquence, reste en ces lieux et à ma disposition le cas échéant. Je te prierais également de te calmer: il n'y a aucune raison de céder à la colère et à l'emportement. Après tout, ne sommes nous pas entre gens civilisés ?


* La dernière phrase résonne comme une pique envers les deux renégats. Avant que le Dieu des Mers et des Océans n'écoute la proposition des Spectres, il jette un regard en biais en direction d'Iryké, le Commandant de l'Épaulard. Rien ne semble lui échapper mais il opte pour détourner le regard. Ainsi, ses yeux se posent froidement sur les deux spectres. Néanmoins, il ne peut laisser passer une telle pensée germer dans l'esprit de sa fidèle. Pour cette raison, il envoie un message télépathique à Iryké. Le ton de sa voix demeure pour le moment calme et raisonnable. Mais y pointe tout de même une colère naissante. En quelques sortes, Poséidon dresse un avertissement envers son Commandant. *


" Quel est ce regard froid jeté sur la personne d'Isis ma chère Iryké ? J'ose espérer que tu ne remets pas en cause mes choix... Après cette réunion, nous en discuterons..."



* Puis, le Dieu du Sanctuaire Marin écoute la proposition. Il pose ses deux mains sur le rebord de son trône et pose son regard neutre et impassible sur les deux envoyés du Monarque infernal. Il note le retrait du Bélier Sombre et contemple le comportement du Gémeau Noir. *


Encore une fois, il ose résister à la volonté d'un Général en ma présence. Cet humain est-il idiot ou bien veut-il vraiment me défier ? Ne sait-il pas que résister à un de mes Guerriers, c'est me faire offense ? Ces deux êtres n'ont que trop souiller ce lieu: il est temps que je leur apprenne les bonnes manières.


* Ensuite, Poséidon se lève et se dirige vers les deux chevaliers oubliées. Ne disant aucun mot, il se contente de tourner autour d'eux. Silencieusement, seul témoigne de son attitude les fluctuations de sa cosmo énergie. Elle demeure, en effet, instable. Mais son regard en dit long: il naît alors la même rage dans ses yeux que lorsque Marck fit son apparition. *


Une alliance avec mon frère Hadès dis-tu ? En effet, cela est intéressant. J'y réfléchirais. Sache que le passé appartient au passé. En ce qui concerne Kanon, cela n'est pas à l'ordre du jour. Il fait partie de l'histoire ancienne. Peut être qu'un jour, me souviendrais-je de son acte envers ma personne. Néanmoins...


* Maintenant Poséidon se situe en face des deux Envoyés d'Hadès. L'instabilité de son cosmos se fait grandissante à mesure que la colère apparaît de plus en plus sur son visage. De même que pour son propre Général, il tend la main vers les deux humains et une force impressionnante les cloue au sol. Désormais, ils sont à la merci de Poséidon.. *


Vous avez commis une erreur bien regrettable en entrant dans mon Sanctuaire. Vous avez osé porter la main sur un des membres de ma garde. En l'occurrence Yriké, Commandant de l'Épaulard. Et en vous attaquant à elle, vous m'avez offensé. Peut être avez vous pu constaté quel sort je réservais à ceux qui s'avisait de me défier. Subissez ma foudre, cela sera le prix de votre vie et de votre probable liberté. Dès lors, votre destin est entre mes mains, misérables vermisseaux !


* Paralysé par l'ampleur cosmique de Poséidon, les deux Spectres ne pouvaient que subir le courroux de la Majesté Océanique. Déjà, celui-ci s'approche du Bélier Noir et son index plonge dans le globe auriculaire gauche de Mü. Alors, il retire lentement son doigt et l'oeil gauche de l'Envoyé apparaît dans sa main. Puis, il le montre une dernière fois à Mü et l'écrase rapidement entre ses mains. Ensuite, il se saisit du col du Demi Aveugle et le lève du sol. Intensifiant sa cosmo énergie, Poséidon prophétise quelques paroles en un langage ancien avant de jeter le Bélier Sombre comme un malpropre. *


Eo Zakatas Palosadaba Imroun Dechoka ! Entends bien ces paroles maudit humain car ma malédiction pèsera à jamais sur ton esprit ridicule. Mécréant ! Sache bien que, désormais, le Sanctuaire Sous Marin t'est interdit d'accès. Plus jamais, tu ne pourras refouler ce sol sacré de ta misérable existence. Et si tu parvenais à tromper ma volonté, sache que tu serais n agneau au pays des loups. Car ton pouvoir, ton cosmos, tout ce qui fait de toi un chevalier t'est à présent et à jamais ôter sur mon territoire. C'est le prix pour avoir paralysé Iryké, Commandant de l'Épaulard.


* L'Empereur des Mers et des Océans laisse le ridicule être humain agoniser tandis qu'il se dirige vers Saga. Pourtant, il se retourne vers l'Humilié et lui adresse un sourire démoniaque. *


Sache qu'en ces lieux, je sais tout, je vois tout et je devines tout. Je suis omnipotent et omniprésent. Je tiens compte de ton comportement passé et constate que ton cas n'est pas aussi grave que celui de ton compagnon. Aussi, me contentes-je de te laisser dans ton pitoyable état. Cependant, que ton oeil valide soit le témoin de mon attitude envers ceux ou celles qui oseraient défier mon territoire dans sa globalité. car à présent, il est temps d'enseigner les bonnes manières à ton ami. Ainsi, tu comprendras que je n'oublie pas et que je ne pardonnes pas.


* La Déité observe le Gémeau Obscur, cette fois-ci, agenouillé à terre. Son sourire mauvais s'élargit lorsque son regard sombre et machiavélique se pose sur le corps de Saga. Puis, il baisse son trident sur le sol et se produit un crissement horrible lorsque la pointe du trident racle le sol de la salle du trône. Poséidon est devenu un prédateur observant sa proie. Ensuite, il recommence à tourner autour du chevalier en ne cessant de le foudroyer de ses yeux avides de vengeances. *


A bien des égards, mon cher Saga, tu es tel Kanon. Emporté, tu ne mesures jamais ta place. Comme ton compagnon, tu as manqué de respect à ma représentante. D'abord en intensifiant ta cosmo énergie devant elle puis en refusant d'accomplir mon ordre. Enfin, tu as osé résister à la douce mélodie de mon Général. Cela est de trop. Ne récolte-t-on point ce que l'on sème ? Tu vas goûter à ma colère Saga des Gémeaux. Tu vas véritablement découvrir ce qu'est l'ire divine... Je n'aurais réellement aucune pitié pour toi. Oh non ! Vraiment aucune compassion pour le lamentable mécréant que tu es !


* Soudain, la lame du trident se lève et vient s'abattre sur le poignet droit de Saga. Cela a pour conséquence de lui trancher nette la main. Puis, Poséidon se saisit de la main et l'agite devant Saga en riant férocement. Mais, la Déité Marine n'en a pas encore terminé avec le Gémeau. Son index et son majeur viennent alors transpercer les yeux de l'Humain, le rendant définitivement aveugle. Enfin, l'Empereur des Eaux professe les même paroles qu'à Mü. *


Eo Zakatas Palosadaba Imroun Dechoka ! Voilà ta punition pour avoir souillé de ta présence ce magnifique lieu. Dorénavant, saches que tu es mon esclave. Je ne te rendrais ta liberté que lorsque ma haine envers toi sera apaisée. Inutile de te dire que cela peut prendre du temps...


* Poséidon retourne à son siège et respire plusieurs fois tout en émettant des râles de colère. Puis, lorsqu'il retrouve son calme, il regarde Isis et Sorrento. Son regard redevient serein: il hoche la tête lorsque le Général et le Commandant du Léviathan prenne acte de ses revendications. *


Fais comme bon il te semblera Sorrento. Accompagnes notre invité et que lui soit restitué sur le champ son attribut...


* Lorsqu'ils quittent la salle du trône, il ne reste plus que Iryké, Van, Marck et les deux agonisants. Le Cosmos de l'Empereur reprend progressivement sa stabilité et sa neutralité. Toute son attitude résonne une nouvelle fois comme un véritable mur de sang froid. Les excuses de Marck agacent fortement l'Empereur mais il contient sa furie. Enfin, il se tourne vers Van et lui adresse la parole sous la forme d'un ordre. *


Marck, tais toi... Tu ne fais qu'empirer ton état... Van, Général du Kraken, voici mon ordre: emmènes le Bélier au porte des Enfers. Que ta parole soit mienne car tu es, en cet instant, mon émissaire. Le Bélier a osé porté la main sur un de mes commandant, il en a payé le prix. Le Gémeau a osé se rebeller dans ma propre demeure. Il en a payé le prix. Il est maintenant mon prisonnier. Je ne le libérerais que lorsque ma colère envers lui sera apaisée. A cause de leurs comportements, il y a très peu de chance pour qu'un pacte de solidarité naisse entre les Enfers et la Mer. Désormais, ces deux là sont interdits d'accès à jamais dans mon domaine. Si tu as tout saisi, quitte la salle du trône sur le champ.


* La réunion est achevée. Poséidon se tourne vers Iryké et Marck. Puis, il détourne la tête et observe Saga, baignant dans son sang. Ensuite, il se tourne vers le Dragon des Mers et l'Épaulard. *


Général... Emmènes ce pitoyable chevalier dans les cachots du Sanctuaire. Fais lui goûter le châtiment qu'on réserve à ceux qui osent me défier. Je n'accepterais tes excuses que lorsque tu auras accompli ta mission. Je te laisse carte blanche. Maintenant va sur le champ ! Et lorsque tu en auras terminé, reviens me voir car j'ai à te parler... Seul à seul...


* Quand Marck disparaîtra avec le corps ensanglanté de Saga en direction des cachots pour sa punition, il ne reste plus que Poséidon et Iryké. Le Dieu de la Mer et des Océans fait signe à la jeune femme de s'asseoir à ses côtés. Là, il est calme, apaisé et le timbre de sa voix se mue en une douceur presque étonnante... Presque paternelle *


Ma chère Iryké, j'aurais pu songer à te laisser la vie de ses deux maudits entre tes mains. Mais, je connais ton humanité. Malgré ce que tu laisses transparaître, tu as un bon fond. Le Dragon des Mers a besoin de temps mais il redeviendra ce qu'il était auparavant. Quant à Van, ne le compares point au Spectre du Passé. Isaac n'est plus. A toi qui à toute ma confiance avec Isis, je vous demande de laisser une chance à Van...


* Soudain, il sent la présence de son frère qui lui demande de rendre des comptes. Puis, il se lève et avance de quelques pas. En réponse à la cosmo énergie déployée par le Sombre Monarque, l'Empereur des Mers et des Océans fait de même. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Lun 5 Mai - 17:06

" Quel est ce regard froid jeté sur la personne d'Isis ma chère Iryké ? J'ose espérer que tu ne remets pas en cause mes choix... Après cette réunion, nous en discuterons..."


Iryké reçut le message ce qui fit surciller le commandant par les mots de son empereur. Elle sait très bien qu’elle ne pourra jamais remettre en cause les décisions de son dieu et empereur mais jamais de la vie, il ne lui enlèvera sa façon de penser. Iryké a toujours été ainsi, un fidèl soldat, vouait à donner sa vie pour lui ou bien une personne cher à son cœur. Mais les traîtres, non elle avait assez donné et maintenant son âme et son coeur seraient encore plus froid que jamais.

Sur cet avertissement, Iryké qui avait son poing serré comme à chaque fois qu'elle était dans la position de respect optimal pour son souverain ou un général, son empereur passa aux invités spectrales.

Mü qui avait été assez calme et effacer rester toujours en retrait comparé à Saga. La colère d’Iryké s’était apaisée mais elle se méfiait toujours des spectres. Elle n’avait vraiment pas confiance. Malgré son retrait, il était clair que Mü devait être fort, très fort. Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer.

Après avoir parler, c’est justement le frère de Kanon qui parla, alors, c’était bel et bien une alliance. Pourquoi faire ? Autant que son empereur c’était pour laver la terre de tous ces humains qui l’a souillé alors qu’Hadès, ce n’est pour aucune vie. Plus de fleurs, plus d’animaux, plus de poissons… Avec Poséidon, il y aurait toujours de la vie car la vie c’est avant tout l’eau, l’oxygène. L’humanité est né et renaîtra toujours par un déluge.
A l’annonce de Kanon, le général fourbe et épris de pouvoir, Iryké serra son poing. Alors il avait fait son choix. Elle comprenait mieux maintenant le déchirement, le tiraillement de Marck. Elle regarda alors Marck, derrière son regard froid cachait bien en elle une souffrance que personne ne pouvait voir. Elle se sentit alors coupable. Coupable de son sacrifice, d’avoir donner sa vie pour sauver un frère. Mais voilà qu’il parlait du spectre étranger, Même Saga était incrédule à cette histoire.
Le regardant droit dans les yeux et en écoutant bien ses paroles, elle voyait bien qu’il ne mentait pas.

L'empereur se leva alors, ce n'était pas un bon signe. Quelque chose avait du se passer sans comprendre quoi que se soit.
Il se mit alors à parler avec grâce et volupté mais ce mit devant les deux anciens golds. Poséidon avait le même regard qu'avec Marck, mais le châtiment divin fut sans appel et pour Iryké ce fut un choc car nul être humain ne pouvait souffrir ainsi.

Restant comme un piquet de bois devant la punion divine, elle ne pouvait faire autrement. Puis il lui parla et s'en prie à Saga, le sort était encore bien pire. Une goutte défila alors sur le visage d'Iryké en regardant les deux surplis. Son visage toujours fermé, ne montrant toujours rien, elle voyait le sang de Saga couler sur les dalles de la salle du trône.

Puis le général Sorrente obeit aux ordres de l’empereur en raccompagnant le grand Pope et partit avec Isis. Isis…
Elle bougea son visage toujours fermer en guise de salutation et de respect envers l'hôte des saints.

Quand Marck se releva, il parla à Iryké, s’excusant de ne l’avoir pas protéger. Elle le regarda sans rien montrer et garder toujours cette assurance froide et distante qui l’a caractérisé encore plus de son retour. Mais en elle-même, si elle pouvait le prendre dans ses bras, le serrer comme elle le faisait jadis, elle ne se gênerait pas et ensuite elle lui mettrait une belle gifle pour le réveiller. Il était le nouveau général du dragon des mers et lui qui a été fidèle à Kanon, il devrait être fière de porter son écaille maintenant.
Il s’excusa encore plus envers Poséidon, mais voyant l’air de son dieu, ça l’ennervait encore plus et l’envoya directement à une mission bien précise.
Saga était prisonier de l'empereur et Marck devait le conduire aux cachots de l'empire.

Regardant Van, il lui répondit avec des mots qu’un dieu lui seul pouvait faire taire n’importe quelle personne, lui même devait raccompagner Mü directement.

Iryké était seule maintenant face à son empereur. Il était maintenant apaisé, calme serein. La tempête était pasée et la façon dont il l'a regarda et lui parla n'avait plus rien à voir maintenant.


Ma chère Iryké, j'aurais pu songer à te laisser la vie de ses deux maudits entre tes mains. Mais, je connais ton humanité. Malgré ce que tu laisses transparaître, tu as un bon fond. Le Dragon des Mers a besoin de temps mais il redeviendra ce qu'il était auparavant. Quant à Van, ne le compares point au Spectre du Passé. Isaac n'est plus. A toi qui à toute ma confiance avec Isis, je vous demande de laisser une chance à Van...


*Isaak, mon cher Isaak*
pena t'elle, les larmes d'Iryké se mit alors à tombé. Pas que pour son ancien général mais aussi pour Marck et de se qu'il était devenu. Mais il n'y avait pas que ça, elle songeait au sort que les surplis du bélier et du gémeaux avait subit et elle pensa à son combat face à Camus. Camus qui malgré ses allures cachait des choses au plus profond de lui. Tout comme elle d'ailleurs. Il lui avait enseigné ce que son ancien général n'avait pas eu le temps d'apprendre et l'admiration qu'elle avait pour lui depuis son arrivé au sanctuaire il y a bien des années ne faisait que grandir maintenant.
Un combat, il n'a fallu qu'un combat entre un maître et son élève par allégeance pour comprendre ce qu'Isaak vénérait chez l'ancien gold du verseau.


- Mon empereur...

A peine avait elle dit ses mots avec tant de douceur qu'imprégnait sa voix que l'empereur des sept mers se leva, sentant alors le cosmos divin du sombre monarque. Son visage redevint celui de la froideur. Elle était en état d'alerte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marck
Général du Dragon des Mers
Général du Dragon des Mers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 31
Camps : Poséidon
Date d'inscription : 14/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
201/201  (201/201)
Point d'Exp total: 1

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Ven 9 Mai - 18:59

Général... Emmènes ce pitoyable chevalier dans les cachots du Sanctuaire. Fais lui goûter le châtiment qu'on réserve à ceux qui osent me défier. Je n'accepterais tes excuses que lorsque tu auras accompli ta mission. Je te laisse carte blanche. Maintenant va sur le champ ! Et lorsque tu en auras terminé, reviens me voir car j'ai à te parler... Seul à seul...


Bien majesté qu'il en soit selon votre volonté.

Marck pris le corps de Saga étendu sur le sol et l'installa sur l'une de c'est large épaule pour l'amener au cachot. Le général sorti du palais royal pour se diriger vers une petite grotte pas très loin du palais, elle n'était pas très visible avec toutes ces roches de couleur remplient d'algues verte qui l'abrite. L'intérieur de la grotte on pouvait apercevoir que les murs sont très bien taillés pour un endroit aussi lugubre. Les cages n'étaient pas très grandes surtout quand elles sont remplies de vieux squelette d'ancien chevalier.

Commandant !!!! euhhhh mille pardons Général je n'avais pas remarqué que vous aviez l'armure du dragon des mers mes félicitations. Je vois que vous m'apportiez un présent !!

En effet mon vieux je te présente le frère jumeau de Kanon, Saga lui- même sa majesté m'envoie te le porter tu en feras ce que tu veux tu a carte blanche avec lui mais, le tue pas c'est la seule restriction mon ami. Ohhh j'allais oublier ne tente fait pas avec lui c'est pouvoir ne fonctionne plus ici. Et merci encore.

Marck ne pouvait faire du mal au frère de son ancien général malgré les fait qu'il est offensé son dieu cela aurait été en combat loyal il l'aurait fait mais, de le torturer il en est incapable. Le Général sorti du cachot et retourna au palais pour signaler que ça mission était terminé. Il ouvrit les grandes portes et il n'y avait plus personne au premier coup d'oeil lorsqu'il vit Iryké non loin du trône. Marck sens rapprocha tranquillement l'alcool avait perdu son effet depuis un bon moment. D'une voix ferme il s'adressa à elle comme si elle avait toujours été là.

Iry.... ma chère Iry si tu savais le bien que tu me fais juste de te revoir. Mais au fond de toi je te sens différente quelques choses te manque on dirait si tu veux je peux t'aider cette fois je n'échouerais pas.

Puis il attendit la réponse de sa petite soeur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Dim 11 Mai - 23:01

Spoiler:
 



*Poséidon se tourna vers Van et lui adresse la parole sous la forme d'un ordre.*

- Van, Général du Kraken, voici mon ordre: emmènes le Bélier au porte des Enfers. Que ta parole soit mienne car tu es, en cet instant, mon émissaire. Le Bélier a osé porté la main sur un de mes commandant, il en a payé le prix. Le Gémeau a osé se rebeller dans ma propre demeure. Il en a payé le prix. Il est maintenant mon prisonnier. Je ne le libérerais que lorsque ma colère envers lui sera apaisée. A cause de leurs comportements, il y a très peu de chance pour qu'un pacte de solidarité naisse entre les Enfers et la Mer. Désormais, ces deux là sont interdits d'accès à jamais dans mon domaine. Si tu as tout saisi, quitte la salle du trône sur le champ.



Le général reçut l'ordre de son empereur et d'un signe de tête accepta son ordre direct. Il se releva et regarda l'état pitoyable du chevalier damné. Esquissant alors un sourire carnassier il claqua des doigts. A ce moment là, deux mariners de sa légion arrivèrent.
Le nouveau général était déjà craint de ses hommes à part une seule. Son air de défi à son entré ne lui avait pas échappé. Mais les ordres de son empereur était tel qu'il s'occuperait de son cas ultérieurement quand son commandant aura fini son service dans la garde personnel de l'empereur.
Les mariners prirent alors le surplis du bélier et sortirent du temple de Poséidon.

En cours de route, Van ressentit le cosmos du puissant monarch des enfers, sombre en effet. Il sentit aussi le cosmos de deux personnes l'accompagnant.
Sur ce fait, l'ordre était changé. Autant remettre directement le captif
à son propriétaire légitime sans ménagement il va de soit. Le fait qu'il est souillé le sanctuaire par son indésirable visité était déjà assez à son goût.

- Vous deux, ramenez ce chien galeux à son maître avant que je n'en fasse de la charpie.

Même si l'empereur lui avait demandé de se calmer, Van n'avait pas le choix. Mais sa fureur contenu depuis l'intervention divine de son dieu était près à exploser même si le prisonnier était bel et bien dans un sal état.



Les mariners regardèrent et obéirent aux ordres de leur général emportant avec eux le surplis du bélier en direction du cosmos d'Hadès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Mer 14 Mai - 0:33

Vite, tout s'était passé si vite...

A peine eut-il formulé les raisons de leur présence sur le sol du sanctuaire sous-marin que Mü et Saga sentirent peser sur eux tout le poid de la cosmo-énergie de Poséidon, pour quel prétexte? Pourquoi faitsait-il donc cela? La proposition ne lui plaisait peut-être pas, pourtant le surplis des Gémeaux avait fait preuve de politesse face à l'empereur des septs mers, et c'était à présent de l'incompréhension que l'on pouvait lire dans son regard, qu'est-ce qui justifiait une telle réaction? Ca, il n'allait tarder à le découvrir...

C'est avec difficulté qu'il parvint à suivre Poséidon du regard, ce dernier se dirigeant vers Mü...Et là toute l'horreur de comportement du dieu éclata au grand jour, il venait d'arracher l'oeil gauche du surplis du Bélier et l'écraser sans plus de cérémonie, laissant Mü se tordre de douleur...Comment un dieu pouvait-il se montrer aussi abject? Le surplis des Gémeaux fut sous le choc de voir son frère d'armes se faire ainsi traiter par une personne se prétendant divine..



Mais ce que Saga ignorait, c'était que le sort qui lui était réservé serait bien pire encore, oh oui...Poséidon venait de lancer une sorte de sort sur Mü, le surplis des Gémeaux n'avait pas prit attention à ce qu'il racontait, il ne remit de l'ordre dans ses esprits qu'une fois le seigneur des océans proche de lui, tournant autour du surplis tel un prédateur jouant avec sa proie...
Oser résister à la mélodie de son général? Mais ce n'était que logique!! Jamais Saga ne se serait permit de rabaisser un émissaire devant son monarque même s'il en éprouvait l'envie, c'était une des premières règles élémentaires de respect!!
Mais bien vite, Saga oublia ce à quoi il était en train de penser lorsqu'il ressentit une vive douleur au poignet droit; regardant alors vers son bras, Saga pu constater que sa main en était détachée, tranchée net et sans accroc..Il ressentait le besoin de hurler de douleur, mais aucun cri ne vint, même lorsqu'il ouvrait la bouche, quelque part cela lui convenait, ainsi Poséidon n'aurait pas le plaisir de le voir en train de brailler comme un môme...



Et bien malheureusement pour Saga, cela n'allait pas s'arrêter là, oh que non, tout comme Mü, il allait subir une attaque au niveau des yeux, mais là ce ne fut pas un mais bien ses deux yeux qu'il perdit, devenant ainsi totalement aveugle par la simple volonté de Poséidon qui lui s'amusait de ce spectacle..
La main droite et maintenant les yeux, Saga n'était pas au meilleur de sa forme, c'est le moins que l'on puisse dire, il était totalement à la merci de son bourreau qui lui lança la même malédiction qu'au surplis du Bélier, Saga lui restait là, sans bouger, écoutant seulement d'une oreille peu attentive les paroles de Poséidon...



Ce qu'il se passa ensuite? Eh bien Mü fut conduit hors du temple de l'empereur des océans, Saga quant à lui fut emmené dans les cachots de l'atlantide par le général du dragon des mers, quelle ironie, être à la merci de l'ancienne écaille de Kanon, tu parles d'une vie..
Quoi qu'il en soit, il n'opposa aucune résistance, de toutes façons il n'en était plus capable, premièrement par le sort de Poséidon et deuxièmement car il avait subit de graves blessures en très peu de temps, il n'était donc en mesure de se rebiffer..

A présent dans les cachots, Saga resta allongé sur le sol comme on l'y avait jeté, serrant son poignet droit de sa main gauche afin d'enrayer l'emmoragie comme il le pouvait, dans son fort intérieur il espérait que sa Majesté Hadès-Sama lui vienne en aide, car les chances qu'il avait de s'échapper d'ici par ses propres moyens étaient totalements inexsistantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poséidon
Dieu des Oceans
Dieu des Oceans
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 33
Date d'inscription : 03/03/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
400/400  (400/400)
Point de Cosmos:
405/405  (405/405)
Point d'Exp total: +5 XP

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Mer 21 Mai - 20:27

N'aies crainte, Poséidon, plus aucune insulte ne sera prononcée contre toi ou l'un de tes hommes. Tu me connais et mon chevalier fait sans aucun doute parti des hommes les plus proches de nous. Je ne doute pas de la bonne tenue de tes hommes. Mes hommes ton insultés, ils ont été punis. comme je te l'ai dis, je ne t'en blâme pas et ils devront aussi répondre devant moi. Mon temps est aussi précieux que le tiens. Je ne compte pas m'éterniser en paroles inutiles


Qu'il en soit ainsi. Les portes de mon sanctuaire te sont ouvertes. Que ton accompagnateur suive tes pas. Je t'attends dans la salle du trône de mon temple.


* Poséidon éteint sa cosmo énergie puis s'assit sur son trône. Il pose ses deux mains sur rebord de son siège divin et contemple la grande porte à double battant qui s'offre à lui. Plus précisément, il observe le symbole de trident. Ensuite, il observe du coin de l'oeil l'attitude du commandant de l'épaulard. Se faisant, il ferme les yeux et inspire profondément. *


Commandant de l'Épaulard, je te somme de quitter ce lieu. Nous n'avons point besoin de sentimentalisme et de pleurnicherie en ces lieux. Reprends donc tes esprits dans un lieu bien isolé... Efface de ton visage cet air indigne et éclaires ton esprit d'une sérénité nouvelle. Ce ne sera qu'à ce prix que tu seras autorisé à me rejoindre de nouveau.

* L'Empereur des Mers et des Océans détourne le regard puis ferme les yeux. Sa respiration devient lente et maîtrisée. *


Maintenant va... Deux visiteurs de la plus haute importance vont venir d'ici peu.


* D'un geste sobre de la main gauche, sous la forme d'un léger signe en avant, il invite Iryké à quitter les lieux. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   Jeu 22 Mai - 17:24

**Commandant de l'Épaulard, je te somme de quitter ce lieu. Nous n'avons point besoin de sentimentalisme et de pleurnicherie en ces lieux. Reprends donc tes esprits dans un lieu bien isolé... Efface de ton visage cet air indigne et éclaires ton esprit d'une sérénité nouvelle. Ce ne sera qu'à ce prix que tu seras autorisé à me rejoindre de nouveau.
Maintenant va... Deux visiteurs de la plus haute importance vont venir d'ici peu.**


Iryké s'agenouilla et salua son dieu. Elle ne s'offusqua pas devant ses paroles. Il avait raison, n'étais ce pas ce que Camus cherchait à lui apprendre d'ailleurs ou bien même Isaak? Soit s'il elle devait être un coeur de glace, elle le deviendra de nouveau.
Sa conscience, elle l'aura pour elle seule, ses décisions idem. Hadès était là et il fallait qu'elle raccompagne Marck le seul qui n'avait pas changé, du moins presque mais elle se faisait une quête personnel pour le ramener dans le droit chemin.

Elle ferma les yeux et matérialisa son épée. Iryké tendit alors Caladbolg de sa main gauche et la mit face à elle, la pointe vers le haut.
Elle parla d'une voix maintenant froide, tout comme son regard n'était plus le même.


- Je vous donne de nouveau mon allégeance mon empereur et mon seul désire est de vous servir jusqu'à ma mort. Je ne souhaite qu'une chose, que vous devenez un grand dieu et qu'Atlantide resplendisse et que notre seigneur et suzerain soit reconnu.


Iryké dématérialisa son épée et se releva. Fière comme un soldat de Poséidon.

- Comme vous me l'avez ordonné, je prends congés de vous.

Iryké partit alors sans se retourner et décida d'aller à la rencontre de Marck qui était devant le temple de l'empereur des mers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» décodeur TNT avec disque dur
» Problème avec W9, M6 et NRJ12
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Lost Saint :: Le monde RP :: Le royaume de Poséidon :: Temple de Poséidon-
Sauter vers: