Saint Seiya Lost Saint


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les émissaires de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Les émissaires de l'enfer   Lun 3 Mar - 23:51

Les ordres d'Hadès-Sama étaient très clair dans l'esprit de Saga, il ne pourrait passer à l'attaque que lorsque son nouveau souverain ne le lui permettrait, même si cela déplaisait au surplis des Gémeaux qui voulait se venger d'Athéna et de son frère le plus rapidement possible.
Ainsi donc il quitta la salle du trône en compagnie d'Aiacos, le spectre du Garuda et juge des enfers, se dirigeant tout les deux vers le sanctuaire sous-marin de Poséidon, le dieu qui fut manipulé par Kanon il y a quelques années de cela...

Le voyage ne fut pas spécialement trop long ni éreintant et nos deux émissaires arrivèrent alors au pilier du Pacifique Nord mais, bizarrement, tout semblait désert, personne n'était apparu afin de soit leur souhaiter la bienvenue ou encore leur barrer la route, était-il possible que les forces de Poséidon ne se soient pas encore éveillées? Dans le cas contraire, les marinas de Poséidons avaient sans doute déjà pu ressentir l'apparition dans leur repaire de deux cosmos transpirant l'ombre et le mal.

Saga regardait calmement autour de lui, restant un peu derrière Aiacos car, il ne fallait pas l'oublier, le surplis était sous les ordres du Garuda, il devait donc lui montrer un certain respect dû à son rang, ça il ne l'oublierai sans doute pas...
En plus d'être désert, l'endroit était des plus calme, et cette eau faisant office de ciel, c'était assez impressionnant, il faut bien l'avouer.
Le regard du surplis se posa ensuite sur le pilier du Pacifique Nord, quelle incroyable construction, et dire que ce seul édifice soutenait tout un océan, le sanctuaire de Poséidon était vraiment bien différent de ce que Saga s'imaginait...

Il fixa ensuite Aiacos tout en poussant un léger soupir..

"Aiacos-San, pensez-vous que l'on viendra à notre rencontre ou bien devons-nous progresser seuls?"

Eh bien oui, ils n'allaient tout de même pas attendre ici des jours et des jours que l'on vienne les chercher, autant avancer rapidement afin de croiser quelqu'un de vivant...


[Valà, attendons la réponse d'Aiacos d'abord, ensuite les marinas pourront intervenir]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Dim 9 Mar - 1:11

[H. J] Bah na! je fais une intro [/H.J]

Les ordres et les désirs de Poséidon étaient ainsi dite et faite. Comme avant, il y a bien de cela de ça, Iryké était là à observer.
Son cosmos était éteint mais dans l'ombre d'un corail, elle regardait l'arrivée des deux visiteurs qu'elle avait ressentit au pilier de l'océan indien. Puis son empereur lui avait donné une consigne simple. C'est ainsi qu'Iryké observa les deux sujets d'Hadès.

Elle fut d'abord surprise par le deuxième hommes, la ressemblance était flagrante mais le cosmos était autre. Elle savait que l'ancien général de l'Atlantique Nord avait un frère jumeau et là, elle le voyait en chair et en os. Cependant était il vraiment ainsi? Il n'était qu'un chevalier d'Athéna ressuscité par le dieu des enfers. Et il n'était pas comme Camus, non vraiment pas. Il dégageait de la haine, de la colère mélangé à une folie qui lui fera certainement sa perte encore une fois.

Elle regarda alors le premier spectre. Lui, c'était clair, il était plus fort que le jumeau de Kanon. Kanon qui avait rejoint les siens tout comme Issak l'avait fait en mourant.

Que voulaient ils? et qu'est ce qu'ils faisaient ici au sanctuaire sous marin? Et surtout au pilier de l'hypocampe. Elle n'avait pas confiance aux spectres et elle userait de tout les moyens pour que les paroles de poséidon soit accomplit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aries No Mü
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 27
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
203/203  (203/203)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Dim 9 Mar - 21:48

Saga attendant une réponse du juge, mais saga avait prit une légère avance sur le juge, celui-ci s’était arrêté en route et saga ne remarqua rien… cependant du plus profond des enfers, Hades-sama avait ressenti que son serviteur attendait et décida d’accélérer les choses, il envoya un autre chevalier ressuscité qui plus es l’un de ceux qui doutait encore…
Mû arriva dans le royaume de l’empereur des mers mais n’y porta pas le moindre regard… bien que cette vision d’un lieu aussi magnifique et plein de merveille ne se représenterai pas de si tôt… mais il s’en fichait éperdument… il avança décidé et il arriva enfin au coté de Saga des gémeaux, il ne prononça pas le moindre mots jusqu’au moment ou son épaules frôla celle du chevalier :

-hum…

Mû après avoir prononcé ce mot, continua a avancé, sont cosmo était serein plein d’amitié et de bon sentiment a l’inverse du jumeau…
Il fit quelque pas de plus puis se stoppa examina la cosmo énergie de Saga et en déduit alors le camps que celui-ci avait choisi, un sourire vint alors sur son visage. Il leva un regard par-dessus son épaule et dit alors au chevalier serviteur d’Hades sama :

-Comme tu semble plein de haine de rage et d’envie de meurtre, te souviens tu l’époque ou contrôlai le sanctuaire en usurpant l’identité de mon maître traitement assassiné…
Cela ne fait aucun doute, athéna regrettera d’avoir condamné les chevaliers d’or…
tu t’en chargera a la perfection toi qui a déjà attenté a sa vie…
tu ne dégage plus aucun bonté toi qui était si noble jadis…
n’es ce pas Saga ancien possesseur de l’armure d’or des gémeaux…

Mû se remit a avancé invitant Saga de la main a avancer… son cosmo n’augmentant pas et étant toujours aussi calme Mû avait au contacte de Saga retrouver toutes ses capacités…
Une chance ou une malchance pour son prochaine adversaire, et en parlant d’adversaire, Mû rajouta :

-Si tu t’avise de t’interposer dans mes choix Saga, ne t’attend pas a une quelque onques bonté de ma part… j’abattrai toute personnes s’opposant a Athéna… enfin a moi plutôt dans la mesure ou je reste Fidel a ma déesse…
Cependant nous somme frère d’arme pour le moment alors je ne vois aucune raison de nous affronter…

Mû se tu et avança… attendant Saga, dans sa tête il espérai ne pas avoir a affronter le gémeaux sa force n’était plus a prouver… les dieux eux même pouvaient la redouter…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Dim 9 Mar - 22:25

Etrange, Saga avait fortement précédé Aiacos et se retrouvait donc seul au sanctuaire marin de Poséidon, enfin, pas pour longtemps car un nouveau surplis venait de faire son apparition, et non des moindres, il s'agissait de Mu, l'ancien porteur de l'armure d'or du bélier, l'un des six chevaliers ayant usé de l'Athéna Exclamation, lui aussi avait été délaissé par Athéna, peut-être serait-il un allié dans la folle vengeance de Saga, qui sais...

Chose surprenante, Mu fit allusion au passé, alors qu'ils étaient encore tout deux au service d'Athéna, et bien évidemment de la période durant laquelle Saga, sous le contrôle d'Arlès, avait prit le pouvoir au sanctuaire, cela ressemblait fortement à des reproches, mais bon, tout cela était passé non?
Saga se mit à suivre son ancien frère d'armes tout en répondant à ce dernier..

"Mu, tu sais aussi bien que moi que j'étais sous l'emprise d'Arlès à cette époque, sinon pourquoi aurais-je commis une telle folie? Beaucoup d'eau à coulé sous les ponts depuis et les choses ont changés, Athéna nous à renié malgré tout nos sacrifices, elle ne doit s'en prendre qu'a elle-même..."

Les paroles suivantes de Mu ressemblaient étrangement à celles que Camus avait prononcé il y a peu, alors donc lui aussi était resté fidèle à Athéna malgré les évènements survenus au tribunal divin, chose qui n'arrangeait pas vraiment Saga, cela ferait un "adversaire" de plus en cas de bataille contre le sanctuaire, mais il restait néanmoins confiant, tout pouvait encore arriver même si Mu menaçait ouvertement le surplis des Gémeaux..

"Alors permet moi de te mettre en garde à mon tour Mu...Hadès-Sama m'a bien fait comprendre de ne pas agir de manière irréfléchie, donc je ne ferai rien sans un ordre de sa part...Mais si jamais il me demande de supprimer Athéna, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour atteindre ce but, même si cela implique d'ôter la vie de quelques personnes en plus, toi y comprit, est-ce clair?"

Saga avait parlé de manière calme mais on pouvait tout de même sentir qu'il ne plaisantait pas et que ce n'étaient des paroles en l'air, oui Saga tuerait ses anciens frères d'armes s'il le devait, du moment que cela pouvait satisfaire Hadès-Sama..
Alors qu'il avaiçait aux côtés de Mu, il ne se doutait pas qu'une personne les observait non loin de là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Mar 11 Mar - 15:16

Et un, et deux et trois... Trois armures sombres étaient maintenant dans l'empire. Les deux surplis dont le frère de Kanon étaient passé devant le spectre. Iryké fronça les yeux, tout ça ne lui plaisait pas du tout. Il était temps qu'elle se montre. A ce moment, une pluie de coraux s'abattit devant les intrus et une phrase claire, cristalline mais avec une pointe de froideur et d'autorité se fit entendre.

- Que nous veut le déshonneur de votre visite?

C'est ainsi que devant eux, une jeune femme apparut devant leurs yeux. Elle avait sur elle une simple robe.





Son regard n'exprimait rien et son cosmos était toujours en mode silence. personne ne pouvait savoir qui elle était car elle n'avait pas son écaille.
Cependant, elle n'aimait pas les visiteurs sans qu'ils annoncent au préalable. Elle avait reçu des ordres et accomplirait son devoir de marinas.
Elle regarda alors tour à tour les deux personnes devant elle. Elle avait suivit leur conversation pendant qu'il marchait à travers le paysage féerique d'Atlantide.
Ils étaient tellement différents tout les deux de par leur attitudes et leurs paroles.


Pourquoi n'était elle pas étonnée des propos du surplis qui ressemblait tant à Kanon. Kanon qui avait eu la chance de retourner vers sa déesse alors qu'Isaak était mort par la main de son ancien compagnon aidé par Camus. Camus, pourquoi pensait elle encore à lui. En revenant au sanctuaire, elle y avait un peu pensé et la révélation D'Isis avait un goût de déjà vu. Isaak, son cher général avait lui aussi trahi la cause qui devait être la sienne et c'est par la mort qu'il avait payé tout comme Kira. Il n'y avait pas de place pour les traites même si on les aimait. C'était dans cette voix qu'elle s'était dirigée en revenant sans aucun souvenir de sa vie d'avant marinas et d'être plus dure qu'avant.

Iryké décida brièvement de se présenter, C'était un marinas polie même si elle n'aimait pas particulièrement les spectres et valait mieux qu'il en face autant.

- Je me nomme Iryké et je suis venu à votre rencontre comme me l'a demandé mon empereur Poséidon.

Sa voix, son regard ne dégageait aucune agressivité et son cosmos était toujours en mode repos. Elle attendait patiemment une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aries No Mü
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 27
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
203/203  (203/203)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Mar 11 Mar - 23:01

Mû fut amuser par les paroles du gémeaux, dire qu’il était jadis respecté de ses paires et même admirer par certain, aujourd’hui quand était-il, un homme avide de vengeance et de cruauté… cela était asser ironique, Arles était exactement l’homme que saga était devenu…
Alors parler du passé, cela amusait énormément Mû qui ne se priva pas de lui dire d’un ton moqueur :

-tu dit a cette époque mais aujourd’hui tu n’es plus sous son emprise, et pourtant tu agi exactement comme lui… tu parle de passé mais il est encore présent…
Quand au choix d’Athéna nous concernant, Hades nous à émis son point de vu, mais laisse notre ancienne déesse donner la sienne…
Ceci dit venant d’un homme au passé si lourd, je ne m’attend pas a de la compréhension…

Il se tu puis entendit les menaces de saga, menaces qu’il prit sans la moindre animosité, il lui répondit directement :

-tes menaces Saga je n’en est que faire, si je devais te craindre je n’aurai jamais été chevalier d’or … je n’aurai été que chevalier de bronze ou d’argent…
Et si je me souviens bien, les chevaliers de bronze on mi tes plans de conquête du monde en l’air mon ami…
Alors n’essaye plus jamais de m’impressionné avec des paroles voué a se heurté a mon mur…

A peine eu t’il fini, qu’il senti un regard se poser sur lui un regard qui l’observai depuis déjà quelque temps, mais qu’il ne remarqua que maintenant, il tourna alors la tête et vit une femme celle-ci montra un dégout non dissimulé envers les spectres…
Mû ne dit rien jusqu’au moment ou cette dernière dévoila son nom… Iryké au service de Poséidon… un Marinas ou un général peu être, mais il ne dit rien… mais il tua a nouveau le silence et répondit a cette dernière :

-Je me nomme Mû porteur du surplis du bélier… ancien gardien du temple du bélier au sanctuaire d’Athéna…
Quand a notre mission saga répondra je n’es été envoyé ici que pour soutenir ce dernier…

Il se tu puis envoyé un message télépathique au serviteur de poseidon…

** Je comprend votre dégout envers nous, cependant j’aimerai que vous me rendiez un service… si vous croisez Kiki chevalier d’or du bélier remettez lui un message…
Mû sert toujours athéna et il reviendra parmi vous très bientôt… **

Puis il se tu et laissa son camarade prendre la parole…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Mar 11 Mar - 23:54

Décidément, Mu avait envie de se mettre Saga à dos, chose qui ne ressemblait pas vraiment au chevalier d'or du Bélier en temps normal, mais bon, comme le surplis des Gémeaux l'avait dit précédemment, beaucoup de choses avaient changés depuis lors, il était donc normal que Mu aie changé également.
Mais tout de même, cela commençait à l'énerver petit à petit, il était grand temps que Mu cesse, sans quoi il risquerait de faire sortir Saga de ses gonds.
Le surplis des Gémeaux baissa alors légèrement la tête tout en répondant au surplis du Bélier..



"Les choses sont différentes à présent bien que tu pense que j'agisse comme Arlès. Contrairement à ce dernier je ne cherche pas à détrôner celui à qui j'ai prêté allégeance...En ce qui concerne la décision d'Athéna, j'ai également envie d'entendre sa version des faits, mais pour moi elle nous à purement et simplements délaissés, sinon pourquoi n'a t'elle rien dit lors de notre jugement?"

Enfin, tout cela ne servait à rien, discuter avec Mu ne changerait pas le point de vue de Saga, non, il en voulait trop à Athéna que pour changer d'avis, même si cette dernière lui présentait des excuses et lui expliquait clairement ses choix, il ne saurait lui pardonner, jamais.
Mu avait décidé de prononcer d'autres réflexions, Saga aurait pu y répondre, mais à part se monter l'un contre l'autre cela n'aurait pas eu grand intérêt, d'autant qu'ils avaient tout deux une mission à remplir pour Hadès-Sama, et plus vite ils se rendraient devant Poséidon, mieux ce serai.
Alors que le surplis du Bélier venait de terminer sa tirade, une jeune femme fit son apparition devant les deux envoyés des enfers tout en leur adressant la parole; ses premiers mots indiquaient clairement son point de vue, elle avait une sainte horreur des spectres, et pourtant elle devrait faire avec.

Elle se présenta à eux, les surplis apprirent donc qu'elle se nommait Iryké et qu'elle était venue à leur rencontre sous ordre de Poséidon lui-même, ainsi l'empereur des septs océans était au courant de leur présence dans son sanctuaire, venant d'un dieu cela était normal.



Pendant que Mu se présentait à la représentante de Poséison, Saga lui se contenta de fermer les yeux et d'écouter cela en silence, attendant tranquillement son tour pour prendre la parole.
Une fois Mu présenté, il informa la jeune Iryké qu'il ne savait rien de la mission dont il faisait partie et que Saga se chargerait d'en expliquer les détails, fort bien. Voilà que le surplis des Gémeaux fit quelques pas en direction de la marina, se mettant devant elle avant d'ouvrir les yeux et de répondre enfin à ses questions de la manière la plus sobre possible...



"Je me nomme Saga, surplis des Gémeaux au service de sa Majesté Hadès-Sama, ce dernier nous envoie en déléguation afin de soumettre une proposition au seigneur des océans, Poséidon; menez-nous auprès de lui"

Contrairement à Mu, Saga n'avait pas précisé sur le fait qu'il était un ancien chevalier d'or au service d'Athéna, non, tout cela était du passé et il n'y ferait plus que très rarement allusion. Maintenant tout ce qu'il attendait, c'était une réponse de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Jeu 13 Mar - 17:36

Le premier à répondre à Iryké était un certain Mü, surplis du bélier. Il fut bien poli et courtois et il devait être quelqu'un de grand dans le sanctuaire d'Athéna. Néanmoins, il était maintenant sous les ordres d'Hadès et elle n'avait aucune sympathie envers c'est troupe là. Quand à Athéna... Elle en avait que faire. Son maître était l'un de avant tout comme son apprenti et à deux ils avaient tuer Isaak. Alors évidemment quand il lui envoya son message télépathique son regard devint aussi froid qu'un glacier éternel.


- Je ne suis pas un hibou, Mü du Bélier!

Son ton était cassant et froid. De là elle vit Saga avançait vers elle et l'écouta. Une fois de plus, elle fut irritée par les paroles du surplis du gémeaux. C'est à ce moment là qu'il fallait qu'il comprenne qui elle était, un courant d'air gelé se manifesta gelant ainsi leurs pieds. Le cosmos d'Iryké s'était manifesté et elle avait revêtu son écaille.




- Messieurs, votre ton est indigne de ses lieux sacrés. Sachez que je suis un commandant de Poseidon et que je suis un officier du général de Kraken. Je me nomme Iryké commandant de l'épaulard.
Surplis du gémeaux, je n'ai aucun ordre à recevoir de vous et les ordres de mon empereur sont simple. Déposez vos surplis ici même, ils vous seront rendu par la suite.

Trouvez la meilleur solution si vous désirez vous entretenir avec le grand Seigneur des mers et des Océans. Moi pendant ce temps là, je vais discuter avec les sirènes.


En effet, aussi vive qu'un poisson, elle bondit sur l'un des rochers pas très loin d'elle et regarda un pan de mur de l'atlantide. Une petite famille de sirène était là et le petit dernier venait de naître. Même si les visiteurs ne pouvaient rien voir à part une personne discutait dans le vide Iryké comme tous les habitants d'Atlantide pouvait voir et parler. Néanmoins, elle surveillait les deux surplis. S'il se défaisait du piège qu'avait tendu Iryké, d'autre pièges viendront et le chemin vers Atlantis serait très très long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aries No Mü
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
Spectre du Bélier.... L'étoile Protectrice
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 27
Date d'inscription : 13/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
205/205  (205/205)
Point de Cosmos:
203/203  (203/203)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Jeu 13 Mar - 19:04

Mû fut étonné qu’Iryké lui réponde aussi froidement, puis voir les écaille apparaître sur le corps de la jeune femme le fit sourire et lorsqu’il vit la technique et qu’il entendu le grade de la femme, il comprit tout de suite, il se souvenu du combat opposant Hyoga à Isaak et se souvenu aussi que Isaak avait maltraité Kiki… il ne dit rien et lorsqu’il vit la fille partir et les laisser la il concentra son cosmos, puis paralysa Iryké sur son mur lui dire d’un ton plutôt calme :


-Ne pousse pas trop Iryké disciple de Isaak du kraken lui-même disciple de Camus du verseau… nous connaissons le passé, nous en avons été les instigateurs… Nous ne somme venu ici dans le but de nous affronter a toi alors calme toi s’il te plait. Il serait fâcheux de devoir nous affronter pour le moment et même dans le passer…


Mû comprenait la réaction d’Iryké, voir des hommes « trahir » leur dieux pour un autre était outragent… surtout des hommes comme les anciens chevaliers d’or mais tout de même oser parler sur un tel ton a des personnes qui dépassaient sa puissance et de loin était troublant ou simplement la personne ne craignait elle pas la mort… elle était comme eux jadis quand ils servaient Athéna. Cela força donc le respect et poussa Mû a avoir une certaine forme de sympathie pour Iryké…
Il savait que saga lui ne le prendrai pas sur le même ton, alors il n’insista pas plus et dit pour clore l’incident :


-je continuerai sans mon surplis si cela est la volonté de la protectrice de ce lieu…


Puis il observa Saga discrètement ne savant comment celui-ci allait répondre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Jeu 13 Mar - 19:46

Elle n'est pas un hibou? Qu'est-ce que cela avait à voir avec la situation actuelle? Enfin soit, passons.
Alors qu'il venait de lui présenter le motif de leur venue sur les terres sacrées de l'empereur des mers, Saga sentit le cosmos de la jeune femme faire son appartion, ce dernier était glacial et, il le remarqua ensuite, ses pieds venaient d'être purement et simplement gelés, il fixa ensuite la jeune femme qui venait de revêtir son écaille et de leur donner son rang..Ainsi elle était commandant des forces armées de poséidon, intéressante information.
Le surplis des Gémeaux sentit que le cosmos de la jeune femme était puissant, il n'y avait rien à redire là-dessus, seulement, il était bien en dessous du sien.
Cela aurait pu passer comme une lettre à la poste, après tout, ce n'est pas parce qu'il avait un peu de glace sur les pieds que Saga allait en faire toute une affaire d'état, loin de là.

Par contre, il était grand temps de remettre cette gamine à sa place, là elle venait de donner un ordre direct à Saga et, n'étant pas du genre à se faire commander par le premier ou la première venue, il décida de remettre les pendules à l'heure afin de bien faire comprendre à son intelocutrice, qui venait de bondir sur un rocher, qu'il n'avait pas de temps à perdre avec des bêtises de ce genre.
Fermant les yeux un court instant, il fit exploser son cosmos de manière fulgurante et brutale, on pouvait dès lors ressentir toute la violence et la haine que ce dernier contenait; la glace qui entravait ses pieds vola en éclats et de larges et profondes fissures se firent dans le sol sous ses pieds alors qu'il fixait à présent Iryké perchée sur son rocher et apparemment immobilisée par l'intervention de Mû.



"Il est hors de question que j'hôte mon surplis et encore moins si l'ordre me vient d'une écervelée, je n'obéis qu'à une seule et unique personne et il se trouve que vous n'êtes pas cette personne"

Le ton que Saga vait prit était emplit de colère, d'ailleur une aura mauve et malsaine émanait de son corps tout entier, on pourrait le croire prêt à exploser puis soudain, plus rien, toute colère avait disparu d'un coup, sans prévenir. Pourquoi? Simplement parce que Saga s'était rappelé les paroles de Hadès-Sama, il ne devait en aucun cas foncer tête baissée pour le bien de tous.
Il releva alors le regard vers Iriké et la fixa froidement dans les yeux, son cosmos était calme mais une détermination étrange pouvait se lire au fond de son regard...



"Mes ordres sont simples, rencontrer Poséidon et lui parler, rien de plus, et même sans vous ni vos autorisations je me rendrais auprès de lui que cela vous plaise ou non, est-ce clair?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Grand Pope
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 32
Date d'inscription : 05/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total:

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Ven 14 Mar - 15:37

Alors que l'explosion du cosmos de Saga avait balayé les lieux d'un souffle puissant, cela n'empêcha pas de petits pétales de fleurs rose de se poser doucement sur le sol. Nullement interpellé par cela, le chevalier déchu se calma aussi soudainement qu'il s'était emporté et appuya la détermination qui pouvait se lire sur son regard par des paroles franches et directes. La marina n'allait surement pas se laisser intimider de la sorte et cela ne pourrait engendrer que mort et désolation alors que la venue de l'envoyé de Gaïa était imminente.

Soudainement, des pétales de fleur surgit une cosmo-énergie des plus imposante qui ne manqua pas de s'amplifier avec de plus en plus de force à mesure que le temps passait. Ma voix put alors se faire entendre par tous.

" Saga, tu ne changeras donc jamais... "

Mon corps prit alors forme avec mes habits de Pope annonçant fièrement l'intention de la divine Athéna de ne point laisser les choses empirer alors qu'une nouvelle menace approche à grand pas. Venant de derrière mon ancien compagnon d'arme, je lui tourne autour d'un pas serein et calme. J'incline légèrement la tête devant la protectrice des lieux en signe de déférence et vint me placer un peu à l'écart avant de prendre la parole à mon tour.

" Je viens moi aussi rencontrer le tout puissant seigneur des mers..."

La tension n'allait pas redescendre de par mon arrivée mais il n'était pas question de laisser le sombre monarque dicter sa loi et ce en n'importe quelle occasion.

" Je me présente, Shaka, Grand Pope et représentant de la déesse Athéna sur terre... je suis ravi de voir que Poséidon s'est entouré de valeureux guerriers dont la mort ne fait point trembler. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Sam 15 Mar - 13:03

A peine était elle sur son rocher et qu'elle parla à la petite famille de sirène qu'elle vit quelque chose dans leurs yeux. Trop tard elle ne put réagir vivement. Son regard changea du à la paralysie.




-Ne pousse pas trop Iryké disciple de Isaak du kraken lui-même disciple de Camus du verseau… nous connaissons le passé, nous en avons été les instigateurs… Nous ne somme venu ici dans le but de nous affronter a toi alors calme toi s’il te plaît. Il serait fâcheux de devoir nous affronter pour le moment et même dans le passer…
Je continuerai sans mon surplis si cela est la volonté de la protectrice de ce lieu…


*Pour qui il se prend, je n'ai pas élévé les sirènes avec lui à ce que je sache! Instigateur de la mort de mon vénérable général. La vengeance est un plat qui se mange froid et je tuerai son assassin pour qu'il y ait la vraie justice. Et vu qu'il connait mon passé, il va peut être me dire qui j'étais avant d'être un marinas, cause toujours Iry, les chevaliers, les surplis et les spectres tous dans le même sac* Songea t'elle

Non ce coup là, faisait qu'augmentait la haine qu'elle avait pour les chevaliers d'Athéna et tout se qui représentait Hadès. Néanmoins, il enleva son surplis comme l'exige son dieu. Devant cet acte, elle oublierai pour un moment la paralysie, le tutoiement et sa haîne. Maintenant c'était au tour de Saga. Lui c'était autre chose...

Pour bien montrer sa supériorité , il explosa son cosmos aussi brutalement que Kanon quand il était là. La haine et la colère se ressentait mais Iryké n'avait pas peur. Elle avait envie de rire surtout mais elle ne pouvait pas car elle était paralyser. Son piège se brisa et les dalles du sanctuaires se fissurèrent. OH là là, fallait vraiment pas ça. Il va s'en prendre plein son grade par les habitants d'Atlantide.


-Il est hors de question que j'hôte mon surplis et encore moins si l'ordre me vient d'une écervelée, je n'obéis qu'à une seule et unique personne et il se trouve que vous n'êtes pas cette personne"

*Pauvre inconscient, cela ne sert à rien de s'énerver. Et votre cas n'est plus de mon ressort. Vous paierez l'offense que vous faites à Poséidon en ne laissant pas votre surplis sur place.* pensa t'elle


Même si le surplis du gémeaux c'était calmé et qu'il restait sur ses positions, il ne pourra pas voir Poséidon. Les ordres étaient les ordres, il fallait obéir au dieu des 7 océans.
A ce moment là un bruit perçant à casser les tympans et à rendre tout hommes vivant comme mort résonnèrent dans la cité.
Pour Iryké, c'était un chant doux et mélancolie mais pour les deux surplis une véritable torture psychique. Les chants cessèrent brutalement par l'arrivée d'un chevalier d'or se nommant Shakka et il était le digne représentant d'Athéna. Elle aurait pu lui répondre ou bien même redescendre de son rocher mais elle était paralyser. Cependant elle pensait toujours.

*Ouai! bah si je n'étais pas paralysée je pourrai me présenter descendre et dire les ordres de mon maître et souverain. Sans parler d'envoyer cet inconscient de Saga dans les abysses du sanctuaire sous marin. Ça fera un surplis en moins pour quelques moment. On ne défie pas Poséidon sans en payer le prix. Ah moins qu'il veut goûter lui même à sa puissance dans ce cas, il ne reverra jamais Hadès.
Alors Shakka était grand pope, un titre noble, n'étais pas Saga l'ancien pope et qui avait conduit la première guerre du sanctuaire et conclure par la mort de Camus. Camus ...

Oui chevalier, Poséidon sait sur qui compter et sans trop de trahison. JE lui serait encore fidèle jusqu'à ma mort comma avant qu'il m'arrache de là ou j'étais depuis cinq me rendant la vie. Pourquoi, je suis ici, comment à t'il fait? Je n'ai plus aucun souvenir à part ma vie de marinas d"avant ma mort.
La mort! Pourquoi en avoir peur, c'est dans l'ordre des chose, on naît on meurt*


Encore dans ses pensées, de toute façon, elle n'avait que ça à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemini no Saga
Spectre des Gémeaux
Spectre des Gémeaux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Age : 31
Camps : Hadès
Date d'inscription : 17/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
200/200  (200/200)
Point de Cosmos:
210/210  (210/210)
Point d'Exp total: 10

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Sam 15 Mar - 16:53

Spoiler:
 

Un bruit atroce vint percer les oreilles des deux surplis qui ne purent rester de marbre, mais d'où pouvait donc provenir ce son aussi insupportable? Sans doute était-ce là la conséquence des actes de Mü et Saga qui avaient pour l'un paralysé Iryké et pour l'autre fait exploser son cosmos, en tout cas, il fallait que cela cesse et au plus vite, sans quoi le surplis des Gémeaux pourrait se montrer très très violent...
Puis soudain ce fut à nouveau le calme, le bruit avait cessé et les tympas des surplis en étaient fort soulagés.

C'est alors qu'un cosmos bien familier des deux surplis fit son apparition, et même avant que ce nouveau venu ne prenne la parole, Mü et Saga l'avaient parfaitement reconnu, lui le seul chevalier d'or de leur génération ayant reçu la grâce d'Athéna pour rester en vie..

"Shaka..."

Oui, Shaka de la Vierge était toujours en vie, chose qui ne plaisait pas énormément à Saga lorsqu'il remarqua que son ancien frère d'armes était devenu grand pope, une place qui lui avait été refusée et qu'il avait du obtenir par la fourberie et la force...



D'un simple regard, Saga fit comprendre à Mü qu'il pouvait rendre à Iryké la liberté de ses mouvements, le surplis du Bélier agit donc en conséquence et ôta son emprise du commandant de l'épaulard alors que le chevalier d'or de la Vierge se présentait à leur hôtesse.
Cela ne plaisait pas vraiment au surplis des Gémeaux, car la présence de Shaka voulait dire qu'Athéna elle aussi avait dans l'intention de former une alliance avec Poséidon, et si cela arrivait, les plans de sa majesté Hadès-Sama se verraient contrecarrés, chose bien évidemment que Saga ne tolèrerait pas une seule seconde..

"Qu'est-ce que tu viens faire ici Shaka?"

Avait demandé Saga d'une voix froide mais étrangement calme, il avait déjà montrer une certaine hostilité en plein territoire non-allié, ce n'était pas le moment d'engager un combat qui risquerait de réduire à néant les espoirs d'alliance de sa Majesté, non, Saga n'entamerai pas les hostilités avec Shaka, même si pour cela il devrait se montrer particulièrement patient avec le chevalier d'or.
Et pour être bien certain d'obtenir une audience aurpès du seigneur des océans il fallait la jouer fine, Saga devrait faire preuve d'une grande humilité à partir de maintenant, voire même s'excuser et peut-être également se plier aux exigences du commandant de l'épaulard...
Il baissa alors légèrement la tête tout en fermant les yeux, s'adressant à Iryké d'une voix très calme et posée, comme si l'espace d'un instant il était redevenu le Saga du passé, le chevalier d'or tant respecté de ses pairs...



"Commandant de l'épaulard, je m'excuse de m'être montré si arrogant à votre égard. Pour vous prouver ma bonne foi je vais, tout comme mon frère d'armes, accéder à votre requête..."

Bien que cela ne lui convienne pas, il était maintenant obligé de joindre le geste à la parole, c'est ainsi que Saga commença à ôter son surplis, n'adressant pas un seul regard à Shaka et espérant qu'Iryké se montrerait coopérative...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Grand Pope
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 32
Date d'inscription : 05/12/2007

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total:

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Dim 16 Mar - 18:56

Depuis mon arrivée, la situation s'était passablement détendu. Il était clair que devant la présence d'un ennemi affichant clairement ses intentions de proposer une alliance avec les seigneur des océans, il valait mieux pour lui ne pas faire de vagues (sans jeu de mot ^^). Il était clair qu'il allait vouloir se montrer des plus magnanime à présent pour essayer de s'attirer les faveurs de Poséidon mais sa petite altercation ainsi que celle du chevalier du Bélier n'allait pas les aider dans ce sens. Je regardais alors l'ancien Pope retirer son surplis tout comme son compagnon l'avait fait auparavant mais pour moi ce n'allait pas être nécessaire.

" Noble marina, comme vous pouvez le remarquer, je n'ai pas eu la prétention de venir demander une audience à votre suzerain équipé d'une armure."

Suite à la question de Saga, je n'avais pas à répondre à ses interrogations et je trouvais qu'il manqué d'un certain tact envers notre hôte.

** Saga, tu devrais te montrer plus respectueux envers celle qui va te conduire jusqu'au seigneur Poséidon... **

Comme a mon habitude, j'avais les yeux fermés mais je les ouvris rien qu'un instant en posant mon regard sur lui et une lourde pression vint s'abattre sur ses épaules au moment ou il se décida à s'excuser pour son comportement. En train de se dévêtir de son armure, il ne put réellement résister au poids que je lui infligeais et après une lutte vaine, il déposa un genou à terre devant la commandante des mers. Ce geste n'avait en aucune façon l'air naturelle et je reste persuadé que la marina ne se laisserais pas berner quitte à m'en vouloir pour cet acte. Après cela, je décidais de faire disparaître mon habit de Pope qui était assez ample pour dissimuler une armure pour n'apparaître, aux yeux de tous comme n'étant vêtu que d'une fine toge blanche semblable à celle que je portais jadis, lors de ma formation au titre de chevalier d'or de la vierge. Je pris la parole ensuite pour m'adresser encore une fois à notre hôte.

" Si vous avez une autre requête à formuler quant à notre rencontre avec votre maître, et bien soit, je me ferais un plaisir de m'exécuter. "

Tout en disant cela, j'incline une nouvelle fois la tête pour faire preuve du plus grand respect envers cette guerrière qui se dresse sans peur devant tout les intrus que nous sommes. Mais un doute me vient... non pas un doute, une certitude, si Poséidon nous reçoit tous ensemble, cela ne peut vouloir dire que deux choses, soit il va s'afficher clairement avec l'un de nos deux camps...ce dont je doute aux vues du si faible nombre de cosmo-énergie que je ressent ici, soit il souhaitera rester neutre en faisant une trêve avec chacun de nous en attendant le réveil de ses généraux et autres commandant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel
Commandant Marin de l’épaulard
Commandant Marin de l’épaulard


Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Date d'inscription : 07/02/2008

CARACTERISTIQUES
Point de Vie:
0/0  (0/0)
Point de Cosmos:
0/0  (0/0)
Point d'Exp total: 0

MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   Lun 17 Mar - 2:33

Iryké était enfin libre de ses mouvements mais son regard était froid, même très glacial. On ne pouvait pas voir ce qu'elle pensait, ce qu'elle ressentait. En colère : oui elle l'était, il n'y avait pas de doute possible la dessus néanmoins elle ne le montra pas. Saga baissa alors sa tête fermant ainsi ses yeux, il s'adressa au commandant d'un air calme et posée. Si Iryké pouvait se prendre un pilier sur le coin de la tronche, nul doute qu'elle tomberait sur son popotin vis à vis de se changement de situation. Un vrai gémeaux, le ying et le yang.


"Commandant de l'épaulard, je m'excuse de m'être montré si arrogant à votre égard. Pour vous prouver ma bonne foi je vais, tout comme mon frère d'armes, accéder à votre requête..."


Même si le fait que Saga s'excuse et que par l'insistance de Shaka, il n'avait pas d'autre choix, même avec la pression de Shaka, elle n'en pensa pas un mot. Ils pouvaient s'entre tuer, elle s'en fichait totalement.
Envers le frère e Kanon, Iryké ne dit aucun mot, à quoi cela servait il? A rien du tout. Tout ce qu'il comptait pour elle c'était d'obéir aux ordres de son dieu.
Mü avait enlevé son surplis, Saga en faisait de même. Elle sauta alors de son rocher et regarda de haut le surplis du gémeaux. Même son frère avec son arrogance et ses manières n'en avait pas fait autant et c'était mieux ainsi car si l'esprit de Poséidon c'était manifesté il y a des années de ça, jamais il n'aurait eu cette guerre entre Poséidon et Athéna.
Est ce que ces excuses étaient sincères, non elle ne le pensait pas. Un être qui avait su manipuler tout un sanctuaire par la soif du pouvoir ne pouvait être digne de confiance. Idem pour son frère car c'était aussi de sa faute si Isaak était mort. Balançant son regard vers Shaka qui lui parla avec toujours cette courtoisie.


" Noble marina, comme vous pouvez le remarquer, je n'ai pas eu la prétention de venir demander une audience à votre suzerain équipé d'une armure."


L'interlocution entre Saga et Shaka ne l'interressait pas du tout. Au contraire Mü devrait être content, il va pouvoir passer son message. A cet occasion la toge de pope disparut pour ne laissait place qu'à une toge très simplette. Un peu déçu sur les bords, elle a raté sa scéance de palpage... Le chevalier de la vierge prenait déjà des devant. Déjà un bon signe pour elle, mais cela elle n'en doutait pas. Ici aussi, il y avait eu quelqu'un d'une très grande sagesse en la personne de Krishna. Mais elle n'était plus là pour voir sa perte par les chevaliers de bronze.
Sur son geste, il prit de nouveau la parole.


" Si vous avez une autre requête à formuler quant à notre rencontre avec votre maître, et bien soit, je me ferais un plaisir de m'exécuter. "


S'inclinant de nouveau avec le plus grand respect, Iryké changea son fusils d'épaule et se présenta avec l'honneur de son rang. Une aura de la couleur boréale s'intensifia pour qu'elle s'écroule d'un seul coup. Iryké était de nouveau en robe, son écaille venait de disparaître sous les yeux des trois visiteurs. Son regard était toujours sans expression mais on pouvait voir de par sa voix douce et cristalline qu'il n'y avait aucune agressivité. Comprait à la voix autoritaire qu'elle avait déployé bien avant l'arrivée du grand pope.


- Chevalier d'or de la vierge, je me nomme Iryké, commandant de l'épaulard sous les ordres du général de Kraken protecteur du pilier de l'Arctique. Je me vois surprise de votre visite et vous remercie de votre bonne fois. Je ne vois plus rien à rajouter vu que vous avez parfaitement compris ce que mon dieu souhaitait. Je vais pouvoir vous guidez jusqu'à son trône.

D'un claquement de doigt, les dégâts occasionnés par Saga se réparèrent. Seul Iryké pouvait voir que des créatures mythologiques des océans réparaient les dommages. Chacunes d'elles avaient un peu d'aura de Poséidon, le seul et l'unique qui avait la capcité de réparer son empire rien que par sa cosmos.


-Suivez moi, je vous prie. La route est longue vous aurez tout le temps à vos retrouvailles et dicuter du temps passer.

La phrase d'Iryké avait un double sens, maintenant elle pouvait envoyer son message télépathique à son empereur.

**Mon empereur, je suis en route vers votre palais avec les surplis du bélier et du gémeaux ainsi que le grand pope, c'est à dire Shaka l'ancien gold de la vierge. Les deux ex-saints ont enlevé leurs surplis et le grand pope n'ai vétu que d'une toge sans danger. Le spectre qui était là est reparti laissant Mü et Saga. Je ne sais pas si d'autres visiteurs viendront mais je sentirai leur arrivé et j'éxécuterai à nouveau vos souhaits.**


C'est ainsi quand en un rien de temps les surplis et la toge officiel de Shaka disparurent dans un rayon doré. Poséidon avait récupéré les effets personnels des visiteurs. Il n'y avait aucun piège là dedans et puis Poséidon était un perfectionniste. Il n'aimait pas que son empire soit un cafarnaum.


Arrow Iryké avec la délégation d'Hadès et Athéna au rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les émissaires de l'enfer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les émissaires de l'enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une virée en enfer
» [3x20] Les chiens de l'enfer
» enfer allemand ou enfer français
» Michel du mois : Michel au val d'enfer
» QU'est ce que ce serais l'enfer pour vous ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Lost Saint :: Le monde RP :: Le royaume de Poséidon :: Les Sept piliers :: Pilier du Pacifique Nord-
Sauter vers: